ClaviersPériphériquesTests high-tech

Test Asus ROG Strix Scope PBT : Un clavier qui privilégie la qualité

10 minutes de lecture

En terme de qualité de fabrication et de longévité, les claviers mécaniques gamer n’ont pas toujours la meilleure réputation, surtout au près de ceux qui font des claviers mécaniques une vraie passion.

Ainsi, le terme “gamer” est souvent associé à un produit de plutôt moyenne facture, bourré de fonctionnalités que très peu utile et saupoudré d’éclairage de toutes les couleurs pour cacher le faible coût de production qu’il y a derrière.

Marchand
Stock
Prix
Lien
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Dans les faits, ces derniers temps ce n’est plus vraiment le cas, la qualité de fabrication de toutes les marques a drastiquement augmenté et on commence même a voir des claviers fabriqués en masse être reconnus comme d’excellents achats par les différentes communautés d’enthousiastes.

Malgré cela, le terme “gamer” a toujours une résonance négative aux oreilles de beaucoup, et c’est pour ces gens là qu’Asus a présenté le Strix Scope PBT, un clavier qui privilégie la qualité et non pas l’esthétique ou les fonctionnalités.

Design

Malgré tout le discours de qualité, quand on en vient au design, l’aspect du Asus ROG Strix Scope PBT reste essentiellement gamer. On retrouve un design de touches flottantes extrêmement populaire que l’on peut trouver sur beaucoup de claviers de nos jours, comme par exemple le Razer Huntsman TE que nous avons déjà testé sur le site. Ce design apporte l’avantage de rendre le clavier plus simple à nettoyer.

Ainsi, les touches flottent directement au dessus de la backplate, complètement exposée. Il s’agit d’une plaque d’aluminium de couleur grise, avec une partie de la plaque matte et l’autre brillante. Ce mélange d’effets ajoute un peu de fun au clavier tout en restant dans quelque chose de sobre.

Asus ROG Strix Score PBT haut

Sobre mais fun est la description parfaite de ce qu’essaye d’accomplir Asus avec ce clavier. On retrouve donc plusieurs teintes de gris, empêchant la monotonie tout en en rentrant pas dans le territoire du tout coloré. On peut apercevoir cependant quelques touches en rouge afin que le clavier ne soit pas totalement ennuyant non plus. Ces touches de rouge sont d’ailleurs très bienvenues et apportent au clavier une esthétique que nous apprécions beaucoup.

En parlant des touches, ces dernières sont grises pour les lettres, chiffres et fonctions, puis noires pour les modifieurs (Shift, ctrl, backspace). Cette diversité en termes de couleurs permet de compenser l’absence de rétro-éclairage en apportant tout de même des variations de couleurs malgré qu’il n’y ait aucune couleur. De plus, l’utilisation d’un set de keycaps bicolore est quelque chose que l’on retrouve plus couramment sur des claviers mécaniques faits à la main (custom builds), ce qui nous montre directement quel est le public que vise Asus avec ce produit.

Asus ROG Strix Score PBT logo

Asus restant une marque commerciale, il a bien fallu qu’ils placent leur logo quelque part. On retrouve ainsi la mention de “Republic of Gamers” au niveau de là où l’on poserait son poignet gauche pour atteindre les touches ZQSD, ainsi qu’un logo au dessus du pavé numérique. Les deux sont d’un gris plutôt discret mais suffisamment clair pour que les logos puissent être visibles. Personnellement cela ne nous dérange pas, mais il est vrai qu’un branding encore plus discret aurait pu apporter un côté d’avantage sobre au produit.

Nous avons mentionné un pavé numérique, car le ROG Strix Scope PBT est un clavier au format complet, donc comprenant un pavé numérique, des flèches directionnelles ainsi qu’une ligne complète de touches fonction dédiées. Cependant, malgré cela, le produit réussit à garder la plus petite largeur possible. Les bords de ce clavier sont exemplairement fins, lui permettant de garder un pavé numérique tout en prenant le moins de place possible.

