Si auparavant les jeux d’argent sur les plateformes internet n’avaient aucune limite en raison de la législation inexistante, désormais les règlements sont devenus plus restrictifs, et ce depuis bientôt une décennie. En 2011, les sites de distractions financières en ligne ont effet connu des changements importants pour les amateurs. Cependant aujourd’hui, nombreux sont ceux qui désirent se lancer dans de tels divertissements en ligne liés à l’argent sans pour autant être au courant des systèmes et réglementations en vigueur. Sur charlestech.fr, on fait le point sur ce sujet.

Des pays où les jeux de casinos online sont restreints, voire interdits

Contrairement aux années passées où les casinos en ligne n’avaient nul besoin de répondre à des réglementations drastiques pour opérer, dorénavant les États ont décidé de clarifier leurs usages. Certains pays membres de la Communauté européenne ont en effet adopté des restrictions plus sévères en vue de protéger sa population contre les impacts négatifs des jeux d’argent.

La France est aujourd’hui le seul pays de la Communauté européenne qui interdit tous les jeux de casinos en ligne sur son territoire. À ce jour, l’Hexagone enregistre une seule et unique enseigne légale qui est en droit de proposer des passe-temps pécuniaires aux Français. Ces divertissements se limitent aux distractions de grattages et de tirage en ligne. Ainsi, les jeux de casinos à distance classique faisant la renommée du grand site Legit Gambling (poker, roulette, machine à sous, blackjack…) sont quasiment prohibés en terre française. Ceux qui omettent ce règlement sont passibles de grandes sanctions sur le plan pénal.

D’un côté, parmi les pays où pratiquer des jeux de casinos sur internet reste permis et tout à fait toléré figure le Luxembourg. Les sites de casino en ligne au Luxembourg peuvent être utilisés en toute légalité. La seule condition à respecter est que les opérateurs ne doivent pas effectuer de publicités sur le territoire. Les joueurs devront ainsi effectuer leurs propres recherches pour trouver et sélectionner la meilleure plateforme.

Un accès plus réglementé

Dans les états où les jeux de casinos en ligne sont réellement interdits comme la France, les habitants ne peuvent avoir accès aux sites de n’importe quelle manière. De nombreux opérateurs de casino siégeant en Europe ont donc décidé d’interdire l’accès à leurs sites au Français en raison des législations drastiques dans le pays. Cette initiative est prise en vue d’éviter les pénalités judiciaires qui pourront avoir lieu à leur encontre en cas de non-respect de cette interdiction.

Concernant d’autres pays de l’Europe la Belgique, l’Espagne ou encore le Portugal, jouer est encore possible, mais sous des conditions strictes. Les utilisateurs devront en effet répondre à des critères stricts avant de pouvoir y adhérer. Parmi les résolutions prises, on comptera la limitation des mises en argent réelles réalisée par les joueurs, des contrôles d’identités drastiques pour chaque utilisateur et une vérification intensive des âges de tous les membres pour éviter les effets secondaires liés aux distractions où la monnaie est le gain principal.

Les zones grises avec des limitations

Les zones grises sont constituées des territoires qui acceptent que leurs habitants jouent aux jeux de casinos en ligne tout en imposant quelques petites règles. Les opérateurs peuvent en toute légalité, permettre aux utilisateurs provenant de ces pays du marché gris d’avoir accès aux divertissements qu’ils proposent. Cependant, au-delà du fait que ces états ne disposent pas de réglementations définies sur les jeux de casinos à distance, les fournisseurs de service de distraction se doivent d’éviter de réaliser des publicités commerciales concernant leurs sites sur les différents mass-medias.

À titre d’exemple, la population luxembourgeoise, canadienne ou encore africaine peut à tout moment avoir accès à n’importe quel guide de casinos en ligne, et ce sans restriction à leur niveau.