SmartphoneTests high-tech

Test Motorola Moto G8 : imparfait mais pas mauvais

15 minutes de lecture

Motorola n’a jamais vraiment quitté sa place sur le marché des smartphones. Si le fabricant a eu des hauts et des bas comme tout constructeur, les smartphones restent bons et se vendent plutôt bien. Cependant, depuis le rachat par Google il y a quelques années, Motorola a du accepter de recevoir une surcouche Android un peu plus stock que les autres marques. Ce qui est notamment le cas également pour certains smartphones Sony ou OnePlus. Avec ce Motorola Moto G8, la marque compte bien trouver sa place sur le marché de l’entrée de gamme, déjà très prisé par les fabricants que sont Honor, Xiaomi ou realme.

Cependant, les avantages de Motorola sont nombreux. C’est une entreprise appartenant à Google, que le géant américain a le pouvoir de pousser. Toutefois, Google préfère un peu pousser ses Pixel que les smartphones Motorola, disons-le nous. Cependant, la marque a son historique et reste relativement connue aux yeux des utilisateurs. C’est un bel avantage face à de nouvelles marques qui arrivent directement de Chine et que certaines personnes ne connaissent pas. Mais alors, que vaut ce Motorola G8 face aux realme 7 et autre Poco X3 NFC ?

Design

Au premier abord, on ne lui trouvera finalement pas tant de différences avec les autres smartphones. En effet, il se fond un peu dans la masse, à quelques petits détails près tout de même. On peut tout d’abord noter un capteur d’empreintes au dos et une couleur d’un bleu plutôt agréable, cependant on retrouve également cette couleur pas mal chez Xiaomi et chez Honor. Ce n’est donc rien de vraiment exceptionnel ici.

En termes de prise en mains, le form-factor est agréable, les bords sont incurvés au dos mais ils auraient pu l’être encore plus, afin de nous conférer un aspect de finesse plus présent. Ici, le smartphone fait vraiment ressentir un sentiment d’épaisseur qui n’est pas des plus agréables. Toutefois, nous sommes ici sur un smartphone entrée de gamme. Ce n’est donc pas si grave et quelques petits « défauts » peuvent passer sans trop de soucis, là où l’on ne les laisserait pas passer sur un smartphone haut de gamme comme un iPhone ou un Oppo Find X2 Pro par exemple.

Pour ce qui est de la qualité de fabrication, on constate une qualité clairement au rendes-vous. Si le smartphone n’est pas le plus fin du monde, rien de bien grave ici. Toutefois, on peut remarquer qu’il est très bien construit et que si les finitions ne sont pas les meilleures tous smartphones confondus, elles sont largement à la hauteur pour un smartphone entrée de gamme. L’écran ressort un peu, ce qui n’est pas très dérangeant cependant, on a vu pire, notamment sur le realme 7 Pro. Pour le reste, on s’estime satisfaits des prestations générales de l’appareil.

test du motorola g8

Passons maintenant au petit tour du propriétaire comme à notre habitude. Sur la face avant, nous retrouvons l’écran bien évidemment. Ce dernier recouvre 82% de la surface du smartphone, ce qui n’est pas tellement dans la moyenne haute. Toutefois, c’est déjà bien ! L’écran est par ailleurs percé en son côté supérieur gauche, afin de laisser passer la caméra frontale permettant de vous prendre en selfie sur Snapchat, Instagram, … Ce que l’on constate tout d’abord, c’est la présence d’un menton assez épais sur la partie inférieure de l’écran. Cependant, ce sentiment d’épaisseur est partagé sur tous les bords du smartphone. Toutes les bordures sont un peu trop épaisses à notre goût et d’autres smartphones font mieux dans ce domaine pour un tarif parfois pas plus élevé.

menton écran moto g8

Si l’on passe sur la tranche droite, on trouve les boutons de verrouillage / déverrouillage et de réglage du volume. Ils sont faits de la manière que nous aimons le moins, c’est à dire d’un seul et unique module avec deux boutons et positionné sur la droite. On aurait préféré avoir deux boutons indépendants et sur la gauche du smartphone, ce qui améliore l’ergonomie.

moto g8 avis

Sur la tranche gauche du Moto G8, se trouve un tiroir pour carte SIM. Ce dernier permet d’y loger soit une carte nano-SIM et une micro-SD, soit deux cartes nano-SIM. C’est tout concernant la partie gauche du smartphone.

test moto g8

Si l’on remonte un peu sur la tranche supérieure, on a la bonne surprise de trouver une prise jack 3,5mm. Cette connectique fait décidément de la résistance sur les smartphones entrée de gamme et pour la bonne cause, cela vous permet de continuer à utiliser vos appareils qui se connectent en jack. Vous aurez donc le plaisir de pouvoir brancher votre casque dépourvu de Bluetooth si vous le souhaitez. Avec ce port jack, vient le microphone secondaire.

