SmartphoneTests high-tech

Test realme 7 Pro : une recette qui marche encore mieux

20 minutes de lecture

On connait realme depuis quelques temps pour nos lecteurs les plus fidèles, qui propose des smartphones avec de très bons rapports performances / prix. Après le succès de la série 6 qui a fait le lancement en France de la marque, c’est au tour de la succession de faire parler d’elle. Voici le realme 7 Pro, la version la plus performante des deux appareils de la série 7 de chez realme. Comme d’habitude, realme arrive et casse la baraque avec un écran AMOLED, une recharge 65 Watts et un quadruple capteur photo avec un capteur principal de 64 MP !

C’est dans l’ADN de la marque, comme pouvait le faire OnePlus à l’époque, de proposer des smartphones au rapport qualité / prix vraiment intéressant. Ce realme 7 Pro ne déroge pas à la règle. Là où les smartphones équivalents proposent des services et des prestations de plus en plus dignes des haut de gamme, chez realme, ça n’est pas comme ça que ça marche. Vous n’aurez pas besoin d’aller vers un smartphone très cher pour avoir des prestations de qualité. De toute manière, chez eux, les smartphones très chers n’existent pas. Seul le realme X50 Pro dépasse les 700€ dans sa meilleure version. Mais alors, que vaut réellement ce realme 7 Pro ?

Design

Nous avons eu pour habitude de retrouver des smartphones realme assez épais. Que ça soit le realme X3 SuperZoom, le X50 5G ou encore le 6i, la marque n’est pas connue pour remporter la palme d’or du smartphone le plus fin. Ce qui est assez amusant quand on sait que l’es-maison-mère ; Oppo, avait réussi à faire le temps de quelques mois, le smartphone le plus fin du monde avec le Oppo R5.

Mais là, quelque chose a changé chez realme. Sans nous faire le smartphone le plus fin du monde loin de là, on remarque une certaine minceur chez ce realme 7 Pro que nous n’avons pas sur le realme 7. C’est d’autant plus intéressant que le smartphone dispose de la recharge 65 W dont doit séparer ses batteries en deux, ce qui prend plus de place. Toutefois, la qualité de fabrication et les finitions ne sont pas au top de ce que l’on peut attendre. Contrairement à certains modèles de chez Xiaomi dont le Mi Note 10 Lite, l’écran dépasse pas mal du smartphone et le tout n’est pas en totale harmonie.

Si realme a fait plus fin que d’habitude avec ce 7 Pro, le constructeur a également fait plus joli. Exit le vert foncé pas très sexy des X50 Pro, disons-le nous. Heureusement, ce dernier était disponible en deux coloris. Ici, realme a opté pour un bleu foncé, pas encore des plus resplendissants mais reste déjà plus agréable et esthétique. Maintenant que nous avons parlé des généralités, faisons un rapide tour du smartphone en termes de design et de qualité de fabrication.

Realme 7 Pro ensemble

Nous commençons bien évidemment par la face avant où l’on retrouve l’écran, qui occupe 91% de la surface du smartphone. C’est pas mal, sachant qu’on retrouve tout de même un menton assez large sur la partie inférieure de cet écran, dommage pour un AMOLED. La caméra frontale se situé dans l’écran, sur la gauche comme le proposent la majeure partie des constructeurs, à l’exception de Samsung ou Xiaomi qui proposent une caméra au milieu de l’écran, supprimant juste l’encoche. Pour ce qui est des capteurs de luminosité et autres, ces derniers sont bien dissimulés. Enfin, sur la partie supérieure de l’écran, se situe le haut-parleur pour les appels, mais pas que !

Realme 7 Pro : Bouton verrouillage

Sur la tranche droite, on retrouve le bouton de verrouillage / déverrouillage du smartphone. C’est une très bonne idée de le mettre là mais surtout, de le mettre seul, comme on peut le voir sur un iPhone. Ce dernier est orné d’un liseré jaune en son centre, afin d’apporter une touche esthétique en plus. Liseré qui semble plus doré que jaune d’ailleurs, histoire d’aller avec le bleu du smartphone.

Realme 7 Pro : Bouton Son + Slot SIM

Sur la tranche gauche du realme 7 Pro, on retrouve donc les boutons de volume, répartis comme on les aime. C’est à dire, en deux boutons bien distincts l’un de l’autre. C’est parfait et on n’en aurait pas demandé plus. Enfin, se place ici le tiroir SIM, permettant d’y loger une carte micro-SD HC / XC, ainsi que deux cartes nano-SIM. C’est monnaie courante sur les smartphones de la marque.

La tranche supérieure ne présente qu’un microphone secondaire pour sa part. Quant à la tranche inférieure, cette dernière est bien plus fournie. On y retrouve le microphone principal et le haut-parleur principal pour l’écoute musicale, avec un port USB-C comme sur quasiment tous les smartphones Android. Cependant, ici, realme n’a pas encore laissé tomber la prise jack ! Cette dernière est bien présente sur le realme 7 Pro ainsi que sur le cadet de la gamme, le realme 7.

Realme 7 Pro : Arrière du téléphone

Enfin, le dos du smartphone regroupe les quelques informations légales obligatoires, mais également le module photo. Ici, realme a fait le choix d’un module rectangulaire avec un trois capteurs en hauteur et un sur une seconde colonne accompagnant le flash LED. Le capteur principal est de 64 MP, nous détaillerons tout cela dans le chapitre concerné. Si le module photo dépasse tout de même pas mal du smartphone, ça n’est pas un réel problème quant à la stabilité du smartphone une fois posé sur une table. Puis auquel cas, la marque fournit une coque en silicone pour protéger votre smartphone. Et pour ceux qui comme moi, ne sont pas des amateurs de coques sur leurs smartphones … Tant pis pour vous.

Un petit détail que nous avons noté concernant le dos, il n’est pas totalement plat. En effet, la matière qui le recouvre doit être assez mince. Cette dernière reprend la forme des batteries quand on passe sa main en appuyant un peu dessus. Rien de grave on vous rassure, il n’y a aucun danger ni aucune fragilité. Toutefois, si le constructeur met le paquet sur les performances, la qualité de fabrication en pâtit légèrement.

Caractéristiques

Modèle realme 7 Pro
Logiciel Android 10
Processeur Qualcomm Snapdragon 720G
RAM 8 Go
Processeur graphique (GPU) Adreno 618
Capacité de stockage 128 Go
Taille d’écran 6.4 pouces
Définition 2400 x 1080 pixels
Densité de pixels (DPI) 405 dpi
Appareil photo dorsal
  • 64 MP
  • 8 MP
  • 2 MP
  • 2 MP
Appareil photo frontal 32 MP
Vidéo 4K@30 FPS, 1080@30/60 FPS
Wi-Fi a/b/g/n/ac
Bluetooth 5.0
Compatible 5G Non
NFC Oui
Capteur d’empreintes Oui
Reconnaissance faciale Oui
Connectique USB-C, Jack 3.5 mm
Capacité de la batterie 4500 mAh
Recharge sans fil Non
Recharge rapide Oui : 65W
Poids 182 grammes
DAS 0,734 W/kg

Performances du realme 7 pro

Pour ce qui est des performances du smartphone, realme a disposé dans son smartphone, un processeur Qualcomm Snapdragon 720G, 8 Go de RAM et un processeur graphique Adreno 618. C’est le même processeur graphique que l’on retrouve d’ailleurs sur des smartphones entrée / milieu de gamme comme le Poco X3 NFC de chez Xiaomi. Le processeur est un octo-coeur gravé en 8 nanomètres et pouvant atteindre les 2,3 GHz en vitesse de pointe.

Sur le papier, il a tout pour plaire. Cependant, il est important de noter deux choses : le stockage est en UFS 2.1 et non en UFS 3.0, ce qui n’en fera pas le stockage le plus rapide. Aussi, la RAM est de la LPDDR4X et non pas de la LPDDR5. Eh oui, pour un smartphone milieu de gamme performant, on ne peut pas non plus tout avoir.

Sur son site, realme nous annonce fièrement que le realme 7 Pro dépasse les 300 000 points sur AnTuTu Benchmark. Pour avoir installé la dernière version du logiciel, on se demande un peu comment le fabricant fait pour avoir de tels scores. Certes, le smartphone est puissant mais nous avons environ 15 000 points de moins. Le score Antutu du realme 7 Pro est de 289 538 points. C’est bien, mais on aurait apprécié soit que le smartphone fasse mieux, soit que la marque ne se vante pas sur son site de dépasser les 300 000 points, ce qui peut créer une déception chez certains utilisateurs.


Toutefois, on vous rassure, les performances sont là et ne sont pas contestées ! Le processeur est un bon modèle, fiable et qui offre de belles performances également. Le score Geekbench du realme 7 Pro est de 1772 points. Une nouvelle fois, le smartphone n’excelle pas et en regardant dans nos archives, on se rend compte d’une chose : avec le même processeur et la même quantité de RAM que le realme 6 Pro d’il y a quelques mois, il est logique de trouver des scores équivalents. Il est surprenant de retrouver les mêmes composants avec plus de 6 mois d’écart entre la parution des deux smartphones.

Pour ce qui est de la RAM, cette dernière est certes « seulement » de la LPDDR4X mais elle affiche toutefois de belles performances. C’est avec 2685 Mo/s en lecture sans cache et 1638 Mo/s en écriture qu’elle se démarque de ce que peut faire la concurrence, parfois à prix équivalent et à performances moins bonnes, comme nous l’avait montré le Sony Xperia 10 II. Par ailleurs, le realme 7 Pro dispose de 8 Go de RAM et ne sera disponible qu’en une seule et unique configuration contrairement au 7 classique qui profite de trois versions.

benchmarks du realme 7 pro

Concernant la partie graphique, l’Adreno 618 est une valeur sûre et sans faille. La puce nous affiche 43 images par seconde en test simple, 61 fps en test complexe et 22 fps en OpenGL, c’est similaire à ce que l’on retrouve sur les autres smartphones disposant de cette puce graphique. Cela permet de jouer en toute sérénité, cependant ne comptez pas sur des jeux trop gourmands non plus. De toute manière le realme 7 Pro ne dispose que d’un écran 60 Hz, vous ne serez donc pas pénalisés en termes de fps par rapport à l’écran.

test de performances du realme 7 pro

Enfin, concernant la vitesse de la puce de stockage, sur notre version 128 Go, elle n’est pas la meilleure que nous ayons pu voir. Avec 301 Mo/s en lecture et 178 Mo/s en écriture, les débits sont toutefois quasiment les mêmes en lecture / écriture interne et externe. Ces chiffres sont loin d’être mauvais, mais on voit que l’on est un peu limités avec de l’UFS 2.1.

Le realme 7 Pro est un smartphone performant qui exécute les tâches qu’on lui demande sans soucis. Toutefois, il ne faut pas non plus trop lui en demander. Telle en témoigne la température, qui a augmenté de plus de 5°C pendant notre benchmark avec l’application Antutu. Il en va de même pour la batterie qui a perdu 3% durant un seul test de performances.

Écran

Là où son prédécesseur proposait un bel écran LCD 90 Hz, le 7 Pro change la donne. Exit ici l’écran LCD et place à de nouvelles technologies très convoitées par les fans de technologie et de belles images. C’est ici une dalle Samsung que nous avons, cependant si le LCD est parti au profit de l’AMOLED, c’est aussi le départ du 90 Hz que nous avons constaté ici. Certes, l’écran est plus beau et dispose de couleurs plus profondes et plus agréables, mais on y perd en fluidité.

Vous n’aurez donc pas le traditionnel choix à faire entre 60 et 90 Hz, ce qui pour le coup, vous permettra – en plus de la présence de l’écran AMOLED – d’économiser un peu de batterie. Ce n’est pas forcément plus mal, cependant si le smartphone ne dispose pas d’une batterie très imposante, on peut noter qu’il se recharge rapidement, selon les arguments du fabricant. Arguments que nous avons vérifié au passage.

Realme 7 Pro : Ecran

Le smartphone propose trois modes de colorimétrie différents dans les réglages. on a le choix entre un mode « éclatant », un mode « vive » et un mode « doux ». La différence entre le mode éclatant et vive est assez légère, presque imperceptible. En quelque sorte, le mode éclatant va augmenter la saturation des couleurs pour les rendre encore plus … éclatantes pour le coup. Sauf que ce mode n’est pas exceptionnel et nous avons préféré conserver un affichage avec l’espace colorimétrique P3 afin de profiter de couleurs optimales.

La luminosité, élément important dans chaque achat de smartphone, n’est pas la meilleure que nous avons vue mais n’est pas mauvaise pour autant. C’est clair qu’aux alentours des 300€, ce smartphone ne va pas rivaliser avec les cadors haut de gamme de chez Samsung, Huawei ou Oppo. Mais avec tout de même avec jusqu’à 600 nits, il permet de voir très confortablement en conditions de luminosité standards, c’est à dire sans source de lumière trop forte.

realme 7 pro réglages luminosité

En plein soleil, le smartphone est difficilement utilisable de manière optimale. La luminosité de l’écran n’étant pas assez élevée, le 7 Pro a parfois tendance à se faire rattraper par notre belle étoile. Cependant, en journée à l’intérieur, à l’ombre, ou à l’heure où le soleil se fait moins virulent, cela ne pose aucun souci.

Un mode sombre est proposé par défaut. Ce dernier permet de sauver vos yeux durant la nuit ou en très faible luminosité, à partir d’une certaine heure. De plus, avec l’écran AMOLED, on profite pleinement de ce mode, qui permet d’éteindre les pixels non utilisés. Ainsi, vous n’aurez pas de lumière noire comme on peut en avoir avec un écran LCD. Le mode « confort des yeux » est également disponible. Il permet de jaunir l’écran et ainsi, réduire la lumière bleue en diminuant la température de couleurs. Cependant, si ce mode est apprécié en faible luminosité, je suis personnellement un adepte des écrans très blancs. Il est par ailleurs possible de régler la température de couleur. Le realme 7 Pro est configuré par défaut mais on peut adopter une teinte plus chaude ou plus froide.

Enfin, sur ce smartphone, comme il est équipé d’un écran AMOLED, il est possible d’avoir un affichage permanent sur l’écran éteint. C’est cette célèbre technologie nommée « Always On » chez Samsung. Si realme ne lui a pas trouvé de petit nom sympathique, la fonctionnalité existe bien. Elle ne s’active que si votre smartphone a au minimum 10% de batterie. Cette fonctionnalité affiche la date, l’heure, le niveau de batterie et une icône des apps sur lesquelles vous avez des notifications.

Appareil photo du realme 7 pro

C’est l’argument majeur de toutes les marques depuis quelques années : l’appareil photo. Avec la course aux mégapixels et qui proposera le meilleur capteur, la plus grosse résolution et le plus de capteurs photo, les choses ont évolué très vite. Cependant, pour realme, elles semblent stables pour l’instant. On retrouve un capteur principal de 64 MP, la résolution que l’on retrouve sur quasiment tous les smartphones de la marque à partir d’une certaine gamme.

Realme 7 Pro: Appareil photo

Pour un smartphone milieu de gamme dans ces prix, on ne peut que se satisfaire de la présence de quatre capteurs cependant, on note que le capteur grand angle n’est une nouvelle fois qu’un 119°, on aurait apprécié un 123° qui aurait été vraiment parfait. Un plus grand angle permet de capturer des images à x0,5 et non pas à x0,6 comme on peut le voir sur beaucoup de smartphones entrée de gamme. Cependant, on n’en veut pas au 7 Pro.

Concernant le capteur de 64 MP, il ne prend pas des photos en cette résolution de base. Il faut activer ce mode dans l’application appareil photo, c’est un des divers modes différents parmi :

  • Nuit
  • Vidéo
  • Photo
  • Portrait
  • 64M
  • Time-Lapse
  • Ultra-Macro
  • Pro
  • Ralenti
  • Panorama
  • Scanner de texte

On apprécie d’ailleurs de voir la fonctionnalité de scan de texte directement intégrée, comme sur les autres smartphones realme que nous avons testé. Pour ce qui est des capteurs, ces derniers sont répartis comme suit :

Capteur Capteur principal Objectif grand angle Objectif macro Capteur de profondeur
Modèle du capteur Sony IMX682 Hynix Hi846 GC02K0 Omnivision OV02B1B
Résolution 64 MP 8 MP 2 MP 2 MP
Ouverture f/1.8 f/2.3 f/2.4 f/2.4
Angle d’ouverture 78.6° 119° 83.5° 88.8°
Focale 26.1 mm 15.7 mm 23.2 mm 21.9 mm
Taille du capteur 1/1.73 » 1/4 » 1/5 » 1/5 »
Taille de pixel 0.8µm 1.12µm 1.65µm 1.75µm

Pour ce qui des capteurs, ils permettent un zoom allant de x0,6 à x10, ce qui est dans la moyenne. Rien ne sert d’aller plus loin qu’à x10 avec un tel capteur. Non vraiment pour le coup. Concernant la qualité des photos sans le zoom ni le grand angle, elle est bonne. Nous avons été plutôt impressionnés par la qualité des couleurs, même sans mode AI, les couleurs sont belles et vraiment vives, contrairement à ce que l’on aurait pu trouver sur d’autres smartphones.