Asus ROG Strix Score PBT numbed

Pour ce qui est du dos du clavier, ce dernier possède plusieurs éléments de design que nous trouvons très sympathiques, mais la question se pose, était-ce utile de dépenser le moindre centime supplémentaire pour designer lourdement une partie du clavier que l’on ne voit de toute façon pas ? Sans compter l’argent qui a dû être investi dans des moules de plastique plus complexes. Est-ce que ce dos, joli certes, mais inutilement esthétique, n’apporte pas un sur-coût inutile ?

Quant au câble, ce dernier n’est malheureusement pas détachable. Il est plutôt fin et facilement flexible. Ce dernier ne devrait pas casser facilement, ce qui est rassurant au vu de l’impossibilité à le changer facilement.

Finalement, pour ce qui est du poids, on se retrouve avec un clavier de 1,14Kg, ce qui est un poids tout à fait raisonnable.

Caractéristiques du Asus ROG Strix Scope PBT

Modèle ASUS ROG Strix Scope PBT
Switches Cherry MX Brown (également disponible en Red, Blue, Black, Silver, Silent Red et Silent Silver
Format Full layout
Connectivité USB 2.0
Dimensions 440x137x39 mm
Poids 1140 grammes

Switches : Cherry MX Brown

Le Asus ROG Strix Scope PBT est proposé dans toutes les variantes de switches Cherry MX, soit les Red linéaire, Brown tactiles et Blue clicky. Le clavier est également proposé avec des switches Silver, Silent Red et Silent Silver, tous trois des switches linéaires respectivement plus rapides, silencieux et silencieux plus rapides. Par rapide, nous parlons évidemment de la distance d’activation soit la distance à laquelle il est obligatoire d’enfoncer l’interrupteur pour que ce dernier soit considéré comme activité, et que la lettre s’affiche sur votre écran.

Asus ROG Strix Score PBT switch

Notre modèle a été livré avec des Cherry MX Brown. Malheureusement pour nous, c’est le switch que nous préférons le moins parmi toutes les options. Comme déjà indiqué, il s’agit d’un switch tactile. Ainsi, lorsque l’on appuie sur une touche, il est possible de ressentir un léger “bump” tactile, un peu comme ce qu’il est possible de trouver sur un clavier à membrane. C’est un bon entredeux pour ceux qui tapent autant qu’ils jouent, mais en règle générale, nous serions plus à recommander les switches Red si vous jouez plus que vous ne tapez et les switches Blue dans le cas inverse.

Keycaps : PBT

Le “PBT” dans Strix Scope PBT fait référence au plastique utilisé pour les keycaps, les touches en plastique qui recouvrent les switches.

Pour faire des keycaps, deux types de plastique sont utilisés, le ABS et le PBT. Il est de croyance commune que le PBT est preuve de qualité, alors que le ABS serait une option moins cher et de moins bonne facture. Evidemment, comme pour Cherry MX et les autres fabricants de switches, ce n’est pas forcément vrai.

Asus ROG Strix Score PBT

Cependant, il est vrai que l’utilisation du PBT a des avantages, le premier étant que les touches ne deviennent pas brillantes au bout d’un certains temps. Ces dernières garderont donc leur texture durant tout votre temps d’utilisation. De plus, et c’est une différence plus qu’un avantage, les touches PBT sont plus épaisses que les touches ABS. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, cela n’a pas réellement d’impact sur la durée de vie, car nous vous souhaitons sincèrement bonne chance pour casser une keycap, peu importe le plastique utilisé, mais ça change pas mal le son.

Les touches PBT rendent donc le clavier plus bruyant que les touches ABS. C’est par contre un bruit qui est généralement considéré comme plus agréable à écouter que celui produit par des caps ABS. En somme, le débat ABS ou PBT ne peut pas vraiment se résumer à “l’un est meilleur que l’autre”.

Asus ROG Strix Score PBT keycap

Toujours est-il que le Strix Scope PBT utilise des touches en plastique PBT d’une épaisseur d’environ 1.5mm. Pour référence, les touches PBT du Razer Huntsman TE, elles aussi en PBT, font environ 1.25mm d’épaisseur, celles du Razer Blackwidow V2 TE environ 0.75mm et, finalement, celles du Roccat Vulcan 121 AIMO font environ 1.25mm à leur point le plus épais, mais seulement 0.5mm à leur point le plus fin. En somme, en terme d’épaisseur, c’est Asus qui gagne.