Pour ce qui est de la tranche inférieure du smartphone, cette dernière regroupe le microphone principal, le haut-parleur principal et enfin, le port USB-C pour la recharge notamment. On apprécie le fait de voir que la marque a disposé un port USB-C sur un smartphone à un tel prix, là où d’autres auraient mis un micro-USB.

Enfin, le dos du smartphone, d’un bleu plutôt joli disons-le, avec des rayures bleues d’un ton plus foncé, comporte plusieurs éléments. On retrouve premièrement le module photo, dispersé en trois parties à savoir un capteur seul ; le capteur principal, un module de trois capteurs et le flash LED, isolé un peu seul. Enfin, se place également sur ce dos, le capteur d’empreintes digitales. Là où quasiment toutes les marques de smartphones ont fait le choix de le disposer dans le bouton de verrouillage s’il ne pouvait pas être sous l’écran, Motorola le laisse au dos … Ce qui créé un manque d’esthétisme et qui plus est, ne reste pas des plus pratiques on va l’avouer.

Caractéristiques

Modèle Motorola Moto G8
Logiciel Android 10
Processeur Qualcomm Snapdragon 665
RAM 8 Go
Processeur graphique (GPU) Adreno 610
Capacité de stockage 64 Go
Taille d’écran 6.4 pouces
Définition 1560 x 720 pixels
Densité de pixels (DPI) 268 dpi
Appareil photo dorsal
  • 16 MP
  • 8 MP
  • 2 MP
Appareil photo frontal 8 MP
Vidéo 4K@30 FPS, 1080@30/60 FPS
Wi-Fi a/b/g/n
Bluetooth 5.0
Compatible 5G Non
NFC Non
Capteur d’empreintes Oui
Reconnaissance faciale Non
Connectique USB-C, Jack 3.5 mm
Capacité de la batterie 5000 mAh
Recharge sans fil Non
Recharge rapide Non : 10W
Poids 188 grammes
DAS 0,589 W/kg

Performances

Pour ce qui est des performances du smartphones, voyons d’abord de quels composants il est doté. Ce Moto G8 dispose d’un processeur Qualcomm Snapdragon 665. Nous sommes agréablement étonnés de ne pas voir un processeur MediaTek dans cet appareil, qui bien qu’entrée de gamme, mérite un Snapdragon, même si ça n’est pas un processeur vraiment puissant. En témoigne un score Geekbench de 1057 points pour le Motorola G8.

Ce Snapdragon 665 arrive couplé à 4 Go de RAM, ce qui est satisfaisant. D’autres constructeurs encore une fois nous en auraient sortis que 3. Ici, avec 4 Go de RAM, vous avez de quoi faire tourner toutes vos applications sans trop de soucis. Vient enfin, un GPU Adreno 610, encore une fois pas le plus performant mais le plus adapté à un tel smartphone entrée de gamme. C’est donc avec satisfaction que nous constatons les composants du smartphone. Quant à la capacité de stockage, elle est de 64 Go seulement, c’est toutefois suffisant pour la majorité des utilisateurs qui achèteront ce smartphone. En cas de besoins de place supplémentaire, nous ne pouvons que vous conseiller d’acheter une carte micro-SD, il les supporte.

Maintenant que nous avons parlé d la partie théorique, venons-en à la partie pratique. Que propose réellement ce Motorola G8 face à ses concurrents que sont le Redmi Note 9 chez Xiaomi et le Honor 9X Lite chez Huawei ? En termes de processeur, c’est assez décevant on doit l’avouer. Le Snapdragon 665 est à la traîne et peine sérieusement à rattraper le Moto G8 Power et même le Sony Xperia 10 II. Ce dernier pourtant n’était pas des plus performants. Il en va de même pour le Redmi Note 9 qui, bien que disposant de moins de RAM dans sa version 3 + 64 Go, fait tout de même mieux pour sa partie processeur. Le score Antutu du Motorola G8 est de 174 896 points.

