Pour ne rien rater de l’actualité numérique, voici le RécapTech! Notre résumé des meilleures news high-tech de la semaine. Toute l’équipe de CharlesTech vous souhaitent de très bonnes fêtes de fin d’année et une bonne lecture.

Sony lance un nouvel accessoire PS4 pour sa Dualshock 4.

Cette semaine, Sony a dévoilé le Back Button Attachement, un accessoire à connecter sur sa manette Playstation 4 et permettant d’y assigner 16 actions différentes.

Celui-ci se compose de deux touches programmables que l’on utilise avec les annulaires. Trois combinaisons de touches peuvent être sauvegardées. Un petit écran OLED permettra de savoir laquelle est activée et également de switcher entre les configurations. Il dispose aussi d’un port jack de 3,5 mm.

Voici donc une réponse tardive et timide du constructeur nippon à la très performante manette Xbox Elite de Microsoft.

Le Back Bouton Attachment sera commercialisé le 14 février prochain au tarif de 29,99 euros. Il semblerait que l’accessoire ne soit pas compatible avec la future manette PS5 qui utilisera vraisemblablement un port USB type-C.

Huawei annonce 2 nouveaux produits pour l’Europe et se lance dans la VR.

Le géant chinois ne se laisse pas abattre et va proposer une tablette tactile et une enceinte sans fil pour le marché européen. Il se lance aussi dans un projet de lunettes de réalité virtuelle.

Huawei Matepad Pro : un futur concurrent de l’iPad Pro en France?

Huawei présente, avec sa Matepad Pro, une tablette Oled de 10,8 pouces au format 16:10, 2K (2560 x 1600 px). Elle utilise un SoC Kirin 990, emprunté au Mate 30 Pro, et tourne sous Android 10 mais n’embarque désormais plus aucun service de Google. Elle possède, à l’arrière, deux capteurs photos de 13 mégapixels chacun et un dernier de 8 mégapixels à l’avant. La Matepad Pro est proposée avec 128 Go de stockage et 6 Go de RAM ou 256 Go et 8 Go selon les versions. Compatible avec la charge rapide 40W et la charge sans fil  jusqu’à 15W, ce modèle embarque une batterie de 7250mAh.

Le constructeur chinois présentera une version 5G de sa tablette lors du Mobile World Congress en Espagne fin février.

Huawei Mate 30 Pro 8 Go+256 Go LIO-AL00 Kirin 990 4G Dual SIM Smartphone - Emerald Vert
Google Play installé; Processor Core Eight Core Operating System Version Android 10; RAM capacity 8GB ROM capacity 256GB

Huawei Sound X : la coopération franco-chinoise

L’enceinte sans fil Huawei Sound X, dévoilé par la marque en novembre, se retrouva donc dans nos rayons en 2020. Ce produit a été produit en collaboration avec le français Devialet, connu pour la qualité de ses modèles haut-de-gamme. Avec son design arrondi et brillant, cette enceinte Hifi possède un double haut-parleur de 60 Watts. Sa partie basse se compose de six haut-parleurs pour un rendu sonore à 360 degrés. Embarquant le Wifi, le Bluetooth et le NFC, il est possible de coupler deux Sound X pour un son stéréo. Elle se commande via des commandes sensitives situées sur le dessus de l’appareil mais aussi via une application dédiée.

Les fonctions mains libres et assistant vocal seront assurées par la présence de six micros. Son prix français n’est pas encore connu, mais l’enceinte est proposée, en Chine, à 249 euros.

La réalité virtuelle selon Huawei : les lunettes  Huawei VR Glass

Le géant chinois a décidé d’apporter sa vision des choses à l’univers VR. Il présente donc son Huawei VR Glass, qui n’est donc pas un casque mais bel et bien une paire de lunettes de réalité virtuelle. Avec 166 grammes sur la balance, les binocles seront, à coup sûr, plus confortables que les traditionnels casques VR. Elles utilisent une résolution de 3200 x 1600 pixels avec un champ de vision ne dépassant pas les 90 degrés. Le taux de rafraîchissement devrait, quant à lui, se situer entre 70 et 90 Hertz. Disponible, pour le moment, uniquement en chine au tarif d’environ 385 euros. Espérons que l’on pourra bientôt rejouer le film Ready player one à la maison.

Facebook et ses projets cloud gaming

Le géant américain met un pied dans le cloud gaming en rachetant l’entreprise espagnole PlayGiga. Celle-ci propose une plateforme de jeu en ligne fonctionnant, à l’heure actuelle, dans quatre pays. Mais Facebook ne compte pas concurrencer Sony, Microsoft ou Google avec des titres AAA mais plutôt se concentrer sur les petits jeux gratuits. En effet, avec ses 700 millions de joueurs sur son réseau social, on comprend aisément  l’intérêt de Facebook pour ce secteur. Et on peut donc supposer une intégration de ce nouveau service à Facebook Gaming.

Après le rachat d’Oculus et du studio Beat Games, la firme californienne continue son insertion dans le domaine vidéo-ludique. Désormais, Elle pourrait même proposer la première plateforme de cloud gaming en réalité virtuelle. Il rendrait ainsi accessible l’expérience VR chez soi en évitant l’achat d’un PC onéreux pour faire tourner les jeux. Mais ce n’est, pour l’instant, que pure supposition.