Données perdues ? Récupérez tout avec EASEUS

Virus dans votre PC ? Données perdues ? Il existe toujours une dernière solution en recours pour récupérer vos données perdue, c’est le principe d’EaseUS.

Que vous ayez un PC ou un Mac, tout est récupérable. EaseUS vous aide à récupérer vos données sur PC et sur Mac aussi bien que sur vos supports de stockage (carte SD, clé USB, disque dur externe, …).

Le logiciel est disponible gratuitement mais pour en profiter pleinement, il vous faudra mieux passer par la case paiement. En effet, on ne peut récupérer que jusqu’à 2Go de données avec la version gratuite. A moins de ne tenir qu’à très peu de données ou de n’avoir que 30 photos et 10 documents texte, ça fait peu. La version payante s’impose donc rapidement.

Cependant, il n’y a pas de grande différence entre la version Pro et la version Pro + WinPE. Pour 30€ de plus, vous n’aurez que le support de démarrage, ce qui n’est pas exceptionnel non plus. On optera donc pour la première version payante à 66€. N’oubliez pas qu’une version gratuite est disponible pour un certain laps de temps avant de finaliser votre achat. L’avantage du logiciel est que vous payez 66€ pour toutes les versions mises à jour gratuitement. Ainsi, inutile de repasser à la caisse tous les ans avec des nouvelles versions payantes. On note également sur le site que le logiciel fête ses 13 ans, ce qui donne une certaine idée de sa fiabilité.

Le logiciel supporte pratiquement tous les formats d’images, vidéos, audio, et une très grande variété de fichiers divers (ZIP, RAR, et tant d’autres …).

Il reste tout de même quelques légers soucis au niveau de la traduction qui n’est pas toujours parfaite mais on reste loin des logiciels chinois douteux. EaseUS est parfaitement compréhensible et inspire la confiance.

EaseUS permet également de restaurer les fichiers de votre iPhone ou Android. Une fonction parfois bien pratique quand vous avez un souci de smartphone, ou tout simplement pour sauvegarder vos données d’un smartphone à un autre.

L’avantage du logiciel est qu’il est simple à utiliser. En effet, vous le voyez ici j’ai mon disque dur affiché ainsi que la partition Recovery, me permettant de restaurer mon PC. On évitera ainsi de toucher à celle-ci et on s’intéressera plus à la partie OS (C:) qui est la partition principale du disque dur.

11 conseils pour économiser la batterie de votre iPhone

Que l’on ait le dernier modèle ou encore un iPhone 6s, il est parfois bon d’améliorer son autonomie. Ces petits conseils vont vous aider à ne plus passer par la prise aussi souvent qu’avant !

