High-Tech

Nacon GM-350L – Test de la souris gamer RGB

La Nacon GM-350L est une souris gamer RGB. On a tous rêvé d’une bonne souris, avec quelques boutons supplémentaires, pour pas trop cher. Nacon l’a fait.

Design

La GM-350L est plutôt « carrée ». En effet, à la forme de ses boutons, de son rétro-éclairage, ça se remarque rapidement. Si vous aimez le rétro-éclairage RGB au passage, il y en a partout. Enfin presque, pas encore sur la molette. Je rêverai un jour d’une souris rétro-éclairée sur les zones où l’on ne pose pas sa main. Car ici, c’est très bien, mais une fois la souris en main, les LEDs sont masquées.

charlestech_nacon_gm-350L_test_2

On remarque par ailleurs que la souris est relativement plate, ce qui peut ne pas forcément convenir aux grandes mains. Pour tous les autres, il ne doit pas y avoir de soucis. La base de la souris est en aluminium, ce qui renforce la solidité de celle-ci et donne un aspect qualitatif non négligeable.

Boutons

Ils sont au nombre de 7. Les 2 boutons clic gauche et clic droit, la molette cliquable, 3 boutons sur la gauche et un sur le milieu de la souris. Ce dernier, derrière la molette permet de changer la vitesse du curseur. Il est très pratique et enregistre plusieurs vitesses, de très lente à plutôt rapide. Les autres boutons sur la gauche ont déjà des fonctions pré-configurées (page suivante, précédente) comme d’habitude. Ils peuvent être configurés via un logiciel dont nous allons parler dans la suite de cet article.

charlestech_nacon_gm-350L_test_3

Confort d’utilisation

Niveau confort, j’ai tout essayé avec cette souris. Du jeu 3D au petit jeu 2D tout simple, en passant par de la navigation web, c’est bien. Une meilleure glisse des patins aurait cependant été appréciable. La souris a une bonne prise en main dans à peu près tout type de mains. Cependant, il aurait été appréciable qu’elle doit un peu plus haute, qu’elle soit plus adaptée pour les grandes mains. Le capteur laser a pour avantage de n’émettre aucune lumière, et d’être d’avantage précis qu’un capteur optique normal.

charlestech_nacon_gm-350L_test_6

Logiciel

Le logiciel est spécifique à la souris. Oui oui, Nacon développe un logiciel pour chaque produit qui utilise un logiciel. Vous pouvez télécharger le logiciel sur le site de Nacon et retrouver tous les autres drivers pour le reste de la gamme. On retrouve sur ce dernier la possibilité de régler les boutons macros ainsi que la luminosité.

charlestech_nacon_gm-350L_test_9
On voit ici la possibilité d’ajouter jusqu’à 5 profiles pré-configurés.
charlestech_nacon_gm-350L_test_8
Les couleurs de rétro-éclairage s’adaptent à la vitesse du capteur.

La souris peut monter jusqu’à 8200 DPI, ce qui peut s’avérer très pratique en jeu. On remarque quand on appuie sur le bouton central que la couleur change en fonction de la vitesse du capteur. Chose également configurable si vous souhaitez changer la couleur via le logiciel. Vous avez également la possibilité de configurer des macros, fonction toujours pratique, surtout en jeu.

On a également la possibilité de régler le déplacement du curseur avec les axes X et Y indépendants. Une fonction intéressante de la Nacon GM-350L mais qui nécessite vraiment un besoin spécifique. En effet, le curseur peut se déplacer plus vite en longueur qu’en largeur, ou l’inverse. C’est tout de suite très perturbant, et j’ai eu vite fait de désactiver cette fonctionnalité.

nacon_gc-200wl

Test - Nacon GM-350L
  • Confort d'utilisation
  • Fonctionnalités
  • Rapport qualité / prix
  • Qualité de fabrication
4.4

Résumé

On aime On aime moins
  • Design
  • Qualité de fabrication
  • Logiciel dédié
  • Rétro-éclairage adapté aux DPI
  • Un poil trop basse

Cette souris Nacon GM-350L est un très bon compromis entre qualité et prix. En effet, son prix inférieur à 40€ est un atout majeur en corrélation avec la qualité qu’elle offre.

A propos de l'auteur

Charles

Étudiant de 23 ans, dans la domaine de la communication et du marketing numérique. Fan de high-tech depuis des années, j'aime partager ma passion à travers des vidéos et des articles. Passionné d'Apple, j'essaie de me dévergonder et d'apprécier les joies d'Android.