PériphériquesTests high-tech

Test Razer Huntsman Tournament Edition : le meilleur clavier ?

6 minutes de lecture

Razer est une marque de périphériques gamer, mais pas que. En effet, l’image de la marque ressemble à celle d’Apple, dans la mesure où lorsqu’on achète Razer, on vit le lifestyle Razer. Cela se traduit dans leurs produits par un design particulier, fait pour un public bien visé. Plus communément, les produits Razer sont considérés comme ayant une esthétique « trop gamer » pour être utilisés dans un environnement un tant soit peu sérieux. Cependant, Razer semble vouloir s’introduire dans un marché plus large. Récemment, un représentant de la marque a posté un message sur le subreddit r/MechanicalKeyboards, annonçant a cette communauté d’enthousiastes des claviers mécaniques, ne jurant que par les claviers DIY, les formats non-propriétaires les formats compacts et les switches non traditionnels, la sortie d’un nouveau clavier : le Razer Huntsman Tournament Edition.

Marchand
Stock
Prix
Lien
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Par son nom, le clavier ne promet rien de plus qu’une version TKL, ou sans pavé numérique, de leur célèbre Huntsman, mais dans les faits, c’est bien plus que ça. Nous allons donc découvrir ce que vaut ce clavier, en se référant aux promesses faites par la marque dans leur post Reddit.

Design

Minimaliste est le mot parfait pour décrire ce clavier. Et c’est un mot que jamais nous aurions pensé associer à un produit de la marque. Avec une backplate en aluminium, des touches (détails à propos de ces dernières plus tard dans l’article) et une partie inférieure en plastique, le tout en noir mat, on ne peut faire plus sobre.

razer huntsman tournament edition

Même au niveau du branding, la marque reste modeste. On connaît Razer pour leur logo aux trois serpents, souvent rétro-éclairé, mais ici, la seule mention de la marque est leur logo, noir sur noir, dans une police fine et sophistiquée.

Razer Huntsman Tournament Edition logo

Pour ce qui est du format, on parle ici d’un format TKL, donc sans pavé numérique. C’est le meilleur format pour les joueurs compétitifs, rapprochant la souris du clavier et faisant gagner de la place sur le bureau. De plus, l’absence de pavé numérique le rend également plus transportable.

razer huntsman tournament edition test

Les touches sont elles aussi couvertures d’une police fine, très mature et bien loin de la police épaisse carrée que l’on trouvait sur les premiers Blackwidow.

Finalement, au dos, on retrouve une répétition du slogan de Razer, « By Gamers For Gamers », répété en diagonale, dans une police noire brillante sur fond noir mat. Personnellement, nous aimons beaucoup et trouvons ça très original, mais si vous n’aimez pas, c’est quelque chose qui se trouve au dos et est donc invisible la plupart du temps.

test razer huntsman tournament edition

Eclairage

Le clavier est évidemment rétro-éclairé en RGB, ce qui apporte une touche de couleur à tout ce noir, mais comme d’habitude, rien ne vous oblige à le transformer en sapin de Noël.

razer huntsman tournament edition test

De part la conception du clavier, le rétro-éclairage n’est pas des plus saturés, avec une backplate noire qui ne réfléchit donc pas la lumière dans les touches. De plus, le design sur-élevé des touches fait que les couleurs dépassent sous ces dernières. Ce n’est en rien un point négatif, au contraire, il se peut que ce soit une esthétique recherchée.

Razer Huntsman Tournament Edition côté

La simplicité est un des aspects que recherchent les enthousiastes, et sur ce point le Razer Huntsman TE remporte tous les points.

Razer Huntsman Tournament Edition : Caractéristiques

Après avoir parlé du design du clavier, traitons à présent, des différentes caractéristiques qui le composent. Les enthousiastes, dont certains de nos rédacteurs font partie, choisissent longuement un clavier en étudiant les caractéristiques des switchs, keycaps (soit les touches) et surtout un maximum d’éléments standards. Tout doit être facilement remplacé si cassé ou customisé si trop vu. Pour attirer cette clientèle exigeante, Razer a donc du soigner tous les détails.