  1. De toute évidence, désactivez la Wi-Fi et le Bluetooth quand vous n’en avez pas besoin. Allez dans les réglages, puis Wi-Fi, et désactivez-la. Pareil pour le Bluetooth. Vous pourrez les remettre facilement via le centre de contrôle.
  2. Activez le mode économie d’énergie si besoin. Si vous avez un iPhone qui commence à se faire vieux, activez le mode économie d’énergie. Il ne pourra que vous en remercier et les baisses de performances ne sont pas très importantes.
  3. Désactivez les bruits du clavier et de verrouillage. Oui oui, réellement. Ces petits clics consomment de la batterie quand un son est joué, ils ne sont pas indispensables. Pour ce faire, allez dans Réglages / Sons et vibrations et en bas, vous trouverez « Clics du clavier » et « Son de verrouillage ».
  4. Désactivez le vibreur. Eh oui, ça consomme pas mal de batterie quand vous mettez votre smartphone en mode vibreur. Vous ne serez plus alerté des appels et notifications mais si vous le posez devant vous, l’écran s’allumera. Pensez-y ! Pour ce faire, on retourne dans Réglages / Sons et vibrations et tout en bas, il faut désactiver « Vibrations du système ».
  5. Désactivez la « lever l’iPhone pour activer ». C’est parfois gênant mais pensez-y tout de même. En effet, cette fonction nécessite des capteurs qui pompent sur la batterie. Si vous bougez votre iPhone sans vouloir le regarder, l’écran s’allume. Pour ce faire, rendez-vous dans les réglages, à « Luminosité et affichage » et désactivez « Lever pour activer » (à partir de l’iPhone 6s).
  6. Désactivez les notifications des applications gourmandes. Eh oui, un petit conseil bien pratique qui permet de ne pas avoir son écran qui s’allume toutes les 5 secondes, très pratique dans les conversations de groupe. Je l’ai fait pour Facebook, Messenger et Telegram mais tu peux aussi le faire pour VDM, Snapchat, Skype, Tinder, …
  7. Désactivez l’actualisation en arrière-plan. C’est la fonction qui consomme beaucoup de batterie. Une fois désactivée, vous aurez fait une bonne partie du boulot, environ la moitié. Les applications ne s’actualiseront plus en arrière-plan, ainsi, votre iPhone gagnera en performances et en autonomie. Et vous perdrez 2 secondes quand vous rouvrirez Facebook pour avoir vos notifications, 2 secondes de perdues pour 1 heure de batterie en plus ne vaudrait-ce pas le coup ? Pour ce faire, allez dans Réglages / Général / Actualisation en arrière-plan. Vous économiserez également de la 4G.
  8. Ajoutez un bloqueur de pub. Ces bloqueurs sont détestés par Apple et la marque fait tout son possible pour les neutraliser, mais ils fonctionnent toujours sur certaines applications. Ajoutez « AdBlock » disponible sur l’AppStore et activez-le. Les publicités vidéo ne viendront plus vous spammer et consommer votre batterie.
  9. Utilisez vos écouteurs pour téléphoner. En effet, le haut parleur consomme plus de batterie par exemple car il doit envoyer plus de puissance. L’utilisation des écouteurs (filaires) ne sera que bénéfique pour votre batterie, et votre cerveau.
  10. Désactivez la localisation. Ok, c’est pas pratique pour trouver des nouveaux matchs Tinder à proximité, mais bon, ça économise pas mal de batterie quand même. Ou activez là uniquement quand vous êtes connectés en Wi-Fi.
  11. Le conseil ultime, faites changer votre batterie si elle est vieillissante, ça ne pourra qu’améliorer les choses. Vous pouvez cependant appliquer tous les autres conseils cités ci-dessus, histoire d’avoir un gain encore meilleur en autonomie.

[TUTO] Re booster son ordinateur simplement !

Booster son ordinateur c’est plutôt utile. PC ou Mac, c’est comme les humains ça vieillit. On peut quand même augmenter l’âge de la retraite chez eux aussi. Pas de raison que ça soit que pour nous après tout.

Nous allons donc voir ici quelques astuces pour que la personne qui n’y connait rien, puisse re booster son ordinateur, fixe ou portable. Mais ça n’est pas tout, nous verrons dans ce tutoriel les PC et les Mac. Notez que les actions à réaliser sont classées par ordre, il conviendra de les respecter pour ne pas engager de frais supplémentaires. Changer le disque dur par exemple alors que ça n’était pas la peine, …

Mettez-vous au goût du jour

Le premier reflex doit être très simple. Faites la mise à jour de votre système d’exploitation ! Si vous êtes sur Windows c’est automatique, si vous êtes sur Mac, allez la chercher dans le Mac AppStore. Voilà qui devrait améliorer la fluidité de votre ordi. Cette manipulation ne fera pas de miracles mais peut accélérer un poil votre machine.

Le grand nettoyage de printemps !

En plus cet article est rédigé au printemps, ça tombe bien dis donc ! Alors en quoi ça consiste ? C’est très simple. Vous allez utiliser des logiciels tels que CCleaner, ADWCleaner ou encore Malwarebytes Anti-Malware si vous êtes sur PC. Sur Mac, je conseille fortement DRCleaner (trouvable sur le Mac AppStore). Mais un petit passage d’ADW ou MBAM n’est pas un mal non plus.

Une fois ceci fait, vous devriez avoir de la place de libre sur votre ordinateur. Mais également, il devrait moins ramer ! Si ça n’est pas le cas, on passe à l’étape 2 qui est nettoiera plus en profondeur.