Pour ce qui est de la mémoire, celle du Moto G8 est correcte avec des débits de 1772 Mo/s en lecture sans cache et de 1444 Mo/s en écriture. C’est bien, on ne peut pas vraiment demander mieux pour un tel smartphone et on se contente de cela. Cependant, on retrouve une latence de 89 ns, ce qui est tout de même assez élevé. Certes, le smartphone est un entrée de gamme mais certaines petites pépites arrivent à avoir des latences ne dépassant pas les 40 ns pour un prix à peine plus élevé.

Concernant le stockage, c’est de l’UFS 2.1 que nous avons. Cependant, les débits sont tout à fait corrects avec 136 Mo/s en lecture et un peu plus, 143 Mo/s en écriture. C’est bien et c’est même bien au dessus, surtout en écriture, de ce que l’on peut trouver chez certains concurrents qui sont parfois un peu plus chers. Pour terminer sur les performances du Motorola G8, l’Adreno 610 assure sans soucis avec 37,5 fps en test simple, 55,7 fps en test complexe et seulement 19 fps toutefois en OpenGL, c’est la seule partie où il pèche un peu.

Écran

Pour ce qui est de l’écran de ce smartphone, nous n’avons pas ici de 90 Hz comme on peut le trouver chez certains concurrents. Cependant, un écran 60 Hz n’a encore rien de dépassé en 2020. Peut-être que fin 2021, plus aucun smartphone ne sera vendu avec un écran 60 Hz, en attendant, on s’en contente très bien. Cependant, cet écran du Moto G8 propose des couleurs qui ne sont pas vraiment magnifiques. On retrouve une colorimétrie correcte mais qui aurait mérité d’être un peu plus travaillée. En effet, la dalle a tendance à tendre un peu vers les tons de vert.

Concernant la résolution, on retrouve un écran de 1560 x 720 pixels ici. C’est une définition HD+ et on n’a pas tellement l’habitude d’en trouver, même sur des smartphones entrée de gamme, ou alors vraiment très peu chers. Tout cela sur une taille d’écran de 6,4 pouces, on vous laisse deviner que l’on voit forcément les pixels et on les voit même bien. En effet, la densité de pixels est de 268 DPI, ce qui est bien en dessous des 326 DPI à partir desquels nos yeux ne peuvent plus distinguer les pixels. L’écran est bien évidemment un LCD IPS, qui résiste plus ou moins aux rayures, attention tout de même.

En termes de colorimétrie, il est possible de régler cela si vous le souhaitez. Vous pouvez tout d’abord régler la saturation des couleurs. Ici, par défaut, le réglage est configuré sur « saturé ». Cependant, il est possible d’afficher des couleurs naturelles ou juste un peu plus contrastées, ce qui ne ravira pas vos yeux et les rendra un peu ternes. Malgré tout, la différence n’est pas si importante entre les différents réglages.

Outre le fait que l’on dispose d’un mode sombre, à moitié fonctionnel car l’écran s’éclair en gris foncé et non en noir pour faire ce dernier, il nous réserve une surprise intéressante. Nous avons le mode « écran attentif » qui exploite la caméra et vous permet de ne pas le mettre en veille ou de diminuer automatiquement la luminosité, le temps que vous le regardez. Cela peut être pratique si vous êtes fixés sur une image et qu’au bout d’une minute, l’écran diminue automatiquement sa luminosité avant de s’éteindre.

L’écran est orné en sa cime par une caméra frontale assez imposante, contrairement à tout le travail qu’ont pu faire Oppo et Samsung pour la réduire. Cependant, on se satisfait de trouver cette caméra bien intégrée et de ne pas avoir d’encoche disgracieuse à portée de vue.

Appareil photo

Le Motorola Moto G8 est doté d’un triple capteur photo à l’arrière et d’une seule caméra frontale à l’avant. Si trois capteurs photo font le travail, on est d’ailleurs plutôt satisfaits d’en voire trois ici et non que deux. Le capteur principal est de 16 MP et le smartphone dispose d’un capteur grand angle, qui nous a offert une petite surprise par ailleurs. Si le rendu des photos et les fonctionnalités disponibles ne sont pas aussi poussés que sur d’autres smartphones, le Moto G8 s’en sort bien.

apn moto g8

Il dispose de différents modes de capture qui sont :

  • Photo
  • Vidéo
  • Portrait
  • Découpage
  • Macro
  • Filtre couleur
  • Cinémagraphe
  • Panorama
  • Filtre en direct

Il est également possible de prendre des vidéos macro, au ralenti ou en accéléra. Cela se fait grâce au capteur macro de 2 MP, ce qui est toutefois assez peu pour un tel capteur. Les capteurs sont répartis comme suit :

