Le gouvernement l’a annoncé, la taxe sur les GAFA (Google, Amazon, Facebook, Apple) verra bien le jour. Pour communiquer autour de cette nouvelle réforme importante, le député Sacha Houlié a trouvé une méthode innovante. Il a fait parler Siri sur son iPhone pour expliquer la ta taxe et on a adoré l’idée !

Je n’ai pas l’habitude de parler de politique ici car ça n’est pas le sujet principal. Mais ici, cela parle d’entreprises high-tech, alors je me permets de vous le partager. Dans cette vidéo postée directement sur le profil Facebook du député il pose des questions sur la taxe à Siri sur son iPhone. Tout d’abord, Siri nous explique comment ces entreprises font leur optimisation fiscale, puis le député continue à l’interroger sur comment cette nouvelle taxe va être mise en place.

Jusque là, les nouvelles sont bonnes pour vous. Vous êtes toujours dans votre canapé à partager sur Facebook une vidéo de chats trouvée sur YouTube, avec votre iPhone acheté sur Amazon. Mais les entreprises concernées risquent de moins apprécier. Quelles vont être les conséquences pour vous d’une telle taxe ?

Dans la théorie, et au vu de leurs revenus importants aucune hausse de prix ne devrait se faire ressentir. En effet, Apple a encore empoché 10 milliards de dollars au dernier trimestre 2018. Une partie de cette somme est ré-investie, et une autre placée dans un coffre fort déjà plus rempli que votre compte bancaire en 17 millions d’années (en partant d’un salaire à 1700€).

Vous n’avez donc pas de soucis à vous faire pour votre porte-monnaie. Facebook ne va pas devenir payant, Amazon ne va pas vendre plus cher au risque de voir ses ventes diminuer, les recherches Google resteront gratuites et Charles Tech aussi.