Asus nous a présenté son tout nouvel ultrabook lors du Computex 2016, le ZenBook 3. Et ce qu’on peut dire de cet ordinateur, c’est qu’il vient directement en bonne position pour tacler le MacBook Rétina d’Apple, ce que le constructeur n’a pas manqué de faire explicitement lors de la présentation de son nouvel ordinateur.

Nous nous retrouvons avec un PC portable aux dimensions du MacBook, pas aussi fin que l’Acer Swift 7, mais avec 11,9mm d’épaisseur et aux alentours des 900 grammes, il est plus petit et plus léger que le MacBook. Quant à sa structure, elle est en aluminium similaire au MacBook, même si Asus se vante que son aluminium soit plus résistant de celui de son concurrent américain.

Tout ceci est bien beau mais n’aurait pas vraiment de quoi effrayer le petit dernier de la Pomme californienne, c’est maintenant que vient le spectacle. On retrouve une configuration bien musclée, avec un Core i7 bi-cœur à peu près similaire à celui des MacBook Air, mais également 16Go de RAM ! On y retrouve aussi un minuscule ventilateur de 3mm pour refroidir ce processeur gourmand et puissant.

Comme si ce pauvre MacBook ne s’en était pas pris assez, Asus ajoute à son ZenBook 3 un SSD de 1To, contre 512Go maximum sur le MacBook. Niveau circuit graphique ils sont à égalité, les machines sont tellement fines qu’il est impossible d’y loger quelconque circuit nVidia ou AMD mobile, on se contentera donc du chipset du processeur qui sera tout de même meilleur sur le ZenBook que sur le MacBook, le processeur étant plus puissant.

Venons-en aux points négatifs maintenant, car il y en a (eh oui). Tout d’abord, Asus se contente d’un port USB-C qui servira pour la recharge, ici le constructeur n’est pas très original et joue dans la même cour que son concurrent pommé, mais la marque a décidé d’ajouter à cela, un connecteur Thunderbolt 3 ! On peut donc y connecter un écran externe jusqu’en 4K ou encore lui ajouter un SSD externe afin de transférer ses donnée à des vitesses vertigineuses en USB 3.1.

Niveau écran nous sommes sur du 12,5 pouces de diagonale recouvert par du Gorilla Glass (au cas où vous feriez tomber votre ordinateur côté écran …). La résolution par contre n’a pas été donnée, il se peut que nous ne soyons « que » sur du Full HD (c’est une supposition), Asus n’ayant pas donné d’information sur cette partie tout de même capitale de la machine, ils ne doivent pas vraiment s’en vanter.

On retrouve le lecteur d’empreintes digitales qui commence à se démocratiser un peu partout, il est ici sur le trackpad. L’autonomie est annoncée pour 9 heures, avec une recharge rapide vous permettant de monter à 60% en moins d’une heure. Le prix sera entre 1000$ et 2000$, suivant la configuration que vous choisirez.

Asus réussit là un gros coup avec ce ZenBook 3 lui permettant de concurrencer directement le MacBook d’Apple. Un ultrabook un peu plus bruyant du fait de son ventilateur, mais bien plus puissant.