Objets connectésTests high-tech

Test des panneaux Nanoleaf, rhythmez votre éclairage !

Nanoleaf, leader du panneau LED connecté, revient avec une extension plutôt sympa, attention les yeux !

J’ai eu la chance de pouvoir testé ces panneaux, étant une fan d’éclairage connecté, j’ai toujours voulu voir ces petites bêtes en action, et je n’ai pas été déçue ! Le principe : un colis, 9 panneaux triangulaires (pour cette version), une alimentation, des connecteurs et un accessoire magique: le Rhythm.

Comment ça marche ?

Totalement Plug and Play, ces panneaux sont impressionnants. Plus jolis sur un mur que sur un sol, la possibilité de les accrocher au mur est simple comme bonjour : un petit connecteur qui se glisse dans une fente prévu pour sur un autre panneau, et le tour est joué !

Pour l’accrochage mural il suffit de quelques bandes 3M qu’on vient coller au parties lisses au dos du panneau, on connecte celui-ci à l’autre, et on colle le tout au mur !

Les connecteurs m’ont semblé quelque peu fragile, mais c’est par rapport à mon utilisation peu conventionnelle (je n’étais pas sereine avec mon revêtement mural…), n’ayez crainte, ils sont costauds.

La petite nouveauté de ce kit Light Panels, c’est le add-on Rhythm qui permet un éclairage en adéquation avec l’environnement sonore, et je dis bien l’environnement ! Je m’explique : lors de mon test, j’ai été surprise de voir l’éclairage s’animer au rythme de ma toux ou aux aboiements de mon chien… Rhythm capte très bien les pas aussi, je me suis un peu sentie comme M. Jackson !

Rhythm possède une entrée jack, afin de profiter pleinement de sa fonction de « visualisation » du son sans parasites.

Pour ce qui est de la luminosité et des fonctionnalités de ce kit, j’ai été bluffée. La qualité d’éclairage est dingue, les nuances de luminosité sont tops, les couleurs et leurs dégradés ressortent super bien, bref, on est loin du ruban led pour une ambiance festive.

[content-egg-block template=offers_list]

Compatibilité avec les assistants vocaux

De plus, ces petits panneaux sont compatibles HomeKit et Amazon Echo pour mon plus grand plaisir, rendant l’objet encore plus sympa qu’il ne l’est. Personnellement, je suis conquise ! Bien évidement, avec Google Assistant et sur Android, l’utilisation de ces panneaux est tout à fait possible.

Nanoleaf, c’est un peu mon objet Black Mirror à moi : je pourrais programmer un skill réveil afin d’avoir une luminosité en douceur au moment de mon réveil, ah la la… mais n’abusons pas non plus !

Mais il y a un hic dans toutes ces qualités : le manque de possibilités d’assemblage. Il est dur de faire un truc sympa avec 9 panneaux triangulaires, mais il est possible de trouver des patterns sur le net pour les moins créatifs d’entre vous.

C’est un peu cher, mais la qualité du produit en vaut la peine. Avec ce kit aux alentours de 200€ pour 9 panneaux et le module Rhythm, on est sur un bon rapport qualité / prix, idéal pour les technophiles ou les mordus de domotique.

Comptez 300€ pour 15 panneaux + Rhythm et 557,93€ pour 30 panneaux + Rhythm… Et c’est soldé !

Test kif Nanoleaf Rhythm
Note globale
4.5
  • Design
  • Simplicité d'usage/d'installation
  • Qualité du produit
  • Prix

Le mot de la fin

Ce kit Nanoleaf Rythm est de très bonne qualité et offre des performances vraiment appréciables. Un prix un peu plus bas n’aurait cependant été pas été de refus.

Articles connexes
High-TechObjets connectésSmartwatchTests high-tech

Test de la Garmin Forerunner 245 Music : la montre pour les sportifs

ComposantsTests high-techVentirad / WaterCooling

Test du Be Quiet Dark Rock Pro 4 : entre fraîcheur et taille XXL

AndroidSmartphoneTests high-tech

Xiaomi Mi 9T Pro - le smartphone pro à bas prix

ComposantsHigh-TechTests high-tech

Test du Be Quiet Dark Base 700 : simple et élégant

Sign up for our Newsletter and
stay informed
[mc4wp_form id="14"]
eskişehir