PCPC portableTests high-tech

Test Aorus 17G : un vrai setup gaming tout-en-un portable

10 minutes de lecture

Aorus devient petit à petit la marque orientée gaming de Gigabyte, constructeur reconnu de matériel informatique. Avant de s’atteler aux ordinateurs portables, Gigabyte produisant des pièces d’ordinateurs telles que des cartes mères ou des cartes graphiques. Petit à petit, et avec l’aide de sa sous-marque Aorus, Gigabyte s’est mis à produire toute sorte de composants, mais aussi des ordinateurs déjà montés. C’est le cas aujourd’hui avec le Aorus 17G, un laptop pour gamer, mais pas que.

Le Aorus 17G arrive dans un emballage tout vêtu de noir. On aperçoit aussi un logo de l’équipe G2 Esports, sans doute sponsorisé par Aorus. L’ordinateur portable est accompagné de son chargeur dans la boîte ainsi qu’une sommaire notice. Cette brique d’alimentation porte par ailleurs bien son nom : elle ne pèse pas moins de 600 g et son volume est tout aussi impressionnant.

Gigabyte Aorus 17G

Design

Le gabarit du Aorus 17G est tel qu’un laptop de 17 pouces, comme son nom l’indique. Il faut avouer que le format assez imposant du laptop l’aide quant à la mauvaise miniaturisation des pièces d’ordinateurs portables. Effectivement, une Nvidia Geforce RTX 2070 Super nécessite une certaine place et un refroidisseur conséquent. Il est de même pour le CPU Intel i7-10875H. Par conséquent, le Aorus n’est pas un petit modèle. Avec ses 2,6 cm d’épaisseur, l’ordinateur embarque une certaine surface de refroidissement ainsi que des ventilateurs dont le son ne laisse pas indifférent.  En termes de matériaux de construction, le Aorus est globalement fait de trois choses : du plastique, de l’aluminium et des trous pour laisser sortir l’air à l’arrière PC. En gros, sauf quand il s’agit des tranches, l’entièreté de l’ordinateur fermé est recouverte d’aluminium. Ce sont des pièces plus spécifiques qui sont alors en plastique comme le clavier où les nombreux aérateurs ? En parlant d’aérateur, celui placé au-dessus du clavier est particulièrement marqué de par sa taille et le fait qu’il abrite le bouton Power, centré au-dessus du clavier. Parce que l’écran se veut borderless, la webcam de l’ordinateur n’est pas située en haut de l’écran, mais sur un rebord du clavier. Sinon, le clavier n’étant pas bord à bord, il permet une position agréable en jeu avec les touches z, q, s et d. vu que l’écran est une pièce fragile, il est protégé par un caoutchouc sous la forme d’un joint autour de la dalle pour laisser un petit espace entre celle-ci et le clavier lorsque le laptop est fermé. Par ailleurs, le logo de la marque en acrylique dans le dos s’éclaire dès que l’écran s’allume, à l’image des Mac avant 2015. On voit sur ce Aorus 17G que la qualité de construction est au top avec peu de flexibilité au niveau de l’écran et des autres parties de l’ordinateur. Nous avons cependant remarqué que les tranches du laptop étaient légèrement trop tranchantes et qu’elles pouvaient faire mal aux poignets.

Gigabyte Aorus 17G

Caractéristiques Aorus 17G

CPU i7-10875H (2,3 GHz, turbo boost jusqu’à 5.1 GHz)
Écran 1920 x 1080 pixels, IPS LCD, 144 Hz
Mémoire 16 Go DDR4 2933 mHz
Stockage 512 Go de SSD NVMe
Carte graphique Nvidia Geforce RTX 2070 super
Clavier clavier mécanique RGB Aorus avec switchs OMRON.
distance d’activation: 2.5 mm
Audio 2‎x Enceintes 2 Watt
Microphone
Nahimic 3
Webcam HD
Dimensions 4‎05 x 276 x 26 mm
Poids 2,7 kg

Gigabyte Aorus 17G

Écran

Le Aorus 17G profite d’une belle dalle IPS LCD de 1920 par 1080 pixels qui lui permet de meilleurs contrastes qu’un dalle TN classique ainsi que des couleurs bien plus vives. Ainsi, l’écran de ce Aorus 17G est un pur plaisir à utiliser. Ses bords très fins et sa grande taille donnent un effet immersif très agréable à la dalle qui n’est pourtant pas déjà mauvaise. Le clou du spectacle reste son très haut taux de rafraîchissement de 240 Hz. Ces 240 Hz permettent une fluidité inégalée dans l’interface, mais aussi un confort en jeu vidéo particulier. L’avantage du 240 Hz pour les gamers s’illustre aussi dans la réduction de la latence : une bonne partie de la latence d’affichage est due à l’attente entre deux images. Cette réduction de 8 ms du temps d’affichage peut être utile dans des jeux vidéos où une extrême fluidité est requise en plus du confort d’avoir le double de frames. Par ailleurs, l’écran est plutôt fin par rapport au laptop.

