ClaviersPériphériquesTests high-tech

Test du MadCatz Strike 4 : Cherry MX Red et RGB au programme

Voici encore un test de clavier mécanique ! Cette fois-ci, c’est le MadCatz Strike 4 qui passe sur le banc d’essais. Avec ses switchs Cherry MX Red, on peut déjà l’annoncer comme disposant d’un excellent confort de frappe. Mais ne nous emballons pas trop vite, voyons ce que donne réellement ce clavier. Notre avis ne vous décevra pas nous en sommes déjà sûrs !

Design du Strike 4

Lorsque l’on sort le clavier de la boite, on peut trouver comme une sorte de déception. Clairement, le clavier au premier regard ressemble un peu à un clavier chinois à pas cher dans la globalité de son design. Il suffit de se pencher un peu plus dessus pour voir que MadCatz a fait un très bon travail et reste bien loin de proposer un matériel cheap.

madcatz strike 4 test

Tout d’abord, on remarque que les touches sont relativement proches, ce qui change par rapport à d’autres claviers que nous avons pu tester auparavant comme le MSI Vigor GK70. Cela demande un petit temps d’adaptation quand on vient d’un clavier avec les touches plus écartées les unes des autres. Une autre remarque que l’on peut faire, c’est certainement que le clavier n’a pas été re-conçu pour la France. En effet, la touche Entrée garde une configuration que l’on trouve souvent sur les claviers anglais ou américains.

madcatz strike 4 test

Cela ne pose pas de soucis en soi mais elle demande également un petit temps d’adaptation pour pouvoir être parfaitement maîtrisée.

Caractéristiques du MadCatz Strike 4

RéférenceMadCatz Strike 4
SwitchsCherry MX Red
Technologie Anti-ghostingOui
Nombre de touches106
Rétro-éclairage RGBOui
Poids1,15Kg
Repose-poignetsNon

Confort de frappe

Un si bon clavier, avec de bons switchs et un design aguicheur ne pourrait qu’être parfait non ? Eh bien non. Voilà, merci salut ! On va quand même argumenter un peu afin de comprendre pourquoi il n’est pas si aisé de saisir du texte sur ce MadCatz Strike 4 si on le compare au Asus TUF Gaming K7 par exemple.

madcatz strike 4 test

Tout d’abord, les touches sont trop hautes, ce qui ne facilite pas tellement la frappe. Le clavier en lui-même est déjà assez haut. Le fait de placer les touches à la fois encore plus haut, mais également, de faire des touches relativement épaisses, n’arrange rien. Il n’est donc pas évident de saisir votre texte sur le MadCatz Strike 4 comme sur un autre clavier. Il est cependant appréciable de profiter de touches mécaniques relativement silencieuses. Si on les compare à celles du clavier Asus dont nous parlions précédemment, les Cherry MX Red ne font pas tant de bruit.

madcatz strike 4 test

En jeu, on ressent le même souci au niveau des déplacements. Le clavier est tout sauf intuitif et ne permet pas dans les premiers instants, de se déplacer correctement et de faire toutes les actions que l’on souhaite faire. Dans GTA par exemple, j’ai sauté 3 fois de mon avion au lieu de replier les trains d’atterrissage … Ce n’est qu’un jeu donc rien de grave, cependant, ça peut être perturbant par exemple pour écrire un article, ou même au quotidien si vous êtes un grand joueur.

madcatz strike 4 test cherry mx

Moi qui aime également écrire sans regarder mon clavier mais en regardant mon écran, j’ai trouvé cette tâche un peu compliquée avec ce Strike 4. En effet, même au bout d’une semaine d’utilisation intensive, il faut regarder l’écran, et en même temps, le clavier … C’est un peu déroutant quand on sa l’habitude de se faire très vite à un nouveau clavier.

Rétro-éclairage et logiciel

Vous pouvez contrôler le rétro-éclairage de votre clavier via le driver MadCatz. Divers effets sont disponibles, nous en citerons quelques-uns tels que :

  • Fontaine
  • Statique
  • 4 couleurs
  • Respiration

madcatz strike 4 test

Le rétro-éclairage est plutôt de qualité avec des couleurs qui ressortent bien même en pleine journée. Ce n’est pas aussi bon qu’un clavier Razer, mais il n’en reste pas mauvais pour autant. On note cependant que le logiciel n’est pas disponible en français, on se contentera donc d’une version anglaise qui sera plutôt l’affaire et qui est relativement simple à comprendre. Dans le pire des cas, ça vous fera comprendre quelques petites notions d’anglais (mais pas les fameux verbes irréguliers qu’on apprend chaque année).

madcatz strike 4 configuration

Nous n’avons qu’un seul réel regret en ce qui concerne ce logiciel, c’est sa taille. Il est trop petit sur un écran de 27 pouces et la fenêtre ne peut pas être agrandie. C’est relativement dommage, cela aurait permis d’y voir plus clair. On peut cependant y enregistrer 3 profils différents.

On retrouve également un éditeur de macros, ce dernier permet de configurer des combinaisons de touches qui effectueront une action voulue. C’est en effet plutôt pratique et les amateurs de macros d’y retrouveront parfaitement.

Test MadCatz Strike 4 : Avis

Le MadCatz Strike 4 n’est pas un mauvais clavier mécanique. Cependant, pour son retour dans ce domaine, la marque aurait mieux fait d’attendre encore un peu et de se focaliser sur un produit mieux conçu. On note également un prix relativement élevé pour un produit qui inspire (visuellement) plus un clavier chinois que l’on peut trouver sur Amazon à 30€, en un peu mieux quand même.

C’est dommage car les switchs sont de bonne qualité, peu bruyants pour un clavier mécanique et le rétro-éclairage est convaincant. On note également une armature en aluminium, permettant une meilleure résistance à Jean-Kévin Rageux qui veut casser son clavier quand il perd sur Call Of. Tout ceci apporte un aspect qualitatif non négligeable au MadCatz Strike 4, qui aurait mérité d’être vendu aux alentours des 89€.

Test : MadCatz Strike 4
Note globale
4
  • Confort de frappe
  • Rétro-éclairage
  • Logiciel driver
  • Qualité de fabrication

MadCatz Strike 4

Le MadCatz Strike 4 est loin d’être un mauvais produit. Il souffre cependant d’un prix trop élevé, ainsi que d’un confort de frappe encore à travailler. Sur la fabrication, le choix des composants et du rétro-éclairage, c’est cependant convaincant.

On aime

  • Armature en aluminium
  • Rétro-éclairage de qualité
  • Switchs Cherry MX Red
  • Résistant

On aime moins

  • Bien trop cher
  • Confort de frappe à re-travailler
Avatar
Qui a pondu ça ?

Geek à mi-temps et boss final de ce site, je suis aussi étudiant en marketing numérique et communication. Passionné d'informatique depuis mon plus jeune âge, mon premier fichier était un document Word d'environ 1600 pages contenant la lettre h. J'ai pas mal évolué depuis.
    Articles connexes
    High-TechObjets connectésSmartwatchTests high-tech

    Test de la Garmin Forerunner 245 Music : la montre pour les sportifs

    ComposantsTests high-techVentirad / WaterCooling

    Test du Be Quiet Dark Rock Pro 4 : entre fraîcheur et taille XXL

    AndroidSmartphoneTests high-tech

    Xiaomi Mi 9T Pro - le smartphone pro à bas prix

    ComposantsHigh-TechTests high-tech

    Test du Be Quiet Dark Base 700 : simple et élégant

    Sign up for our Newsletter and
    stay informed
    [mc4wp_form id="14"]
    eskişehir