Switchs

Comme le Razer Huntsman, le Huntsman TE utilise des switchs optiques. La différence avec les switchs mécaniques conventionnels est que, à la place d’un élément physique qui rentre en contact avec un autre afin de transmettre une légère charge de courant, ce switch se fie à un élément qui bloque puis laisse passer un faisceau lumineux.

Contrairement au Huntsman, les switchs du Huntsman TE sont des switchs linéaires, avec une distance d’activation de 1 mm, soit la moitié de la majorité des switchs Cherry MX, et une pression d’activation de 40 grammes, soit 5 grammes moins que la majorité des switchs Red (linéaires) sur le marché.

razer huntsman te

C’est donc un switch très réactif et très léger, fait avant tout pour le gaming, mais parfaitement utilisable pour l’écriture si c’est un feeling que vous appréciez et que vous n’avez pas peur de prendre quelques jours à vous habituer à la basse pression d’activation.

En parlant de feeling, l’absence d’élément de contact fait que c’est l’un des switchs les plus « lisses » que nous ayons jamais utilisés. Cela s’entend même lorsque l’on écrit, avec comme seul bruit produit celui des touches qui touchent le bas puis remontent, mais aucun frottement dans l’état intermédiaire.

En somme, le switch optique linéaire de Razer, bien que fait avant tout pour les joueurs de part ses caractéristiques, est un switch plutôt innovant et de qualité, de quoi séduire cette nouvelle clientèle. Pour les joueurs compétitifs, qui reste le marché principal visé par la marque, c’est un excellent switch, très réactif, très agréable à jouer sur de longues périodes. Bref, tout pour plaire à tout le monde.

Finalement, les switchs supportent toutes les keycaps avec le système de fixation en forme de plus, baptisé la fixation « Cherry MX ».

Les keycaps

Les touches d’un clavier sont plus importantes que vous ne pourriez le penser. Ces dernières impactent lourdement le feeling et le son produit par un clavier mécanique.

Il existe deux types de touches, les touches en plastique ABS, moins chères, mais aussi moins solides et au feeling plus « cheap », puis les touches en plastique PBT. Bien plus épaisses, ces dernières ont un feeling plus « sec », de meilleure qualité, mais ont le léger désavantage de produire plus de bruit.

razer huntsman tournament edition

Pour la première fois, Razer a inclus des keycaps en PBT sur un de leurs claviers, ce qui est très rare pour les marques de grande distribution, qui pour certaines vendent des claviers à plusieurs dizaines d’euros plus cher mais n’incluent toujours de que de l’ABS.

A titre informatif, ces touches peuvent être achetées à part pour une trentaine d’euros, si vous souhaitez remplacer les touches ABS de votre Blackwidow, ou de n’importe quel autre clavier réellement, puisque ce sont des touches complètement universelles, Razer ayant abandonné le format propriétaire il y a quelques temps déjà.

razer huntsman tournament edition

Ce kit est vendu à une trentaine d’euros et a l’avantage d’inclure les touches nécessaires pour le format ISO, que se partagent les claviers anglais Britanniques et français. Cependant, les touches accentuées seront erronées, la disposition choisie pour ce kit étant l’anglaise.

Plusieurs coloris sont disponibles, ce qui n’est qu’une énième preuve que Razer tente de séduire le marché des enthousiastes, à la recherche permanente de customisation.

Caractéristiques supplémentaires.

Nous allons lister les autres caractéristiques que possède ce clavier, mais qui ne sont pas assez intéressantes pour remplir une sous-catégorie entière. Le Razer Huntsman Tournament Edition est équipé de mémoire intégrée. Cela vous permettra d’installer Razer Synapse, configurer le clavier comme vous le souhaitez, placer la configuration en mémoire et désinstaller le logiciel à tout jamais.