Capteur Capteur principal Objectif grand angle Objectif macro
Résolution 16 MP 8 MP 2 MP
Ouverture f/1.7 f/2.2 f/2.2
Taille de pixel 1.12µm 1.12µm 1.75µm

La capteur principal n’est que de 16 MP, ce qui peut être un peu gênant pour certaines personnes appréciant les photos en haute résolution. Toutefois, sachez que sur d’autres smartphones, ça n’est pas vraiment mieux et les photos sont tout aussi belles. Et enfin, sachez que la majorité des smartphones proposant de gros capteurs pouvant capturer des dizaines de mégapixels, prennent par défaut les photos en 16 ou 24 MP, parfois en 12 MP ! La fonction 48 MP, 64 MP ou 108 MP est à activer manuellement mais n’est pas active par défaut.

Le rendu photo du coup est correct, même si l’on aurait apprécié une meilleure gestion des lumières afin de mieux gérer les éventuels contre-jours, même si légers soient-ils.

Zoom

Nous avons eu la satisfaction de constater lors de notre test du Moto G8 que ce dernier est doté d’un grand angle à x0,5 ! Généralement, les smartphones entrée de gamme et milieu de gamme sont dotés d’un grand angle à x0,6, ce qui restreint un peu le champs de vision, cependant ça n’est pas catastrophique non plus loin de là. Mais on préfère quand même les grands angles à x0,5 !

Dans l’autre sens, le smartphone monte jusqu’à un zoom x8 et c’est bien suffisant. La qualité est déjà suffisamment dégradée à x8 pour que l’on ne pousse pas jusqu’à x10. Toutefois, pour un smartphone entrée de gamme comme ce Moto G8, c’est correct ! On observe une distorsion bien présente à x0,5 toutefois, mais la justesse des couleurs est vraiment très bonne et contrairement à d’autres smartphones, les couleurs restent quasiment toujours les mêmes.

Caméra frontale

Les photos via la caméra frontale de 8 MP ne sont pas des plus belles que nous avons pu trouver sur un smartphone. Cette dernière vous offre la possibilité d’activer un mode portrait et vous permet également de régler l’intensité du flou de ce mode portrait, ce qui est une chose intéressante. Toutefois, les photos ne sont pas super nettes et la gestion des couleurs est plutôt aléatoire, c’est dommage.

Sans mode portrait
Sans mode portrait
Sans mode portrait
Avec mode portrait
Avec mode portrait

Sa résolution cependant de seulement 8 MP n’est pas un handicap pour autant, elle prendra juste des photos moins denses en termes de pixels mais sur un écran de smartphone, cela reste très bien visible sans soucis.

Photo de nuit

Tous les smartphones ou presque ont un mode nuit de nos jours. Cette fonctionnalité permet d’augmenter le temps d’exposition afin de capter plus de lumière. Ce qui a pour but de rendre la photo plus claire, même en conditions de faible luminosité. Cependant, le Motorola G8 n’en est malheureusement pas doté. C’est dommage car même des smartphones entrée de gamme dans les mêmes gammes de prix en ont un mais pas lui.

Les photos de nuit, par conséquent, ne seront que très peu lumineuses et ne seront pas vraiment des plus satisfaisantes en termes de résultat, contrairement à ce que l’on peut trouver même sur le realme 7, un smartphone entrée de gamme sorti très récemment.

Vidéo

Le Moto G8 permet de prendre des vidéos en HD, en Full HD 30 ou 60 images par seconde et en 4K 30 images par seconde ! C’est une bonne chose que d’avoir implémenté la 4K Ultra HD dans un tel smartphone aussi peu cher. Peu de concurrents sont encore à la page dans cette gamme tarifaire, alors que les premiers smartphones filmant en 8K sont déjà sortis.

Si la stabilisation n’est pas la meilleure qui soit et l’autofocus le plus rapide, le résultat est tout de même correct. Nous restons pour notre part en Full HD pour profiter de la fluidité des 60 images par seconde. Cependant, avec un bon trépied stabilisant le smartphone, de la vidéo en 4K est tout à fait envisageable sans aucun souci.

Interface

L’interface du Moto G8 repose sur un système Android relativement stock, c’est à dire tel que l’on peut le trouver sur les smartphones Android sans grande personnalisation. Déjà, Motorola appartement à Google, l’entreprise ne s’est certainement pas embêtée à faire une interface personnalisée surtout pour des smartphones entrée de gamme. De plus, cela permet à Google de travailler son interface de ses smartphones Pixel.

