Périphériques, Stockage, Tests high-tech

Test du NAS Synology DS216+II – Performances au top !

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Je n’avais plus assez de place pour mettre tous mes To de vidéos sur mon disque dur ! Du coup j’ai trouvé une solution toute simple, un NAS chez Synology. C’est cool en plus j’ai exactement le même chez moi qu’au boulot, du coup je vais pouvoir confirmer ses performances et voir ce qu’il vaut en vidéo 4K.

Un NAS, c’est toujours très pratique quand on brasse beaucoup de gros fichiers. J’ai donc choisit le Synology DS216+II, un modèle performant et assez passe partout. En effet, il est parfois gênant d’avoir un gros modèle avec 4 baies quand on n’en a besoin que de deux.

Packaging

L’emballage de ce Synology DS216+II est simple et épuré. Le NAS arrive par contre protégé par un bout de mousse, c’est assez peu à mon goût. On retrouve dans la boite, le Synology DS216+II, le câble d’alimentation bien évidemment, un câble Ethernet ainsi qu’une petite notice. Faites bien attention quand vous le sortez de sa boite, niveau poids c’est assez conséquent, surtout quand il y a des disques à l’intérieur.

hightechnews_nas_synology_ds216

Pour ma part, le test se déroulera avec 2 disques durs Seagate Iron Wolf 8To. Eh oui, un total de 16To de disque, on peut dire que c’est pas mal du tout. De quoi stocker tous vos films et toutes vos séries (téléchargés légalement bien sûr) et votre immense bibliothèque iTunes !

hightechnews_nas_synology_ds216

hightechnews_nas_synology_ds216

Design

Le design est simple et pas désagréable, on peut remarquer un port USB 3.0 devant, 4 LEDs d’activité, un bouton d’alimentation et le bouton USB Copy. Un design soigné et tout en plastique mais qui a l’air de bonne qualité.

hightechnews_nas_synology_ds216

Pour changer les disques ou tout simplement en installer, il faut retirer le panneau avant. Attention, il se raye facilement par contre. On vient donc tirer dessus par les côtés et il se retire très facilement. Ensuite, il suffit de pousser les languettes vers le haut pour retirer les supports de disques. Enfin, pour refermer le tout, il faut remettre le cache en façade en veillant à bien le positionner, le tour est joué.

hightechnews_nas_synology_ds216

Connectique

Nous nous attaquons tout de suite à la connectique avec au dos :

  • 3 ports USB
  • 1 port eSata
  • 1 Ethernet
  • Le port d’alimentation

hightechnews_nas_synology_ds216

Autre petite chose très pratique que l’on peut retrouver au dos, un emplacement pour câble antivol. Toujours utile si vous l’avez dans un lieu publique ou même pour chez vous. On remarque une grille d’aération juste au dessus des ports pour expulser l’air soufflé par le ventilateur.

Fonctionnalités

Lorsque l’on va sur le NAS, on se retrouve avec toute une interface digne d’un système d’exploitation. La configuration se fait directement sur le navigateur, pour ma part je le fais avec Opera que j’utilise au quotidien. Aucun driver à télécharger, pas de logiciel inconnu au bataillon bref, le bonheur et le simplicité comme on l’aime. Un autre point qui est très appréciable, c’est le système de fixation des disques durs. Ici dans ce Synology DS216+II, il n’y a qu’à retirer une petite languette. Pas de vis à dévisser, de clips dus à défaire, tout en simplicité, et j’apprécie d’autant plus.

Le vif du sujet ! Connexion

Pour se connecter au NAS, rien de plus simple. Il suffit d’aller dans votre navigateur préféré (Opéra, Chrome, Firefox, Internet Explorer) et de rentrer l’adresse find.synology.com. L’assistant va automatiquement rechercher un NAS connecté à votre PC et l’identifier.

hightechnews_synology_ds216+II_configuration_1

Une fois ce DS216+II connecté, c’est à vous de jouer. Nous allons commencer par formater les disques durs, afin de les rendre comme neufs. Vient ensuite l’étape de l’installation, pour ma part, j’en ait créé une nouvelle comme l’assistant configuration me l’a demandé. Vous pouvez créer un compte sur QuickConnect, ce qui vous permettra de connecter le NAS sur l’adresse IP du PC. Personnellement, je ne le fais pas pour la simple et bonne raison que je suis équipé de la 4G Box. Mon adresse IP change du coup assez souvent, et c’est assez galère si je dois tout reconfigurer à chaque fois.

hightechnews_synology_ds216

L’avantage de cette application est surtout si vous voulez récupérer un film depuis votre smartphone ou tablette. Ce DS216+II sert de serveur multimédia mais également de serveur de données ou de stockage. Ainsi, j’ai pu stocker mes photos de mon voyage à Rome sans encombrer mon SSD principal, ouf ! D’ailleurs si quelqu’un a une vieille carte SD 32Mo pour que je mette mes photos de voyage en Corée du Nord, ça suffira.

L’interface

Concernant cette interface, elle est agréable mais elle manque de clarté. Je l’aurai préférée un peu plus épurée et avec un aspect plus moderne. Bien heureusement, on ne s’y perd pas et c’est un bon point. On peut voir les utilisateur connectés, l’état du stockage et les ressources utilisées. Utile et pratique pour permettre de savoir ce que consomment nos mouvements de fichiers.

hightechnews_synology_ds216

Ici se trouve l’interface de l’accueil avec le bureau et quelques applications. On commence comme on peut le voir par un petit tutoriel sur l’utilisation du NAS. En bas à droite se trouvent les infos sur le fonctionnement du Synology DS216+II avec les ressources consommées, et j’ai trouvé que ça consomme pas mal de RAM.

hightechnews_synology_ds216

Ci-dessus se trouve une capture d’écran de l’espace de stockage. Comme indiqué, j’ai eu avec, 2 disques Seagate Iron Wolf de 8To chacun. De quoi permettre de stocker déjà pas mal de données. On a également des infos sur l’état de santé des disques, toujours pratique pour un suivi technique.

hightechnews_synology_ds216

Comme dans Windows, Synology a son panneau de configuration. On y retrouve notamment QuickConnect dont nous parlions un peu plus tôt. Le NAS est compatible DNLA et permet d’accéder aux données depuis n’importe quel support, en se connectant avec QuickConnect. J’ai affiché ici le mode avancé mais vous pouvez afficher le mode basique avec uniquement les fonctions essentielles.

hightechnews_synology_ds216

Dans le centre de paquets, vous pouvez télécharger ou mettre à jour des applications. Mais ça n’est pas tout, il y a également la possibilité d’en acheter. On peut le voir ici, exFAT Access coûte près de 4$. Toutes les applications dont vous pouvez avoir besoin sont disponibles dans ce centre de paquets, le « Windows Store » ou « l’l’AppStore » de Synology.

Concernant les débits de transfert, NAS fait des pointes à 108Mo/s, ce qui est très bon.

ACHETER LE NAS

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
Previous ArticleNext Article
Étudiant de 22 ans, dans la domaine de la communication graphique. Fan de high-tech depuis des années, j'aime partager ma passion à travers des vidéos et des articles sur le matériel que je teste. Passionné d'Apple, j'essaie de me dévergonder et d'apprécier les joies d'Android.