Image default
Audio Casques High-Tech Tests high-tech

SteelSeries Arctis 7 – Un casque réellement sans fil !

Le Siberia 800, anciennement connu sous le nom de H Wireless, est l’un des meilleurs micro-casques sans fil disponibles sur le marché. En effet, c’est le plus solide, avec la meilleure autonomie, et le meilleur système de batterie, puisque ce dernier ne nécessite pas d’être branché pour être rechargé, ses batteries étant remplacables. Mais que vaut son petit frère, l’Arctis 7 ?

Mais, à côté de la concurrence, ce dernier ce défend vraiment bien !

Le bundle :

Le casque est livré avec tout ce qui est nécessaire pour son fonctionnement, soit le casque, de toute évidence, l’émetteur, un câble pour charger le casque et un câble pour brancher le casque à votre téléphone, ou n’importe quelle autre prise jack.

Le design :

Ce dernier est assez homogène avec le reste des produits de la marque, ce qui est un très bon point auquel les constructeurs ne pensent pas toujours. Mais, ce n’est pas pour autant que je l’aime.

Je trouve que ce dernier fait trop plat sur les oreilles, ce qui créé un déséquilibre entre le haut du casque, qui justement monte assez haut, et les écouteurs qui restent trop collés à votre tête.

Malgré toutes les options de portabilité que ce casque vous propose, vous ne voudrez vraiment pas le porter en public.

Ce dernier est disponible en noir et en blanc, et on ne retrouve aucune LED RGB, ce qui est très intelligent pour allonger l’autonomie.

On trouve les principaux contrôles du casque sur le bas de ce dernier, soit un bouton permettant de couper le micro, une molette pour le volume, une molette « chat – game », ainsi qu’un connecteur micro usb pour la charge et un connecteur Mini-USB-B afin de pouvoir connecter le casque en jack.

Le confort :

Il faut savoir que je ne suis pas un grand fan des casques à arceau suspendu. Non seulement je trouve ça assez laid sur la tête, mais de plus je ne ressens pas un grand gain de confort par rapport à un casque à arceau classique. Et ce casque ne m’a pas fait changer d’avis. Cependant, si vous êtes un grand fan des arceaux des Siberia, sachez que le système est assez différent, puisqu’ici on retrouve non pas un réel arceau suspendu mais plutôt une bande élastique, et que de plus la place entre cette dernière et le contour en métal qui permet à celle ci de se tendre, est très petite, ce qui fait que pour les gens au très grandes têtes, il y a de fortes chances qu’elle touche le fond de l’arceau, qui, malgré le fait que ce dernier est équipé d’un sorte de caoutchouc, reste très dur.

Pour ce qui est des pads, comme la majorité des casques « gamer », ces derniers sont très fins et que très peu confortables. N’étant pas des pads aux dimensions standard, vous aurez du mal à trouver des remplacements, malheureusement. Ce n’est pas infaisable pour autant !

Le son :

La partie la plus importante d’un casque. Puisque, si vous voulez un casque, c’est majoritairement pour pouvoir entendre le son produit par votre ordinateur.

Ce dernier est… gamer et sans fil. Ces deux mots sont vraiment ceux qui le décrivent le plus, puisqu’on retrouve un son assez plat, avec une qualité moyenne. Pas mauvaise, juste moyenne. Sur ce point là, ce casque s’aligne avec la concurrence. Notez tout de même que le manque de basse peut-être un avantage dans des jeux compétitifs, CS:Go pour ne citer que lui.

On retrouve comme souvent sur ces casques des haut-parleurs néodyme de 40mm, une réponse de fréquence d’entre 20 à 20’000 Hz, une sensibilité de 98 dB et une impédance de 32 Ohm

Mais, il a un point en plus par rapport, et c’est la gestion du 7.1 / Stereo. Et parlons-en,

Le 7.1 :

L’un de mes points préférés sur ce casque. L’émulation du 7.1 est bonne, quand j’ai reçu le casque, je n’ai même pas remarqué ce dernier était activé et ai simplement cru que le casque était extrêmement immersif,. Malgré toute sa qualité, ce n’est pas le point le plus important.

En effet, le plus grand problème avec le 7.1 est que vous entendez également la voix de vos amis sur le canal 7.1, ce qui peut être perturbant, voir désagréable. SteelSeries y a pensé et ont intégré dans le casque un système de double anal, un ayant l’émulation constante du 7.1 activée, l’autre étant constamment en stéréo, nommés respectivement, dans les paramètres de lecture, « Arctis 7 game » et « Arctis 7 chat ».