Asus ROG Strix Score PBT keycaps

Comme déjà mentionné, les touches sont de trois couleurs différentes. Les lettres et les chiffres sont en gris, les modifieurs (Shift, espace, etc.) sont en noir, tandis que les touches entrée, Ctrl gauche et Esc sont en rouge. L’utilisation de plusieurs couleurs est un excellent choix pour palier à l’absence d’éclairage. Ainsi, malgré qu’il n’y ait aucune LED, le clavier n’est pas mortellement ennuyeux à regarder.

La partie que nous n’aimons pas sur ces keycaps, ce sont leurs légendes. La police utilisée, bien qu’elle aille plutôt bien avec le reste du design, est plutôt laide. Beaucoup trop “gamer”, bien trop épaisse, elle donne au clavier cet aspect agressif qui l’élimine pour une utilisation autre que le jeu vidéo.

Asus ROG Strix Score PBT zqsd

De plus, ces légendes semblent s’effacer bien trop simplement. On peut apercevoir que les lettres ZQSD sont déjà bien moins visibles que les autres. Assez dommage pour un clavier qui mise tout sur la qualité de ses keycaps.

Rétro-éclairage

Pour ce qui est de l’éclairage, cela va être simple, le ROG Strix Scope PBT n’en a pas. Même pas des LEDs non programmables d’une couleur unie. C’est un choix assez osé quand tous les autres claviers, peu importe le prix, ont a présent la capacité de briller de toutes les couleurs.

D’un point de vue fonctionnel et pour ceux qui, comme nous, ne regardent plus leur clavier pour écrire depuis bien longtemps, l’absence d’éclairage n’est pas un grand problème. La présence, ou absence, de ce dernier n’impacte ni notre vitesse de frappe ni notre capacité à utiliser le clavier. A l’inverse, pour ceux qui n’ont pas encore mémorisé le positionnement des touches, c’est un plutôt grand impact négatif sur l’utilisabilité.

Asus ROG Strix Score PBT keycap

Le plus grand problème à notre avis, c’est qu’inclure des LED ne coûte plus rien. Les claviers chinois les moins chers sur Amazon viennent avec un éclairage, souvent de mauvais goût certes, mais si un clavier à 50€ en est capable, pourquoi un clavier à 150€ manque encore de cet ajout certes considéré inutile par certains, mais qui a l’avantage d’être personnalisable à souhait et aussi désactivable. D’autant plus que, comme mentionné, l’absence d’éclairage n’est même pas justifiée par un prix moins élevé.

Fonctionnalités

Quant aux fonctionnalités, l’absence de logiciel pour le Strix Scope PBT pourrait laisser croire que ce clavier n’en possède aucune, mais c’est loin d’être vrai. Malgré l’absence de logiciel, il est tout à fait possible d’enregistrer des macros. Nous vous laisserons être guidés par les instructions d’Asus pour savoir comment faire dans les détails. L’absence de touches dédiées nous a quelque peu rebutés pour ce qui est d’utiliser la fonctionnalité, mais savoir que la fonctionnalité est là est toujours sympathique.

La fonctionnalité la plus visible reste la touche Ctrl de gauche, extrêmement large. Aussi large que la touche shift juste au dessus de celle-ci. La taille de cette touche nous rappelle presque le format de claviers que l’ont peut trouver sur un Chromebook.

Asus indique que cette taille est censée améliorer la précision en jeu vidéo, faire que l’on n’appuie pas sur la touche Windows juste à côté. Et ça marche plutôt bien, car au vu de la taille de la touche, il est littéralement impossible de la louper. Cette grande taille demande cependant un petit réajustement de la mémoire musculaire pour tout ce qui relève de la productivité, car là où vous vous attendez à appuyer sur la touche Windows, il s’agit encore de la touche Ctrl.

Asus ROG Strix Score PBT ctrl

Quant au côté haptique, le ressenti de la touche ressemble plus, en effet, à la touche Shift. Pour ceux qui comptent énormément sur le toucher, cela peut-être dérangeant, mais cela n’a pas été notre cas et nous pensons qu’il ne s’agit de rien de plus qu’une question d’habitude.

Enfin, si malgré cela, vous arrivez toujours à vous tromper de touche, il vous est toujours possible de désactiver la touche Windows et les autres combinaisons qui pourraient fermer votre jeu ou vous faire revenir sur le bureau.