Gigabyte Aorus 17G

Performances du Aorus 17G

Pour qu’un ordinateur puisse se dire gamer, il faut qu’il puisse plaire aux joueurs. Un joueur a besoin bien sûr d’un bel écran, d’un clavier confortable, mais aussi de puissance. Pour la somme que représente le Aorus 17G, l’acheteur aura le droit au top du top avec une machine qui pourra faire presque tout ce qu’on pourrait imaginer lui demander. A savoir que le modèle qui nous a été prêté est le Aorus 17G XB équipé d’un processeur Intel Core i7-10875H et d’une carte graphique Nvidia Geforce RTX 2070 Super, sachant qu’il est possible d’aller d’une GTX 1660 Ti à une RTX 2080 Super. Nos benchmarks sont dépendants du hardware et peuvent être bien meilleurs ou bien pires selon l’édition de l’ordinateur. À vrai dire, mis à part l’absence de tactile, l’écran du Aorus 17G est parfait surtout par sa fluidité hors pair.

Effectivement, le Aorus 17G est équipé sous la version qui nous a été prêtée avec un CPU Intel Core i7-10875H. Le processeur a une fréquence de base de 2.30 GHz, qui peut monter jusqu’à 5.1 GHz selon la température, le mode d’alimentation et la performance exigée. Cela permet de lancer les applications très rapidement tout en ayant une consommation modérée. Par ailleurs, le CPU a 8 cœurs et 8 threads grâce à l’Intel Hyperthreading, ce qui permet d’optimiser le multitâches. Le choix d’un processeur Intel à la place d’un AMD permet à Aorus d’utiliser le Thunderbolt 3, mais aussi d’avoir de meilleures performances en gaming.

Gigabyte Aorus 17G

Au niveau du GPU, il s’agit d’une Geforce RTX 2070 Super qui équipe ce 17G. La connotation RTX veut dire que la carte graphique est compatible avec le Ray Tracing (c’est-à-dire la gestion de la lumière optimisée dans certains jeux) et Super veut dire le modèle de carte graphique entre deux générations. En plus, la carte graphique possède 8 Go de mémoire vive (ou mémoire vidéo), ce qui est très utile en gaming ou pour faire du montage vidéo.

La norme M.2 permet de relier des SSD (solid state storage) de petite taille en PCI Express au processeur, sans passer par le format serial ATA (connu sous le nom de Sata). Naturellement, cela permet d’exploiter toute la puissance de la mémoire flash. Sur Crystal Disk Mark, le SSD du Aorus 17G marque 3,3 Go/s en lecture et 1,6 Go/s en écriture, ce qui est juste énorme. Un stockage très facile sera utile dans toutes les situations, mais particulièrement dans le gaming pour charger les jeux vidéos plus rapidement. Le SSD est par ailleurs objet de convoitise avec récemment l’affaire du SSD de la Sony PS5. Le SSD vient avec 500 Go de stockage (476 utilisables à cause du NTFS), ce qui est assez pour la majeure partie des gens, mais peut limiter dans le temps en installant beaucoup de jeux qui maintenant arrivent à faire plus de 100 Go. Heureusement, il est possible de changer de SSD sur cet ordinateur, le format M.2 étant universel.

Avec son i7-10875H, qui est un processeur portable, le Aorus 17G s’en sort confortablement sur Cinebench R20. Avec 2465 points, le Aorus 17G bat le Intel-7700k, référence des références des processeurs haut de gamme pour ordinateurs de bureaux, ce qui est tout simplement incroyable sur un ordinateur portable.

