ClaviersPériphériquesTests high-tech

Test Klim Light V2 : un clavier sans fil à moins de 30€

3 minutes de lecture

Il existe des centaines de claviers sans fil, des centaines de claviers à moins de 30€ et des centaines de clavier à membranes. Cependant un clavier sans-fil, à moins de 30€ fait pour le « gaming », il y a quasiment pas de référence. Aujourd’hui, nous essayons ensemble le Klim Light V2, une promesse de technologie à petit prix qui convient parfaitement aux joueurs amateurs.

Marchand
Stock
Prix
Offre

Déballage

C’est une habitude chez Klim, le clavier est emballé dans un carton sobre, avec juste l’essentiel. Le clavier est lové dans une housse de papier protecteur. On retrouve à côté un câble USB-C vers USB A, servant à charger et alimenter le clavier. Ensuite, Klim vient aussi à fournir une palette de sticker, le manuel produit et le livret de garantie. Il n’y a rien de plus.

Caractéristiques du Klim Light V2

Modèle Klim Light V2
Dimensions 43.6 x 13.9 x 2.7 cm
Masse 560 g
Commutateurs Switchs à membranes
Pilote Generic
Format 100%

Design

Une fois le clavier posé sur le bureau, on remarque que le Klim Light V2 possède une carrure plutôt épurée et linéaire. Avec son design élégant, le clavier s’associe parfaitement aux autres périphériques sur votre bureau. Le clavier est assez petit alors qu’il est composé de 105 touches (clavier numérique inclus). La structure est faite de plastique noir opaque, agréable à l’œil.

En retournant le clavier, nous trouvons deux pieds fixes en caoutchouc et deux pieds amovibles pour gérer l’inclinaison, que nous pourrions préférer un peu plus long, pour obtenir une plus grande inclinaison. Sur la base, nous trouvons également le sélecteur ON/OFF et le compartiment pour ranger le petit récepteur USB sans fil. D’ailleurs, c’est assez particulier de retrouver une éclairage sur un clavier sans fil à ce prix.

Confort de frappe du Klim Light V2

Pour ce qui est de ce côté, l’utilisation s’apparente fortement à un clavier classique. Le bruit est plutôt modéré, voir beaucoup plus silencieux qu’un clavier mécanique. Les touches sont parfaitement ajustées sur le clavier. Il n’y a pas de grands écarts. La zone d’utilisation la plus efficace du clavier est l’usage domestique et quotidien, il dispose de toutes les fonctions multimédias de base, peut être facilement déplacé sans obstacle de câbles et le rétroéclairage est très pratique.

Si vous connectez souvent votre PC à un téléviseur, ce clavier vous plaira beaucoup. En plus de ces caractéristiques, il est également serti d’un indice d’étanchéité certifié IP03 (pluie légère ou éclaboussures d’eau), qui offre une assurance supplémentaire pour les plus distraits. Cependant, le clavier est largement suffisant pour les gamers amateurs qui recherchent un clavier avec plus de mobilité.

Pour ce qui est de l’autonomie, le clavier saura tenir pour plus d’une trentaine d’heure si vous décidez de ne pas activer le rétroéclairage intégré.

Rétro-éclairage

Le Klim Light V2 n’est livré qu’avec un seul mode d’éclairage : l’arc en ciel. Simple et efficace, le clavier possède quelques voyants qui s’illuminent pour les majuscules, pour le verrouillage des nombres et un indicateur de batterie. En parlant de batterie, il faut savoir que l’éclairage RGB ne consomme pas excessivement de batterie, cependant vous pouvez toujours choisir de le désactiver.

L’éclairage peut être réglé sur trois niveaux ou bien éteint. Ces commandes sont exécutées avec la touche FN. L’éclairage d’arrière-plan n’est pas résolu par des LED individuelles car lumière est distribuée par une sorte de plaque de plexiglas. Ainsi, l’éclairage n’est pas parfaitement uniforme et la lumière semble un peu laiteuse pendant la journée. Cependant, la lisibilité dans l’obscurité est en tout cas très bonne.

Test Klim Light V2 : Avis

Après que de nombreux claviers mécaniques soient trop proches les uns des autres, c’est un réel plaisir d’essayer Klim Light V2, car contrairement aux autres claviers, il s’agit d’un clavier à membrane et d’un clavier sans fil. À ce propos, Klim propose un choix technique étrange, à savoir que le port USB-C du clavier est dédié à la charge de la batterie interne. Par conséquent, si vous prévoyez d’utiliser le clavier en mode filaire, il ne sera pas reconnu par le PC et vous devrez connecter le récepteur USB sans fil. Par conséquent, nous vous recommandons de ne pas perdre le récepteur, sinon votre clavier ne peut être utilisé que comme presse-papiers.

Marchand
Stock
Prix
Offre
Test Klim Light V2
  • Utilisation
    7.5
    7.5/10
  • Confort de frappe
    8
    8/10
  • Autonomie
    9.5
    9.5/10
  • Fonctionalités
    6
    6/10
Note globale
7.8/10
7.8
7.8/10

Klim Light V2 : Avis

Après avoir testé ce clavier pendant quelques semaines, le Klim Light V2 est idéal pour ceux qui recherchent un clavier solide et en même temps sans fil et qui ne veulent pas dépenser trop d’argent. Si vous pouvez vous passer de touches mécaniques et d’éclairage RVB, vous obtenez un clavier portable et durable, doté d’une solide autonomie de batterie et d’une fabrication toujours raisonnable.

On aime

  • La portabilité
  • Le rétroéclairage
  • L’autonomie

On aime moins

  • Le récepteur essentiel
23 articles

À propos de l'auteur
Si seulement j'avais plus de place pour écrire des tweets que remplir cette biographie. Je me passionne à réaliser des petites vidéos avec beaucoup (trop) de montage de temps à autre. Si on te demande de sortir dehors, c'est que tu est trop à l'intérieur.
Articles
Articles similaires
AudioCasques / écouteursTests high-tech

Test realme Buds Air Pro : de très bons écouteurs abordables

7 minutes de lecture
Il faut reconnaître une chose, Apple avec ses AirPods a largement contribué au lancement…
ComposantsSSDTests high-tech

Test SSD GoodRam CL100 Gen3 : Un SSD fiable et polyvalent

3 minutes de lecture
Nous avons entamé une nouvelle collaboration avec le prestigieux fabricant de mémoires GoodRam. Plus…
PCTests high-tech

Test Be Quiet! Silent Base 802 : Du silence grand format

7 minutes de lecture
Be Quiet!, constructeur de matériel pour PC essentiellement gamer, a lancé son nouveau boitier,…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

×
SmartphoneTests high-tech

Test Oppo Reno4 5G : le petit qui se veut grand