Ce que l’on peut dire, c’est que cette interface en question n’est pas la plus belle que nous ayons vu. On préfère largement ColorOS de chez Oppo par exemple. Cependant, elle a pour principal avantage d’être incroyablement fluide et rapide lors des déplacements et swipes que l’on peut faire, c’est un point très positif. Concernant les applications installées, on retrouve quasiment uniquement du Google.

Que ça soit pour les SMS, les appels, les photos ou le calendrier, on retrouve uniquement des apps made in Google et pas vraiment d’applications maison, bien qu’on n’ait pas GCam en appareil photo mais fort heureusement, l’application par défaut est tout aussi bonne.

Il n’y a pas énormément de personnalisation possible avec cette interface, si ce n’est les widgets, le fond d’écran ou encore les effets de défilement. Une fonctionnalité que l’on apprécie toutefois et que l’on peut noter, c’est le fait de regarder l’écran qui ne mettra pas votre smartphone en veille. Cette fonctionnalité pourtant assez simple à mettre en place avec une caméra frontale et un peu d’intelligence artificielle, vous changera bien la vie !

Connectivité

La première chose que nous pouvons dire concernant le connectivité du Motorola G8 est son absence de NFC. Elle est dommage certes, cependant c’est assez courant sur les smartphones entrée de gamme. Si le NFC n’est pas là, le Bluetooth cependant est bien là lui, avec le Bluetooth 5.0 intégré. C’est une bonne chose car cela permet de consommer moins d’énergie en écoutant de la musique sans fil. On se satisfait donc de la présence de cette norme de Bluetooth, tout en sachant tout de même que c’est assez commun sur la majorité des appareils de nos jours.

Comme c’est un processeur Qualcomm Snapdragon que nous avons ici, on a un support du codec aptX, ce qui permet d’améliorer la qualité sonore en plus si vous écoutez de la musique en Bluetooth.

connectique du moto g8

Concernant la connectivité Wi-Fi, le smartphone se retrouve dépourvu de Wi-Fi ac et s’arrête à la Wi-Fi n. C’est dommage, on aurait compris sans soucis qu’il n’embarque pas de compatibilité Wi-Fi 6 (ax), cependant l’absence de Wi-Fi 5 est dommageable même pour un smartphone entrée de gamme.

En ce qui concerne la connectivité 4G, le smartphone est également dépourvu de la bande B28, pourtant bien pratique en France car elle émet sur la bande 700 MHz. C’est une des meilleures bandes pour de la 4G performante en termes de débits, pas en termes de portée toutefois. Les abonnés Free seront très déçus par cette nouvelle, Free exploitant beaucoup la bande 700 MHz.

Autonomie

Pour ce qui est de l’autonomie du Motorola G8, elle est bonne on doit le dire. Avec sa batterie de 5000 mAh et son écran HD+ en même temps, il était difficile de proposer une mauvaise autonomie. Les utilisateurs gourmands tiendront donc la journée sans trop de soucis. Les utilisateurs modérés pourront tenir jusqu’à 1 jour et demi et ceux qui n’utilisent vraiment pas beaucoup leur smartphone, pourront pousser à trois jours ! C’est très bien cependant, il ne faut pas trop utiliser son smartphone pour profiter d’une telle autonomie.

Généralement, la batterie tiendra donc environ 1 jour et demi chez la majeure partie des utilisateurs. Cela vous permet de ne recharger votre smartphone que tous les midi par exemple, et ainsi lui éviter de nombreux cycles de recharge tous les jours. Cependant, un petit problème se pose. Motorola n’a pas su profiter de la technologie du port USB-C et ne propose qu’une recharge 10 Watts. C’est dommage, nous aurions apprécié voir une recharge 18 W, comme peut le faire le realme 6i par exemple. Mais il faudra être patient pour voir votre smartphone se recharger entièrement. Le Moto G8 n’est pas compatible avec la recharge sans fil, on s’en doutait un peu et ça n’est pas grave.

Verrouillage et sécurité

De nombreux smartphones disposent de la technologie de capteur d’empreintes digitales depuis des années. Toutefois, si de dernier a tendance à s’intégrer dans le bouton de verrouillage ou même sous l’écran pour les modèles dotés d’écran AMOLED, ce n’est pas le cas pour tous.