La réinstallation du système

Quand ça ne va pas dans un couple, on peut divorcer ou tout recommencer. En informatique c’est pareil. Sauvegardez vos données avant sur un disque dur externe et c’est parti pour restaurer votre système ! Je ne vais pas vous dire ici comment restaurer votre système, Google s’en fera un plaisir.

Pas la peine de sauvegarder les logiciels, seulement vos films, musiques, documents, photos, … C’est quand vous allez tout remettre que ça va devenir plus compliqué. Ne remettez pas forcément tout, vous n’en aurez pas besoin de toute manière. Mais gardez le sur votre disque externe au cas où … Et faites attention dans ce que vous remettez, des fichiers malveillants pourraient s’y loger, remettez chaque fichier un par un en le vérifiant bien.

Comme en bateau, une RAM de plus

Il arrive très souvent que vous n’ayez pas assez de RAM pour les besoins actuels. Les ordinateurs avec 4Go de RAM commencent à se faire faibles, alors que des smartphones arrivent avec 6Go ! Passez donc à 8Go mais vérifiez avant tout si votre ordinateur le peut. Pour ça, tapez sa référence sur internet et regardez dans « Mémoire maxi supportée ». Pas la peine de payer 16Go si votre PC n’en prend que 8 maxi.

Essayez de prendre de la RAM identique à ce que vous avez déjà. Ne vous trompez surtout pas entre DDR2, DDR3 et DDR4 ! Mais prenez de la RAM en 1333MHz si c’est ce que vous avez dans votre ordinateur. Si vous êtes en DDR4, vous aurez plus de chances d’avoir de la 2133 ou 2400MHz.

Pour le savoir, le logiciel CPU-Z vous sera très utile. Il est très léger et relativement simple d’utilisation, par contre seulement en anglais.

On attaque le disque !

Tel un bon malware ou virus ! Non, ne faites pas ça. Changer le disque dur peut être l’ultime solution avant de changer tout simplement d’ordinateur. Ajoutez de la RAM avant quand même, mais si vous êtes déjà à 8Go alors que vous ne faites que du Word, Facebook, mails,ARRÊTEZ ! 8Go vous seront largement suffisants.

Si vous changez votre disque dur, faites le intelligemment. Autrement dit, prenez un SSD, plus solide et bien plus rapide ! C’est certes plus cher mais mieux vaut payer 150€ pour redonner vie à votre ordinateur que 800-1500 pour le changer totalement.

Dans les marques conseillées il y a Samsung ou Kingston / HyperX qui sont bien positionnées. À savoir que HyperX est une filiale de Kingston, mais on peut également parler bien sûr d’Intel qui est excellemment également.

Évitez les SSD avec des vitesses en lecture de 500 Mo/s et de 90 Mo/s en écriture. Préférez plutôt un rapport 500 en lecture et 450 minimum en écriture. En plus de ça, c’est très pratique si vous avez un ordinateur portable, les SSD étant plus solides. Vous pourrez ainsi le bouger dans tous les sens sans avoir trop à craindre. Niveau débit, sachez que la vitesse maximale d’un disque mécanique est de 112Mo/s, voilà voilà …

Changez totalement de machine

Si votre ordinateur date d’avant 2010, je ne vous conseille clairement pas tout ce que nous avons vu avant. Il se fait déjà relativement vieux et il serait préférable d’en changer.

Le processeur ainsi que la carte-mère sont vieillissant et la carte graphique n’est plus tellement au goût du jour. Financièrement parlant, ça ne serait pas rentable de lui faire le petit massage cardiaque que nous avons vu juste au dessus.

Sachez que ces opérations ne sont pas réalisables sur les ultrabooks en revanche. MacBook Air, MacBook Pro après 2012, Asus ZenBook et autres PC portables ultrafins se verront donc non modifiables.

Du coup, vous vous lancez ?

Alors, booster son ordinateur vous semble toujours aussi compliqué ? Dites-nous ce que vous avez fait dans les commentaires et le résultat !