Vous avez raté l’actualité du numérique cette semaine? Chaque dimanche, l’équipe de Charles Tech pense à vous avec le RécapTech. On vous résume les plus importantes news de ces derniers jours. Bonne lecture à toutes et à tous.

Ventes de smartphones : le bilan 2019

Profitons de la publication du rapport de Strategy Analytics pour revenir sur les ventes de smartphones de l’année écoulée. Celles-ci ont légèrement diminué en 2019, causée par une forte baisse de la demande chinoise. On note cependant des chiffres en hausse en Afrique et sur le marché indien (7% de croissance sur un an). L’inde est désormais le deuxième plus gros marché du smartphone au monde derrière la Chine mais devant les Etats-Unis.

Samsung toujours premier en 2019

Sans surprise, Samsung s’est largement imposé face à la concurrence. Le géant coréen s’offre même le luxe d’augmenter ses ventes par rapport à 2018, qui était pourtant une année record pour la marque. Avec 295 millions d’appareils ayant trouvé preneur en 2019, Samsung s’accapare plus de 20% de parts du marché mondial. Les bonnes ventes du Galaxy S10 mais surtout de sa série A (le Galaxy A50 par exemple) a permis de conserver son titre de leader.

Malgré les déboires de Huawei avec l’administration Trump, le chinois et ses modèles P30 conserve sa deuxième place du classement. Et il peut remercier son pays d’origine qui représente 60% de ses ventes cette année. Même si il limite la casse en 2019, on peut se demander si les futurs P40 et P40 Pro de 2020, privé des services de Google, se vendront en Europe.

Dernier du podium, Apple a, comme souvent, effectué le gros de ses ventes au quatrième trimestre. On constate cependant une augmentation d’environ 10% par rapport à celui de 2018, tirée par un iPhone 11 en grande forme. La marque à la pomme reste largement leader du marché en termes de revenus. Elle a réussi a amassé plus de 22 milliards de dollars de bénéfices en l’espace de seulement un trimestre. Ses modèles haut-de-gamme offre des marges scandaleuses importantes par rapport à des smartphones à 200 euros par exemple.

Les fabricants chinois Xiaomi et OPPO ferment ce classement se partageant environ 16% du marché. On ne peut que remarquer une installation progressive de ces marques en Europe, grignotant, année après année, des parts de marché. Il est fort probable qu’en 2020, ils récupéreront les ventes d’un Huawei en difficulté.

La première montre connectée signée OPPO

Continuons avec la firme chinoise OPPO qui a dévoilé sa toute première montre connectée. Via le réseau social Weibo, le constructeur nous propose une image de la future tocante. Difficile de ne pas y voir l’influence de l’Apple Watch dans ce modèle rectangulaire aux bords incurvés. On note cependant la présence de deux boutons physiques en lieu et place de la traditionnelle couronne de la Watch d’Apple.

Pour l’instant, on ne connait pas encore les spécificités techniques de la montre. La marque profitera peut être du Mobile World Congress de Barcelone fin février pour communiquer plus largement sur son produit.

La bonne forme de Molotov TV

Petit rappel, Molotov TV est un service français de diffusion de chaînes de télévision par internet, lancé en 2016. Il a été crée par Jean-David Blanc (créateur d’Allociné), Pierre Lescure (ex-Canal+) et Jean-Marc Denoual (ex-TF1).

La popularité de l’application est grandissante tout comme ses utilisateurs qui dépassent désormais les 10 millions en trois ans d’existence. Dans un communiqué, le service indique que le temps passé sur la plateforme a augmenté de plus de 60% en 2019. Les abonnement ont également cartonné avec une hausse de 82%. L’équipe de Molotov TV est confiante pour l’avenir et va proposer de nouvelles fonctionnalités en 2020.

« Avec aujourd’hui près de 30 000 titres renouvelés quotidiennement issus de plus de 170 éditeurs et chaînes, Molotov n’a de cesse d’étoffer son offre de contenus »

Retrouvez l’intégralité du communiqué en cliquant ici.

L’année des records pour Nintendo

Le japonais Nintendo a indiqué ses chiffres de ventes de sa console Switch pour 2019. Autant dire que les objectifs sont largement atteints. Après la Nintendo 64 en 2018, la dernière console du nippon et sa déclinaison Lite sont passées devant la fameuse Super Nintendo, mais aussi la Xbox One, en terme de ventes. En effet, la Nintendo Switch s’est écoulée à plus de 52 millions d’exemplaires dans le monde. Prochaine étape, la NES (62 millions) et la Wii et son record de 101 millions de machines vendues. On note aussi la fin de vie de la 3DS qui accuse une baisse de 73% en 2019, poussée à la retraite par une Switch Lite aux dents longues.

Coté jeux, le succès de la franchise Pokémon était attendu. L’épisode Epée et Bouclier s’est déjà distribué à plus de 16 millions de cartouches. Luigi’s Mansion 3 et Super Mario Maker 2 ont également été prolifiques avec 5 millions de ventes chacun.

Mais le géant nippon a largement prospéré dans un autre domaine : le jeu mobile. Avec 6 jeux proposés sur iOS et Android, la division mobile de Nintendo aurait dépasser le milliard de dollars de bénéfices! Une performance obtenue grâce, entre autres, au RPG (jeu de rôle) phare de la firme : Fire Emblem Heroes. Celui-ci a engrangé plus de 650 millions de dollars. Proposé gratuitement, les achats in-app de celui-ci atteignent la moyenne éhontée de 41 dollars par joueur, une prouesse. On constate également les bons résultats de Animal Crossing, Dragalia Lost et le nouveau Mario Kart Tour qui devrait bientôt proposé un mode multijoueur.