Le câble du Razer Hunstman TE est détachable, et de plus est un USB-C, ce qui élimine la frustration de le brancher à l’envers. Il est possible d’élever le clavier à deux angles différents, mais le caoutchouc sur ces patins élévateurs est plus dur que celui collé sur le bas du clavier, ce qui résulte en un Hunstman TE bien plus glissant sur le bureau.

Logiciel Razer Synapse 3

Le logiciel Synapse de Razer est sans doutes l’un des plus complets de sa gamme. En effet, facile à utiliser et faisant tout en un, nous n’avons aucun problème à l’installer sur notre machine et le laisser, malgré le fait qu’il soit un peu lourd au démarrage.

razer synapse

Cependant, et c’est une caractéristique importante pour les enthousiastes, il est tout à fait possible de l’installer, entrer en mode invité, ce qui ne requiert pas de connexion à un compte, ni même à internet, configurer le clavier comme on le souhaite, placer la configuration en mémoire et supprimer le logiciel.

Test Razer Huntsman Tournament Edition : avis

Le Razer Huntsman Tournament Edition est un excellent clavier pour les joueurs. Ses swtichs sont légers et réactifs et le format TKL est parfait pour les joueurs compétitifs. Pour les enthousiastes, le Huntsman TE est un clavier au design minimaliste, aux keycaps et switchs de qualité avec un feeling très bon, avec un format et un câble détachable standard. Nous vous recommandons ce clavier autant que la Razer Viper Ultimate, la meilleure souris de cette année, que nous avons testé récemment.

Test : Razer Huntsman Tournament Edition
  • Dimensions & poids
    10
    10/10
  • Ergonomie
    8
    8/10
  • Qualité des switches
    9
    9/10
  • Nuisance sonore
    8
    8/10
Note globale
8.8/10
8.8
8.8/10

Razer Huntsman Tournament Edition

Ce Razer Huntsman Tournament Edition est la première tentative d’entrée par une grande marque dans le monde des enthousiastes de claviers mécaniques, et pour une première tentative, c’est un succès, avec beaucoup d’encouragements à persévérer. Le Huntsman Tournament Edition est ainsi un excellent clavier de grande qualité, parfait pour les joueurs compétitifs ainsi que ceux qui souhaitent simplement avoir un bon clavier.

On aime

  • Design sobre
  • Rétroéclairage réussi
  • Absence de logo très visible
  • Keycaps en matériau durable
  • Swtiches innovants et très lisses

On aime moins

  • Pas de repose poignet fourni
  • Pas de vraie version AZERTY, seulement une version QWERTY britannique

64 articles

À propos de l'auteur
Mon ratio article-pour-âge est plus grand que le ratio écran-pour-châssis de l'iPhone 4s. J'aime bien les boîtiers noirs avec des capteurs qui font clic clic puis qui enregistrent une image sur la carte SD. Si tout ce que je faisais de ma vie était un emploi, j'aurais plus de dix salaires différents. C'est bien sur moi qu'il faut hurler si le site marche pas bien !
Articles
Articles similaires
SmartphoneTests high-tech

Test Xiaomi Mi 10 Lite : très bon rapport caractéristiques / prix

15 minutes de lecture
En 2010, alors que nous écoutions les débuts de Sexion d’Assault, de Zaz ou encore Alicia Keys nous parlant de la Nouvelle…
SmartphoneTests high-tech

Test realme X50 5G : le petit frère qui en a dans le ventre !

20 minutes de lecture
Après avoir testé le très bon realme X50 Pro, la jeune marque chinoise nous présente son petit frère, la version classique et…
SmartphoneTests high-tech

Test Samsung Galaxy Fold : toujours valable un an après ?

15 minutes de lecture
Les smartphones ont pas mal évolué ces dernières années. Des smartphones à clapet à l’iPhone premier du nom, on se rappelle encore…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *