Accueil » Test du Samsung Galaxy Note 9, sauvé par One UI
Android High-Tech Smartphone Tests high-tech

Test du Samsung Galaxy Note 9, sauvé par One UI

Lorsque j’ai acheté mon iPhone XS Max il y a environ 6 mois de cela, j’ai longuement hésité avec un Galaxy Note 9. Ce qui m’a fait finalement choisir l’iPhone, au delà d’iOS, c’était surtout à quel point je n’aimais pas Samsung Expérience. Aujourd’hui j’ai eu l’occasion de tester ce fameux Galaxy Note 9, et j’en viens presque à regretter mon choix.

Design


On est loin du côté tape à l’œil des téléphones arc-en-ciel que j’ai pu tester récemment. On a tout de même de la couleur, puisque le choix ne se limite pas au noir et au blanc – j’ai pu d’ailleurs avoir entre mes mains la version bleue dite “Ocean blue” – mais contrairement aux autres, les couleurs restent sobres et parfaitement adaptées à, par exemple, un environnement professionnel.

Si l’on oublie quelques secondes cette couleur magnifique on peut se rendre compte que l’on retrouve un châssis très similaire au Note 8, qui lui aussi était très similaire au fameux Note 7. Donc, pour ceux qui sont déjà familiarisés avec les bords incurvés ainsi qu’au sandwich de verre que sont les téléphones Samsung récemment, vous devriez vous sentir comme chez vous.

Le capteur d’empreintes est placé plus intelligemment que sur la dernière génération, cependant je trouve qu’il est un peu trop collé à la caméra, entraînant parfois une caméra salie par les traces de doigts. Malgré cela, c’est toujours plus utilisable qu’avant, donc en somme un bon point.

Écran


Le Samsung Note 9 est équipé d’un écran de 6,4 pouces à une résolution de 1440 x 2960 px. Comme sur le modèle précédent, pas de notch, mais de fines bordures sur le haut et le bas du téléphone. J’ai assez étrangement trouvé qu’il était plus facile d’appuyer par accident au niveau du front et menton du Note 9, que peu importe où sur l’écran du XS Max. Après, il est aussi possible que ce soit simplement une question d’habitude, ou encore un problème lié à l’application en elle même.

L’écran est bien évidemment AMOLED, ce qui permet l’utilisation du mode « Always on », que j’ai trouvé réellement sympathique et plus utile que je ne le pensais. Cet écran se révèle également un bon point dans l’utilisation du Dark Mode introduit avec One UI, puisque c’est un vrai Dark Mode où les noirs sont de réels noirs et non des gris foncés.

Pour ce qui est des couleurs, c’est caractéristique des derniers Samsung, donc de belles couleurs plus saturées que la moyenne mais bien moins que ce que l’on a pu voir par le passé. En somme, un écran très satisfaisant.

Le stylet


Ce dernier vient compléter l’écran dans des tâches comme dessiner ou encore écrire. Pour le premier, malgré que je suis plutôt mauvais, c’est faisable et peut permettre aux plus créatifs d’entre vous de créer quelques petits sketchs afin d’éventuellement reprendre l’idée sur un support un peu plus adapté. Pour ce qui est de l’écriture, là j’y arrive mieux, et ça marche tout aussi bien.

Remarque assez peu pertinente, mais je trouve le stylet beau, et suis très satisfait du fait qu’ils en ont fourni un jaune et non bleu ou noir par exemple.

Quand on sort le stylet de l’emplacement, si l’écran est verrouillé vous pouvez directement écrire dessus, et une fois le stylet remis en place la note sera sauvegardée dans l’application Notes. Si l’écran est allumé, alors vous seront proposées plusieurs options comme écrire sur une capture de l’écran ou encore écrire une note depuis n’importe où.

Dernière fonctionnalité sympa, si vous êtes dans l’application caméra, vous pouvez prendre une photo en appuyant sur le bouton du stylet. Sympa pour les gros selfies de groupe. C’est un bon gadget pour l’utilisateur lambda, peut devenir intéressant pour les plus créatifs, et a les capacités de se montrer réellement utile dans un milieu professionnel.

Caméra


Le Note 9 est le premier smartphone que je peux comparer à mon iPhone XS Max de manière juste. C’est pourquoi je ne me suis pas gêné pour aller faire un tour dans la ville de Pau et ramener des photos plus sympathiques qu’un pot d’herbe synthétique et un téléphone. Je n’ai cependant pas pu m’y rendre durant la golden hour, ce qui fait que l’éclairage est pas le plus optimal.

644,00€
en stock
6 nouveau de 639,00€
1 utilisé de 669,00€
à partir de 20 avril 2019 4 h 18 min
Amazon.fr
728,84€
en stock
13 nouveau de 728,84€
2 utilisé de 669,90€
à partir de 20 avril 2019 4 h 18 min
Amazon.fr
789,00€
en stock
11 nouveau de 789,00€
1 utilisé de 818,39€
à partir de 20 avril 2019 4 h 18 min
Amazon.fr

Tout comme le XS Max, le Smartphone est équipé de deux capteurs, un premier avec une ouverture variable f/1.5-2.4 à 26mm et un second à f/2.4 à 52mm.

On peut relever que les photos sont assez différentes. J’ai trouvé que là où l’iPhone avait un rendu plus plat, le Samsung lui se montrait plus agressif avec, par exemple, des ombres plus sombres et un contraste plus prononcé.

Si l’on somme dans les photos, on peut remarquer que le Samsung semble avoir une netteté plus prononcée, sacrifiant un peu de qualité et introduisant quelques artefacts peu agréables, comme on peut le voir dans cette image, seule que j’ai modifié pour zoomer sur les parachutistes. Evidemment, ici l’objectif utilisé est le téléobjectif, mais la situation est la même pour l’objectif large.

One UI


C’est le nom de la surcouche qui a remplacé Samsung Expérience, cette horreur qui m’avait fait choisir l’iPhone plutôt que le Samsung. One UI, c’est réellement un pas en avant. Certains trouveront que les icônes sont trop « cartoon », mais à titre personnel je pense que ça va bien avec le reste du téléphone, et dans tous les cas c’est un pack d’icônes dans ce style que j’installerai si j’avais l’envie de me débarrasser du Launcher par défaut. Le problème, c’est que c’est réellement ma dernière envie. Je n’ai même pas cherché comment changer la ROM du téléphone au cas où je m’en achèterai un personnellement, c’est à dire à quel point One UI est bon.

Les interfaces sont placées plus bas, et mon pouce remercie Samsung pour cela. En général, tout est plus accessible à une main, en n’impactant pas l’expérience multimédia que permet un écran de ces dimensions. Egalement, tout est fluide. En un peu plus d’une semaine d’utilisation pas une application a craché, alors que à mes yeux les crashs incessants ça venait dans la boîte de n’importe quel Samsung.

Le dark mode est également bien géré et soulage mes yeux, notamment la nuit. En somme, je n’ai trouvé aucun point négatif à One UI.

Caractéristiques techniques


Ce Galaxy Note 9 est équipé d’un Exynos 9180, soit l’une des dernières puces produites par Samsung. Egalement, on peut retrouve 8Gb de ram. En somme, un téléphone aux caractéristiques qui vous rendront encore future-proof pour de bonnes années.
La batterie se trouve être une 4000 mAh, offrant au téléphone une autonomie excellente. En utilisation peu intensive, j’ai su garder plus de 30% à la fin de la journée, tout en ayant activé le mode “Always On”
On peut également remarquer la présence d’un port USB-C, que j’estime à présent obligatoire sur un smartphone Android, mais également un port jack, bien moins obligatoire mais toujours agréable à avoir.

Note aux testeurs

Vous avez pu remarquer que le téléphone était en assez mauvais état. J’ai volontairement laissé les photos intactes sans essayer de masquer les diverses rayures et chocs, afin que vous aussi vous puissiez profiter de l’état dans le quel les téléphones sont laissés par certains testeurs français.

Ici on parle d’un appareil de prêt à plus de 1000€ qui va passer dans les mains d’autres testeurs. Laisser le téléphone dans le même état qu’on l’a reçu afin que les autres puissant profiter d’une machine impeccable et présenter des photos avec un téléphone non rayé semble pourtant évident, mais visiblement pas pour certains. Alors, chers testeurs français, si vous pouviez arrêter d’effectuer des drop tests avec des appareils de prêt. Et avant que vous ne vous posiez la question, la grande majorité des rayures du téléphone sont bel et bien volontaires.

Samsung Galaxy Note 9
  • Écran
  • Design
  • Caméra
  • Prise en main
  • Autonomie
Overall
4.6

Le mot de la fin

Le Galaxy Note 9 m’a fait aimer Android, et surtout aimer l’expérience Samsung, et croyez moi on était mal parti. One UI a vraiment un bel avenir devant lui si Samsung continue sur le chemin sur lequel ils se sont lancés, car c’est réellement un pas en avant par rapport à tout ce que l’on a pu voir par le passé. Je recommanderai ce téléphone plus qu’un iPhone à tout le monde qui n’est pas enfermé dans l’écosystème Apple. Pour 1000€, c’est le meilleur smartphone que l’on puisse avoir pour cette gamme de prix.

Pros

  • L’écran
  • Le design
  • One UI
  • La caméra

Cons

  • Les drop tests des testeurs français
  • Le capteur d’empreintes au dos

A propos de l'auteur

Marks Gusakovs

Marks Gusakovs

Je fais des articles depuis tout petit, soit depuis pas si longtemps. Je suis passionné de photo, de vidéo, de bon son et d'informatique. Je peux faire une review de micro-ondes et te la faire liker.