SmartphoneTests high-tech

Test Oppo Reno4 5G : le petit qui se veut grand

12 minutes de lecture

Il y a un peu près un an, Oppo annonçait l’avènement sur le marché français de la série Reno2 qui incluait le Oppo Reno2 Z et Reno2, un smartphone d’entrée de gamme et un smartphone milieu de gamme. Ces smartphones ont projeté Oppo très loin dans la course. Un an et quelques smartphones sortis plus tard (la série Find X2 notamment mais aussi des modèles plus accessibles comme le A72), Oppo se hisse encore plus haut et renouvelle son idée de smartphone haut de gamme à l’extérieur, mais moins bien à l’intérieur pour abaisser les tarifs.

Marchand
Stock
Prix
Offre

Malheureusement Oppo n’est pas seul à vendre des ordiphones et la relève n’est pas forcément assurée lorsque le prix des composants augmente et que d’autres constructeurs arrivent à encore abaisser les tarifs en rognant sur d’autres choses. Le Oppo Reno4 n’arrive pas en solitaire et doit se confronter à de terribles adversaires.

Oppo Reno4 5G

Unboxing

Le Oppo Reno4 arrive dans un emballage aux tons bleus où l’on découvre dessus le modèle de l’appareil, la marque, la couleur, la compatibilité 5G et la couleur bleutée que nous avons reçu, est fourni dans l’emballage une coque de protection transparente en plastique, un câble USB-A vers USB-C et un bloc de charge Oppo SuperVooc 2.0 compatible jusqu’à 65W (10W et 6.5A).

Oppo Reno4 5G

Caractéristiques du OPPO Reno4 5G

Dimensions 159.3 x 74 x 7.8 mm
Poids 183 g
Écran AMOLED, 60 Hz, 1080 x 2400 pixels, 430 nits, 20:9, 409 ppi
Système d’exploitation ColorOS 7.2 basé sur Android 10
Chipset Qualcomm Snapdragon 765 G :

  • CPU : Kryo 475
  • GPU : Adreno 620
Mémoire 8 Go
Stockage 128 ou 256 Go de UFS 2.1
Caméras arrières
  • 48 MP, f/1.7, 26mm (grand-angle), 1/2.0″, 0.8µm, PDAF
  • 8 MP, f/2.2, 119˚ (ultra grand-angle), 1/4.0″, 1.12µm
  • 2 MP, f/2.4, (profondeur)
Caméras frontales
  • 32 MP, f/2.4, 26mm (grand-angle), 1/2.8″, 0.8µm
  • 2 MP, f/2.4, (profondeur)
Batterie & recharge 2 x 2000 mA h avec recharge 10 V 6.5 A max pour 65 W (Oppo SuperVooc 2.0)
Connectivité USB-C 3.1 avec OTG
Connexion 2G/3G/4G/5G (4G avec B28), Wi-Fi 802.11 a/b/g/n/ac, Bluetooth 5.1, NFC
Son Haut-parleur mono, pas de jack 3.5 mm

Oppo Reno4 5G

Design du Oppo Reno4 5G

Pour réduire les coûts de production, le Oppo Reno4 lésine sur la qualité. On ne retrouve pas l’habituel sandwich de verre et d’aluminium, mais un Big Mac en verre avec steak de plastique. C’est effectivement bien du Corning Gorilla Glass qui protège d’un côté la dalle et de l’autre les composants. Malheureusement, la charnière est faite de plastique avec imitation acier brossé. On retrouve sur la tranche gauche les boutons de volume et sur la tranche droite le bouton d’alimentation (bouton Power).

Oppo Reno4 5G

Sur la tranche basse, il y a le tout petit tiroir SIM, le port USB-C et les trois trous de la grille du haut-parleur. Vu que le châssis se révèle être un plastique, il n’y a nul besoin d’inclure des bandes d’antennes en plastique qui se révèlent être très utiles pour absorber les chocs sur les téléphones en aluminium. Au dos on retrouve un verre avec un traitement particulier qui le rend doux sans prendre les traces de doigts. Il a un effet dû subir une corrosion afin de le polir. Le rendu final est plutôt joli et nous rappelle fortement l’iPhone 11 Pro d’Apple. On retrouve sur tout le téléphone deux microphones dans des petits trous situés sur les tranches hautes et basses.

Sur le dos, le logo OPPO a été retourné afin de le voir dans le bon sens quand on prend une photo. Sinon, le module photo est toujours fait en verre, mais non poli (comme sur les iPhone) avec une inscription « Ultra Steady » (alors que le téléphone n’a pas de stabilisation optique d’image) et les quatre optiques de l’appareil dans une bague d’aluminium pour les protéger en cas de choc. Dans ce même module, on retrouve le flash situé en haut à gauche.

test Oppo Reno 4 5G

Plus que jamais on ressent l’inspiration (ce qui est un point positif) de l’iPhone avec un verre arrière tout plat pour un téléphone homogène de tous coins tout en restant fin. Le seul réel point négatif de la construction est l’absence de retour haptique de qualité. C’est un réel marqueur qui nous rappelle bien que le téléphone n’est résolument pas haut de gamme.

Écran et Biométrie

Les constructeurs peuvent avoir l’habitude de lésiner sur l’écran or c’est particulièrement une mauvaise idée sachant que l’écran est la principale partie que l’on regarde sur un téléphone. Pour le tarif raisonnable du téléphone, Oppo a choisi une dalle plus que raisonnable. L’écran de 6.43 pouces (plutôt grandi en main sans être géant) est fait d’une dalle AMOLED. La qualité de cet écran nous satisfait presque totalement à deux points près. Malgré qu’il n’y ait pas de reflets qui pourraient venir de dalles peu chères, nous regrettons de voir chaque pixel individuellement lorsque le téléphone n’affiche qu’une seule couleur.

En suite, la dalle ne supporte un rafraîchissement que de seulement 60 images par seconde. Nous aurions aimé un taux de 90 Hz comme cela se fait sur de plus en plus de smartphones d’entrée de gamme comme le realme 6 Pro. Petite note qui n’est pas réellement un point négatif, le Oppo Reno4 5G ne propose pas de 10 bits comme sur de plus en plus de smartphones haut de gamme. On ne peut pas leur en vouloir parce que la technologie reste partout uniquement disponible sur des smartphones plus onéreux. Un poinçon double permettant de laisser passer les deux optiques laisse une encoche sur l’écran.

Oppo Reno4 5G test

La sécurité du téléphone est assurée de deux façons. Premièrement, l’encoche dans l’écran permet d’utiliser la reconnaissance faciale d’Oppo pour déverrouiller le téléphone. Il suffit de montrer son visage lors du premier démarrage du téléphone puis le téléphone se déverrouille dès qu’on l’allume. Par dessus cette fonction, il y a un lecteur d’empreintes digitales placé sous l’écran. Bien que placé un peu bas sur l’écran, il marche plutôt rapidement et sans failles. La technologie a été améliorée depuis ces toutes dernières années.

Appareil photo du OPPO Reno4 5G

Au jour d’aujourd’hui, les smartphones sont devenus des appareils photo qui peuvent par ailleurs se connecter à internet et téléphoner. La photographie se place au centre de l’attention avec des marques qui tentent de se dire meilleures que les autres dans ce domaine. Une chose est sûre, le Oppo Reno4 n’est pas le meilleur en photo, loin de là. Il ne se place pourtant pas comme très mauvais (une petite dédicace au Xperia L4 de Sony).

Le Oppo Reno4 5G comporte cinq capteurs photo, trois à l’arrière, deux à l’avant (face-écran). Au dos, le premier capteur grand-angle qui est aussi le principal est un modèle Sony de 48 mégapixels d’une taille 1/2.0 pouce (0,8 µm). Son optique ouvre à f/1.7 (équivalent 26 mm). Pour information, le Pixel Binding opère et fait que le smartphone rend ses clichés en 12 mégapixels en combinant quatre pixels en un. Un deuxième capteur ultra grand-angle de 8 mégapixels de 1/4.0 de pouce sert de capteur secondaire. La troisième optique montre un capteur de profondeur qui en vrai ne sert à rien. Nous avons testé un cliché en mode portrait sur un objet n’étant pas un visage et il n’y a pas de différence apparente en obstruant ou non ce troisième élément.

Un premier cliché résume bien les performances photographiques du Oppo Reno4 5G. Les rares couleurs de la scène sont trop saturées, les noirs en manque de détails, les blancs trop lumineux et un manque de piqué global.

48 mégapixels
48 mégapixels
48 mégapixels
12 mégapixels
12 mégapixels

Cet objectif principal peut shooter en 12 ou en 48 mégapixels. La différence est censée être visible sur les détails, mais encore une fois, nous n’avons pas été enchantés par ce mode. Le piqué n’est pas plus meilleur et le mode demande de ne pas bouger pendant quelques secondes, un désavantage.

Le Oppo Reno4 5G possède donc un deuxième capteur de 8 mégapixels en ultra grand-angle. Il ne nous a pas spécialement enthousiasmés. Cet assemblage de l’objectif et du capteur rend des parties de l’image sans détails et une plage dynamique particulièrement mauvaise. Quand bien même, c’est déjà cela de pris !

Enfin, le troisième capteur ne sert à rien ! Bien que cela soit surprenant, un cliché en mode portrait pris en obstruant ou non celui-ci sur un objet n’étant pas un visage donne le même résultat. Un point noir sur le module photo sert a l’autofocus laser qui n’a pas plus davantage que l’autofocus classique.

À l’avant – face-écran – on retrouve deux optiques servant à prendre des selfies. La deuxième caméra est censée épauler la première dans la prise de photos en mode portrait. Le résultat est décevant par rapport aux portraits pris par la caméra arrière, bien plus réussis eux.

Performances du OPPO Reno4 5G

Dans les entrailles de ce Oppo Reno4 5G se trouve un SoC (pour System On a Chip) Qualcomm Snapdragon 765 G. Cette édition gaming promet de meilleures performances dans le jeu vidéo. En attendant, il reste le même utilisé sur les Pixel 5 et 4a 5G de Google, le OnePlus Nord ou le LG Velvet, quelque part gage de qualité et de suffisance. Il sort un score honorable de 1809 points sur GeekBench 5 en multi-cœurs, ce qui n’est pas si mauvais sans être excellent. Il se place au niveau du Poco X3 NFC de Xiaomi qui coûte lui bien moins cher, a un taux de rafraîchissement de 120 Hz, mais un écran LCD et se limite à la 4G.

Smartphone Oppo Reno2 (Snapdragon 730 G) Xiaomi Mi 10 Lite 5G (Snapdragon 765 G) Xiaomi Poco X3 NFC (Snapdragon 732 G) Oppo Reno4 (Snapdragon 765 G)
Score Geekbench mono-cœur 547 569 566 621
Score Geekbench multicœur 1692 1772 1801 1809

Sur Antutu Benchmark, il marque exactement 318 134 points. Ce logiciel de bench prenant en compte le CPU, le GPU, la vitesse et quantité de mémoire en plus de la fluidité de l’interface est plus complet et premet de comparer plus profondément le téléphone. Le Oppo Reno4 5G se place confortablement bien qu’il n’arrive pas au niveau du Xiaomi Mi 10 Lite 5G.

Smartphone Oppo Reno2 (Snapdragon 730 G) Xiaomi Mi 10 Lite 5G (Snapdragon 765 G) Xiaomi Poco X3 NFC (Snapdragon 732 G) Oppo Reno4 (Snapdragon 765 G)
Score Antutu Benchmark 259 000 321 000 283 000 318 000

Sur 3Dmark, le Oppo Reno4 5G est toujours vivant et a toujours la banane en restant debout. Sur Sling Shot il marque 4 578 points et sur Sling Shot extreme, il marque 3 282 points. Ces scores ne sont pas vraiment bons par rapport aux téléphones haut de gamme qui ne sont pas si loin en prix de ce Reno4. La même tendance qui vise à égaler les smartphones avec le même SoC se redessine ici.

Il y a un avantage particulier au choix de ce SoC qui est la compatibilité avec la future 5G. Même si elle n’aura pas grande utilité dans un premier temps en France puisqu’elle n’est pas encore active – les opérateurs promettent avant la fin d’année – elle va permettre de réduire la latence, augmenter les débits, mais surtout de dé-saturer les réseaux existants. En attendant, rien ne sert de courir, il faut partir à point : un smartphone 5G ne sert à rien pour l’instant et les vraies avancées de la 5G arriveront dans quelques années avec la 5G UWB – avec des ondes millimétriques.

Interface ColorOS 7.2

Le Oppo Reno4 5G bénéficie de l’interface personnalisée d’Oppo sobrement appelé ColorOS. Sous sa version 7.2, elle se base sur Android 10 et adopte un design particulier qu’Oppo tente de prendre comme image sur toute sa gamme. L’interface fait que les smartphones Oppo se démarquent de la concurrence, en bien et en mal.

Sur l’écran d’accueil, il n’y a pas de grands changements par rapport à d’habitude. L’on peut choisir dans les paramètres la disposition (4 x 6 ou 5 x 6 icônes), la forme des icônes (pas de support des packs d’icônes), la vitesse d’animation, le mode de l’écran d’accueil ou encore le swipe down (notifications ou recherche). Il est a noté qu’Oppo a abandonné son assistant personnel pour le remplacer par le Google Now Feed et ses articles que nous affectionnons tout particulièrement. Contre l’image que l’on pourrait s’en donner, le smartphone ne vient pas avec une tonne de bloatwares, seuls Netflix et WPS Office viennent préinstallés sur ce smartphone, loin des dizains de chez Xiaomi comme sur le Mi 10 Lite 5G.

Presque inoubliable, on retrouve la fameuse pastille d’accès rapide Oppo sur le bord de l’écran, à l’image du Edge Sense de Samsung, un petit swap d’elle vers le centre de l’écran fait apparaître un menu en superposition. Celui-ci peut lancer la capture vidéo de l’écran, ouvrir une petite calculatrice ou lancer une application sans avoir besoin de revenir à l’écran d’accueil. L’esthétique de l’interface a été remaniée pour s’adapter au style Oppo. De cet effort on retrouve le nouveau centre des notifications et les paramètres rapides. Tout est devenir carré avec coins arrondis. Dans les paramètres, les bordures se devinent et l’interface devient plus claire.

Sauf que les catégories ont été remaniées « à la chinoise » et ne font pas grand sens : il faut faire trois appuis pour activer le partage de connexion par USB, mais les informations légales sont accessibles en un clic. Mis à part ce désagrément, l’interface est comme on pourrait dire en anglais « clean ».

D’autre part, Oppo a fait confiance à Google sur ces applications de SMS avec Google Messages qui supporte le RCS (à travers le service Jibe et les serveurs de Google, qui peuvent poser des questions sur les données personnelles non chiffrées) et le dialer de Google pour le téléphone. Google Duo est l’application de choix pour la visio, Google Assistant est le seul assistant vocal et Agenda la seule application calendrier, pareil pour Keep la seule application de notes. Malgré que le compétiteur de AirDrop soit arrivé sur Android avec Nearby Sharing, il existe la solution Oppo Share, qui est en fait intercompatible avec les solutions de Xiaomi et Vivo.

ColorOS introduit en plus de certaines applis Google ses propres éditions. On note leur propre application d’appareil photo, la calculatrice, le « Cloner le téléphone » ressemblant à deux goutes d’eau à « OnePlus Switch », le gestionnaire de fichiers, l’appli Horloge (que nous déconseillons : bien que très belle, elle n’inclut pas Spotify ni Google Music comme sur Google Clock) ou même SoLoop, le logiciel de montage d’Oppo. Dans la continuation de ce que fait Google, ColorOS inclut le clavier Gboard, édité par Google alors que Samsung préfère inclure le sien et Huawei l’excellent SwiftKey de Microsoft.

La vraie interrogation que nous nous posons est le suivi des mises à jour. Beaucoup d’utilisateurs se sont plaints sur le groupe Facebook des fans Oppo que les mises à jour n’étaient pas très fréquentes. Les Oppo Reno2 et Reno2 Z n’ont eu le droit à Android 10 qu’en juillet 2020, et encore via un VPN situé en Allemagne.

Oppo Reno4 5G

Ce déploiement catastrophique est plus que regrettable pour nous européen, très au fait des dernières nouveautés d’Android. Espérons obtenir Android 11 (et donc ColorOS 11) sur ce Reno4 5G avant juillet 2020. Aucune date n’a été avancée par Oppo et même pas le Find X2 Pro – à plus de 1000€, n’est mis à jour en octobre 2020.

Autonomie

Oppo sait plaire de l’autonomie de ses smartphones. La batterie d’une capacité de 4 000 mAh permet au smartphone de tenir non seulement toute la journée, mais, si l’on n’abuse pas trop du téléphone, une deuxième journée. Le choix d’un processeur bon marché, d’un écran 60 Hz et 1080p par rapport à des dalles plus consommatrices fait que le smartphone tient admirablement bien la charge.

Oppo Reno4 5G

En plus, la recharge du smartphone se fait super rapidement avec un chargeur qui monte jusqu’à 65 W. La SuperVooc 2.0 permet de charger le téléphone en moins de 30 mn. Cette technologie plutôt incroyable fonctionne par une séparation de la batterie en deux cellules, chacune de 2 000 mA h recevant 5 V, pour monter à 10 V en combiné jusqu’à 6.5 A.

Qualité sonore

Le son nous paraît comme plus qu’important sur un smartphone de nos jours. Que ce soit pour écouter de la musique, regarder une série ou juste pour bien entendre le son de ses notifications, il faut un certain volume et une bonne clarté. Le Oppo Reno4 5G est équipé d’un seul haut-parleur situé au bas de l’appareil.

Celui-ci sonne bien et fort. Le principal défaut est qu’il se retrouve bien seul alors que beaucoup de constructeurs mettent deux voir trois speakers sur leurs appareils. Ainsi, le son n’est pas stéréo et encore moins Surround alors que certains constructeurs de smartphones moins chers commencent à s’y mettre.

Oppo Reno4 5G

Pour se rattraper pas de port jack pour d’éventuels écouteurs ou casques. Bien qu’en voie de disparition, le port jack permet quand bien même de réduire la facture pour l’utilisateur qui n’a pas à acheter de nouveaux appareils en USB-C ou Bluetooth. La réglementation française oblige d’ailleurs aux constructeurs d’inclure une paire d’écouteurs. Oppo inclut donc une paire d’écouteurs USB-C dans la boîte, mais pas d’adaptateur jack vers USB-C.

Test Oppo Reno4 5G : avis

Finalement, le Oppo Reno4 5G reprend presque tous les éléments du Reno4 sorti en Chine il y a quelques mois déjà. Un écran AMOLED, un processeur convenable et un design attrayant. Le menu, déjà adopté par le Oppo Reno2 l’année dernière marche. Bien qu’il nous ait déçus en photographie où le Pixel 4a 5G, similairement tarifé, produit des clichés d’une bien meilleure qualité.

Le smartphone a lui aussi un écran AMOLED, un Qualcomm Snapdragon 765 G et une construction en plastique. Lui à l’avantage supplémentaire de ne pas apporter de surcouche supplémentaire et de pouvoir profiter pleinement des services de Google. On retrouve le Oppo Reno4 5G au prix de 549,00 €. À ce même prix, on retrouve aussi le OnePlus Nord qui aura de meilleurs appareils photo, un écran 90 Hz (contre 60 Hz pour le Reno4 5G), la surcouche populaire OxygenOS et le même processeur. Dans la même lignée de performances, de qualité photo et d’écran, on retrouve le Mi 10 Lite 5G de chez Xiaomi sous la barre des 250€, soit quand même moitié moins.

Marchand
Stock
Prix
Offre

Bien que le Oppo Reno4 5G se défende sur beaucoup de points, il n’arrive pas assez à se démarquer face à une concurrence qui propose soit plus pour le même prix ou sensiblement la même chose pour moins cher. Bien qu’avec des points plus attrayants que d’autres, le Oppo Reno4 5G n’aura pas su convaincre à cause d’un prix trop élevé.

Test Oppo Reno 4
  • Performances
    7
    7/10
  • Écran
    9
    9/10
  • Appareil photo
    7
    7/10
  • Autonomie
    9.5
    9.5/10
  • Logiciel
    8
    8/10
  • Prise en mains
    9
    9/10
Note globale
8.3/10
8.3
8.3/10

Oppo Reno 4 : Avis

Le Oppo Reno4 5G nous paraît être un très bon téléphone avec des performances intéressantes, de la 5G, un appareil photo décent et des fonctionnalités comme la recharge ultra rapide à 65 W. Malheureusement, il est encore trop cher par rapport aux exploits tarifaires de la concurrence.

On aime

  • Écran AMOLED
  • Design avec peu de courbes
  • Recharge ultra-rapide SuperVooc

On aime moins

  • Un peu cher
  • 60 Hz au lieu de 90 Hz
  • Appareil photo pas au niveau
65 articles

À propos de l'auteur
Réel enfer des profs de techno, je suis passionné à tout ce qui comporte des semi-conducteurs. J'en suis finalement venu à laisser mon rêve de devenir le prochain Linus Tech Tips de côté pour écrire des articles.
Articles
Articles similaires
AudioCasques / écouteursTests high-tech

Test realme Buds Air Pro : de très bons écouteurs abordables

7 minutes de lecture
Il faut reconnaître une chose, Apple avec ses AirPods a largement contribué au lancement…
ComposantsSSDTests high-tech

Test SSD GoodRam CL100 Gen3 : Un SSD fiable et polyvalent

3 minutes de lecture
Nous avons entamé une nouvelle collaboration avec le prestigieux fabricant de mémoires GoodRam. Plus…
PCTests high-tech

Test Be Quiet! Silent Base 802 : Du silence grand format

7 minutes de lecture
Be Quiet!, constructeur de matériel pour PC essentiellement gamer, a lancé son nouveau boitier,…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

×
SmartphoneTests high-tech

Test Xiaomi Mi Note 10 Lite : un milieu de gamme aux airs premium