Ce système vous permet de faire passer le son de Discord, par exemple, sur le canal « Chat », et le son du jeu, si tant est que vous voulez de l’émulation 7.1 sur ce dernier, sur le canal « Game ».

La roulette « Chat – Game » dont nous avons parlé plus haut sert à régler les niveau d’un canal par rapport à l’autre, ce qui vous permet dont de gérer le son de vos amis, dont on ne jugera pas le niveau d’irritation, pour mieux entendre votre jeu.

Le micro :

L’un des points noirs de ce casque. Pas tant au niveau de la qualité, rappelons qu’il s’agit ici d’un casque sans fil, et que de part le fait avoir un micro dont la qualité est bonne est compliqué, mais plutôt au niveau de la latence.

Parce que oui, pour une quelconque raison, ce micro à de la latence, là ou le son, lui, n’en a pas.

Cela reste une latence de quelques millisecondes, mais elle reste bien présente.

Voici, par ailleurs, un test sonore du micro, comparé à un Kraken v2 et un Behringer c1u

[mixcloud https://www.mixcloud.com/marks-olivers-gusakovs/test-son-1/ width=100% height=120 hide_cover=1]

La connexion :

Contrairement au Siberia 800, on retrouve ici un boîtier – si on peut l’appeler comme ça – très simple, sans aucune fonctionnalité en plus que d’émettre du son et recevoir le son capté par le micro… du moins au premier abord.

Si l’on prend le temps de regarder un peu, on trouve deux ports jack derrière ce galet. Ces derniers servent tout simplement à, soit faire jouer un son dans le casque depuis une source autre que l’ordinateur, en plus de l’ordinateur, en connectant une prise jack mâle – mâle sur la prise de droite, soit de faire jouer le son émis sur le casque par un autre périphérique que le casque, en plus du casque, en connectant vos enceintes, par exemple, sur la prise jack à gauche.

Cela peut s’avérer pratique, mais le top aurait été de permettre de non seulement faire jouer le son de votre téléphone, par exemple, sur le casque, mais également permettre au téléphone de recevoir le son capté par le micro du casque. Cela aurait permis de répondre à des appels, par exemple, sans, à aucun moment, enlever le casque de votre tête.

SteelSeries annonce une portée de 12m, et cela semble assez juste par rapport à la réalité.

Cependant, si vous ne voulez ou ne pouvez pas utiliser le mode sans-fil, vous pouvez connecter le casque grâce au câble jack vers micro USB-B fourni dans la boîte. Ce dernier permet également d’utiliser le micro sur l’appareil sur lequel vous avez branché.

L’autonomie :

L’un des points qui m’a le plus surpris sur ce casque : l’autonomie est excellente. Là où avec mon G930 je devais le recharger tous les jours, cet Arctis 7 m’en tenait deux sans aucun problème, et pourtant je suis un utilisateur intensif.

Le non-ajout d’éléments inutiles telles que des leds y joue beaucoup.

Ce casque est donc un vrai casque sans-fil, et non un demi-filaire comme le sont certains autres casques sur le marché.

Le prix :

Vendu aux alentours des 180€ sur le site de SteelSeries, mais également sur les principaux revendeurs tiers, ce casque s’aligne avec la concurrence Razer et Logitech. Mais vaut-il le coup face à ses concurrents ? 

La réponse est assez mitigée, puisque si vous voulez une longue autonomie et un casque assez simple ayant tout de même quelques fonctions intéressantes notamment au niveau de la gestion du 7.1 et du boîtier émetteur, c’est clairement un bon choix, cependant, retirez ces deux points et le G533 semble être un meilleur choix tout en étant moins cher.

Je conclurai en disant que tous les casques sans-fil sont très similaires, chacun apporte seulement une ou deux fonctions supplémentaires, choisissez donc les deux qui vous importent le plus et achetez celui qui les a.

Steelseries Arctis 7
  • Bundle
  • Confort
  • Son
  • Micro
  • 7.1 et autres features
4

Notre avis

On aime On aime moins
  • Son 7.1
  • Qualité sonore
  • Pack
  • Le confort perfectible

Un bundle complet, un confort assez décevant, une qualité sonore prévisible et un micro suffisant pour communiquer avec sa team sur Discord, voici cet arctis 7 en quelques mots.

Articles similaires

MSI Core Frozr XL – Un ventirad perfectible

Marks Gusakovs

Test – Leef iBridge, une clé USB pour iPhone

Charles

La traduction en temps réel sur Skype

Charles