Asus ROG Strix Score PBT F12

Une autre fonctionnalité que nous retrouvons sur le Stix Scope PBT, c’est le mode privé, sur la touche F12. Ce dernier coupe le son de l’ordinateur et revient sur le bureau. Cela peut être utile si jamais votre famille toque à la porte alors que vous êtes entrain de visionner Garfield 2 pour la cinquième fois cette semaine, autrement, à moins que vous ne travailliez avec des données très confidentielles, nous avons du mal à y voir un réel intérêt, surtout sur un clavier de jeu.

En parlant des touches F, les commandes multimédia se trouvent sur ces dernières. Le seul problème est que le clavier est livré avec le mode “Fn” constant. Ainsi, si vous appuyez sur F5, votre page web ne se rafraîchira pas, mais votre musique se lancera. Pour rafraîchir votre page, il vous faudra appuyer sur Fn + F5 dans la configuration par défaut. Rassurez vous, il nous a fallu quelques temps pour le remarquer, mais il est possible d’inverser cela, en appuyant sur Fn + Insérer. Une fois ceci fait, pour régler votre musique et accéder aux autres fonctionnalités sur les touches F1 à F12, il vous suffira d’appuyer sur Fn.

Test ASUS ROG Strix Scope PBT : Avis

Le Strix Scope PBT n’est en rien un mauvais clavier. Nous irons même à dire que c’est un bon produit.

Le clavier est assez solide, pas trop laid et utilise des keycaps PBT, ce qui est assez rare pour un clavier produit en masse. Cependant, tout miser sur la qualité de ces keycaps n’était pas le meilleur choix, car n’avoir aucun éclairage en 2020 peut être apprécié par certains, mais de manière générale c’est un choix assez dangereux, surtout à un prix plutôt élevé.

Marchand
Stock
Prix
Lien
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

De plus, tout miser sur la qualité des keycaps quand la qualité des légendes sur ces dernières n’est pas impeccable n’est pas le pari le plus censé. Ces légendes effacées et jaunies au bout de moins de deux semaines ne sont vraiment pas les bienvenues. Nous n’osons pas imaginer à quoi peut ressembler le clavier après un an d’utilisation quotidienne.

Test Asus Rog Strix Scope PBT
6
6.8
6.8/10

Asus Rog Strix Scope PBT : Avis

Asus essaye de donner au Strix Scope PBT l’identité d’un clavier qui privilégie la qualité de ses touches avant les fonctionnalités et l’éclairage. C’est juste dommage que les keycaps PBT ne sont pas si bonnes que ça et qu’inclure du RGB en 2020 ne coûte plus rien.

  • Qualité de fabrication
    8
    8/10
  • Fonctionnalités
    6
    6/10
  • Keycaps
    6
    6/10
  • Switches
    7
    7/10
On aime
  • Meilleur feeling que tous les autres claviers similaires grâce aux touches PBT
  • Look assez original, se distingue de la concurrence
  • Pas de logiciel, donc pas de bugs et respect de vos données privées garanti
On aime moins
  • Fonctionnalités assez basiques
  • Absence de rétro-éclairage alors que le clavier est plutôt cher
  • Câble non détachable
  • Légendes des keycaps qui s’en vont au bout de deux pauvres semaines
93 articles

À propos de l'auteur
Rédacteur (de temps en temps). Passionné de son et d'image. Si le site a un problème, c'est sur moi qu'il faut crier.
Articles
Articles similaires
Tests high-tech

Test Belkin BoostCharge Pro MagSafe 3 en 1 : une petite revolution

4 minutes de lecture
Avec les derniers iPhone, Apple nous a présenté la recharge MagSafe. Ironie du sort,…
Tests high-tech

Test Arlo Essential Wire-Free Video Doorbell : la sonnette connectée

4 minutes de lecture
Les sonnettes connectées ou encore interphones intelligents seront de plus en plus présent dans…
AudioTests high-tech

Test Shure MV7 : Un excellent microphone dynamique USB

6 minutes de lecture
Toute personne qui s’y connaît en audio connaît Shure. C’est la marque derrière les…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

×
PCPC portableTests high-tech

Test du Honor MagicBook 14 : le pc portable parfait pour les petits budgets