Ces résultats tous très bons ouvrent l’ordinateur sur autre chose que la gaming. Il devient alors un outil parfait pour le montage vidéo, l’édition photo ou encore bon nombre de logiciels nécessitant de la puissance. Par ailleurs, de telles performances ne sont pas sans un certain bruit. Effectivement, pour refroidir tout, il faut de gros ventilateurs et un radiateur prenant une certaine place à l’intérieur de l’ordinateur. L’effet négatif d’avoir autant de puissance et donc de chaleur a évacuer reste le bruit que peuvent occasionner les ventilateurs. Malheureusement, c’est le cas avec ce Aorus, il peut être très bruyant particulièrement en jeu. Par ailleurs, il est possible de toucher le radiateur en passant le doigt à travers les nombreuses fentes de l’ordinateur pour se rendre compte que le PC chauffe beaucoup. Il est heureusement possible de paramétrer la vitesse des ventilateurs à travers le Aorus Control Center. Par ailleurs, l’ordinateur est accompagné de 16 Go de RAM cadencés à 2933 Hz. Seuls deux slots sur quatre sont utilisés, il y a donc de quoi upgrader l’ordinateur sur le long terme. A noter qu’il faut bien sélectionner la carte graphique Nvidia au lancement d’un jeu, car l’interface tourne sur la carte graphique intégrée au processeur Intel, car l’écran du PC est connecté à celle-ci (dommage).

Gigabyte Aorus 17G

Trackpad et clavier

Un bon clavier sert à mêler l’utile à l’agréable : il permet d’utiliser l’ordinateur comme tout autre clavier, mais avec soit de meilleures performances qu’un clavier classique ou un feeling meilleur. La Aorus 17G a les deux : avec ses commutateurs Omron Blue, la frappe avec son clavier est excellente. Effectivement, le clavier de ce 17G n’est pas à chicklets comme sur la majorité des claviers d’ordinateurs portables, mais avec de réels switchs mécaniques, avec de vrais ressors. La distance d’activation de celle-ci est de 2,5 mm, donc du low travel. Pour du low profile, les touches sont plutôt bien équilibrées et le clavier s’illustre comme une planche avec un layout azerty presque complet avec un pavé numérique, très pratique dans certains jeux vidéos ou pour améliorer sa productivité. Tout le clavier est rétroéclairé avec un éclairage RGB touche par touche qui se contrôle dans le Aorus Control Center. Tous ces éléments combinés rendent le clavier du Aorus 17G excellent en tous points. Un seul petit point faible de ce clavier reste le fait que la touche ) ne soit pas marquée sur le layout (il faut appuyer sur la touche à droite du 0). Par ailleurs, les touches de f1, f2, f3… sont équipées de fonctions activables avec la touche Fn comme la désactivation du trackpad, l’activation de la ventilation maximale, la luminosité ou encore le volume.

A cet excellent clavier se rajoute le trackpad qui ne nous aura pas déçus. Quand même pas au niveau de ce que propose Apple sur ses MacBook, le petit trackpad malheureusement décentré se défend. Premièrement, c’est grâce à sa surface en verre très agréable au toucher que le trackpad nous aura conquis. Bien qu’il ne soit pas très grand, sa sensibilité et sa précision, avec le concours du driver Windows Precision. A savoir que la partie proche du lecteur d’empreinte digitale est désensibilisée sur le trackpad.

Gigabyte Aorus 17G

Connectivité

En termes de connectivité, le Aorus 17G est plutôt un bon élève. Un port ethernet, deux ports jack, un lecteur de carte SD, un HDMI, un mini DisplayPort, un port USB-C compatible Thunderbolt 3, le port de recharge et trois ports USB 3.1 équipent ce laptop. Cette connectique est suffisamment riche, mais il est vrai que nous aurions aimé plus de ports Thunderbolt et peut être une alimentation de l’ordinateur à travers de l’USB-C. Pour ce qui est du sans fil, le PC est équipé de matériel réseau Killer avec un double carte réseau Killer™ Ethernet E2600 + Killer™ Wi-Fi 6 AX1650. Loin du marketing, cette carte réseau, par ailleurs compatible WiFi 6 et Bluetooth (pour les manettes) ne nous aura pas déçu.