On retrouve donc le capteur d’empreintes digitales du Moto G8 au dos, comme on n’en avait plus l’habitude. Toutefois, c’est comme cela sur les smartphones de cette gamme chez Motorola. Le capteur a pour avantage d’être rapide et vif et de ne quasiment jamais se tromper dans le déverrouillage de votre smartphone, il fonctionne toujours très bien. Il est cependant orné du logo de Motorola, ce qui ajoute un petit effet esthétique et nous aide à l’accepter à cette position.

Concernant la reconnaissance faciale, Motorola la joue comme Sony pour son Xperia 10 II, elle n’y est tout simplement pas. Là où des smartphones concurrents comme le realme C11 la mettent justement, au détriment du capteur d’empreintes, Motorola fait tout l’inverse.

Qualité sonore

En écoutant notre musique habituelle sur YouTube, nous avons pu monter le son au maximum afin de tester les performances audio de ce Moto G8. Force est de constater que malgré un positionnement entrée de gamme et un seul haut-parleur, le son produit par le smartphone est loin d’être mauvais. C’est appréciable car on aime avoir un son correct sur les smartphones que l’on teste !

Quoi de plus pratique que d’écouter de la musique sur son smartphone pendant que vous faites la cuisine, un match de tennis de table ou que vous vous brossez les dents. On n’a pas toujours une enceinte Bluetooth à proximité et il n’est pas forcément agréable d’écouter de la musique avec ses écouteurs tout le temps. On apprécie donc la qualité sonore du Moto G8. Les basses sont bien équilibrées avec les aiguës, bien que les médiums se fassent un poil trop entendre, rien de catastrophique non plus. Pour le tarif auquel le smartphone est vendu, on ne peut qu’être très satisfaits de sa qualité sonore.

Test Motorola Moto G8 : Avis

Le Motorola G8 est un bon smartphone entrée de gamme. Motorola réussit un positionnement difficile sur un marché déjà rempli par les concurrents asiatiques. Cependant, il réussit à se positionner grâce à un équilibré idéal. On aurait certes aimé plus de performances et peut-être un meilleur écran. Toutefois, on ne peut pas nier le fait que l’autonomie est excellente, que la qualité photo est correcte et que le smartphone est tout simplement bon dans quasiment tous les domaines. On ne demande pas l’excellence dans un seul domaine, faire le travail convenablement partout nous convient très bien et vous conviendra très bien également !

Test Motorola Moto G8
  • Performances
    8
    8/10
  • Écran
    7
    7/10
  • Appareil photo
    7
    7/10
  • Autonomie
    10
    10/10
  • Prise en mains
    8
    8/10
  • Logiciel
    7
    7/10
Note globale
7.8/10
7.8
7.8/10

Motorola Moto G8 : Avis

Le Motorola Moto G8 est un bon smartphone entrée de gamme. S’il ne nous a pas ravis sur l’interface logicielle, on peut lui trouver toutefois une qualité photo appréciable, du moment que vous n’êtes pas trop en mouvements. Ce smartphone entrée de gamme a de beaux atouts dans son sac toutefois. Zoom x0,5, vidéo 4K UHD et grosse batterie sont de la partie. Il faudra toutefois faire des concessions sur l’écran par exemple ou la recharge rapide.

On aime

  • Bonne qualité photo et zoom x0,5
  • Vidéo 4K Ultra HD
  • Grosse batterie 5000 mAh
  • Bonnes performances

On aime moins

  • Photo de nuit décevante
  • Pas de recharge rapide malgré l’USB-C
  • Pas de reconnaissance faciale
608 articles

À propos de l'auteur
Geek à mi-temps et boss final de ce site, je suis aussi étudiant en marketing numérique et communication. Passionné d'informatique depuis mon plus jeune âge, mon premier fichier était un document Word d'environ 1600 pages contenant la lettre h. J'ai pas mal évolué depuis.
Articles
Articles similaires
AudioCasques / écouteursTests high-tech

Test Jabra Elite 45h : grosse autonomie et petit prix

4 minutes de lecture
La gamme Elite de Jabra propose des produits de qualité, tels que le casque…
SmartphoneTests high-tech

Test Oppo Reno4 5G : le petit qui se veut grand

12 minutes de lecture
Il y a un peu près un an, Oppo annonçait l’avènement sur le marché…
SmartphoneTests high-tech

Test Sony Xperia 1 II : performant et élégant mais imparfait

11 minutes de lecture
Aujourd’hui nous testons le dernier téléphone haut de gamme de chez SONY : Le Xperia 1…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

×
AudioCasques / écouteursTests high-tech

Test Astro A10 édition Call of Duty : le casque agréable et abordable