Gigabyte Aorus 17G

Qualité sonore

Sans être du niveau du très célèbre MacBook Pro 15 pouces d’Apple, le Aorus 17G s’en sort confortablement au niveau du son, que ce soit pour le micro ou les hauts parleurs. Pour ces derniers, ils sont suffisamment puissants pour écouter vite fait de la musique ou regarder du contenu audiovisuel. Il ne faudra pour autant pas compter dessus. Enfin pour le microphone, c’est ici que les choses se gâtent. Il suffit pour une courte vidéo conférence mais il ne faudra pas compter dessus pour streamer sur Twitch ou communiquer avec aise sur Discord. Par ailleurs, nous vous recommandons l’utilisation de RTX Voice, petit programme créé par Nvidia permettant de réduire les bruits ambiants (souffle, voiture qui passe, ventilo, etc…) et qui n’est compatible que sur les ordinateurs équipés de carte graphique RTX. Cela permettra notamment de réduire le bruit du clavier en cas d’utilisation du micro de l’ordinateur.

Verrouillage et sécurité

Déverrouiller son ordinateur peut paraître long, lorsqu’il s’agit de taper un mot de passe par exemple. Heureusement, il existe Windows Hello, sur le célèbre OS de Microsoft, pour aider à la tâche et fluidifier le geste. Cela peut se faire soit avec une webcam compatible Windows Hello, un clé USB de double authentification, un geste-image ou plus simplement avec un lecteur d’empreintes digitales. C’est cette dernière solution qu’a choisi Gigabyte pour son Aorus 17G. Le capteur est placé sur le trackpad, en haut sur la partie gauche. Celui-ci nous aura malheureusement déçus avec des zones du doigt qu’il ne détecte pas et le fait que l’on doive ressayer plusieurs fois avant de déverrouiller. Il faut obligatoirement avoir le doigt posé au centre de l’empreinte digitale, ne pas bouger et ressayer une zone proche si cela ne marche pas. Il aura été un frustrant, mais pour autant toujours mieux que rien.

Gigabyte Aorus 17G

Autonomie

Lorsqu’un constructeur décide de créer un laptop, il doit gérer la place à allouer à chaque composant dans l’ordinateur pour une bonne symbiose. Par exemple, certains constructeurs vont vouloir un ordinateur fin et qui donc sera moins puissant, un ordinateur où il n’y aura pas beaucoup de place pour la carte mère, mais beaucoup pour la batterie ou dans notre cas où les circuits imprimés et les radiateurs empiètent beaucoup sur la batterie. En termes de durée de vie de la batterie, elle se décharge en deux heures dans un usage bureautique, mais elle peut être siphonnée bien plus vite avec du gaming.

Gigabyte Aorus 17G

Test Aorus 17G : Avis

Pour XXX€, le Aorus 17G offre tout ce qu’on pourrait demander d’un ordinateur gamer haut de gamme portable mais il remplit aussi les fonctions d’un fixe. Un processeur puissant, une carte graphique encore plus puissante, beaucoup de RAM, un solide SSD et un magnifique écran fluide avec un clavier très agréable à la frappe. Le tout fait que pour le prix l’utilisateur fait en fait une économie très certaine car il n’a pas à acheter autant de périphériques : un casque, une souris et le tour est joué. En plus, par rapport à une installation fixe, le Aorus 17G peut être transformé bien plus rapidement

Test Aorus 17G
  • Performances
    10
    10/10
  • Écran
    10
    10/10
  • Clavier et trackpad
    9
    9/10
  • Autonomie
    5
    5/10
  • Qualité sonore
    6.5
    6.5/10
Note globale
8.1/10
8.1
8.1/10

51 articles

À propos de l'auteur
Réel enfer des profs de techno, je suis passionné à tout ce qui comporte des semi conducteurs. Du coup, j'en écris des articles !
Articles
Articles similaires
GamingPériphériquesTests high-tech

Test SteelSeries Arctis 1 Wireless : un bon casque gamer sans fil

4 minutes de lecture
Les casques sans fil pour la Nintendo Switch sont encore peu nombreux, seule une poignée d’entreprises se lancent dans la course étant…
AudioCasques / écouteursTests high-tech

Test Oppo Enco Free : des écouteurs True Wireless longue autonomie

11 minutes de lecture
Toutes les marques s’y lancent ces derniers temps, après le lancement des AirPods d’Apple. Le marché des écouteurs Bluetooth True Wireless. Ces…
SmartphoneTests high-tech

Test Motorola Moto G8 Power : performant et équilibré

18 minutes de lecture
On n’entendait plus tellement parler de Motorola depuis quelques temps. La marque, bien que toujours bien existante, s’était un peu calmée par…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

eskişehir