Zoom

Dès la première utilisation du zoom, que ça soit en mode grand angle ou en zoom pour agrandir une photo, on constate une dégradation de la qualité. Certes, nous avons pris nos photos en contre-jour mais cela n’influe pas tellement sur le résultat. On le voit bien, l’herbe est verte sur la photo sans zoom ni grand angle. Toutefois, sur la photo en mode grand angle, les couleurs sont plutôt bien restituées. On note cependant une grosse faiblesse au niveau des couleurs dans les tons de marron / jaune foncé. Le marron dans la prairie au premier plan est en fait de l’herbe et non de la terre.

Concernant le zoom, il est bon mais commence tout de suite à dénaturer les couleurs dès que l’on passe en x2. Il en va de même pour les modes x5 et x10. D’ailleurs, une fois rendu à x10, la qualité de la photo n’est clairement pas ce que nous avons vu de mieux. Cependant, des smartphones entrée de gamme comme celui-ci ne sont pas tellement faits pour proposer des photos exceptionnelles. La qualité photo en reste toutefois très correcte, si vous restez en mode automatique sans trop titiller le zoom.

Photo de nuit

Pas tellement convaincu par la qualité photo lorsque l’on commence à zoomer, je ne l’ai pas été non plus quand j’ai brandi le realme 7 Pro dehors en vue de faire une photo à 20h30. La nuit était déjà largement tombée et l’image affichée à l’écran était floue, sans bon focus et remplie de grain. Mais au bout de quelques secondes en mode nuit, à garder le smartphone stable, j’avoue avoir été impressionné.

photo de nuit 7 pro realme

En réalité, ça n’est pas la qualité qui est satisfaisante. Cette dernière ne l’est d’ailleurs pas tellement, il suffit de s’attarder sur des détails de la photo avant de constater que la photo n’est pas vraiment exceptionnelle en termes de détails. Cependant, en termes de luminosité, on est replongés deux heures auparavant, lorsque le soleil était encore presque visible. Avec une bonne qualité photo, cela aurait été parfait.

Caméra frontale

La caméra frontale du realme 7 Pro a un avantage et un inconvénient. Son avantage : elle capte beaucoup de lumière. Son inconvénient : elle ne restitue pas bien les couleurs. En effet, en me prenant en selfie avec l’appareil, je n’avais pas souvenir d’être aussi rouge que ça. Et c’est bien vrai en fait, je ne le suis pas. Cependant, le smartphone a bien trop tiré sur ce ton de couleur et me représente comme si j’avais mangé un piment extra-fort après 2 heures de sport. C’est dommage. Cependant, on peut noter deux points positifs.

realme 7 Pro : caméra frontale

Premièrement, les détails sont bien capturés, le caméra frontale de 32 MP exploitant un capteur Omnivision OV32A1Q est très performante quant à la netteté des détails. Autre point positif, lors de photos en mode portrait, le sujet est bien détaché du cadre et ce, avec une seule et unique caméra sans soucis. C’est donc un bon point pour le realme 7 Pro, malgré les couleurs qu’il vous faudra soit régler en retouche, soit sur le coup. On note par ailleurs que là où le realme 6 Pro proposait deux capteurs, le 7 Pro n’en propose plus qu’un seul. C’est une bonne chose car cela utilise moins de surface de l’écran.

caméra frontale realme 7 pro

Vidéo

Le realme 7 Pro offre la possibilité de prendre des vidéos en diverses résolutions à savoir :

  • 720P @30/60FPS
  • 1080P @30/60FPS
  • 4K @30FPS

Le smartphone peut selon votre choix, encoder les vidéos en H.264 ou H.265. Pour notre part, nous avons fait le choix de mettre les vidéos en H.265. Ce format est lu par VLC et très bien interprété par YouTube, où nous importons toutes nos vidéos. Pour les vidéos de nuit également, vous pouvez adopter le mode « ultra nuit », qui aide à avoir une luminosité plus intéressante. Cependant, la vidéo ne sera pas exceptionnelle non plus. Il en va de même pour la stabilisation optimale, qui à fortiori, doit rogner sur la qualité vidéo pour vous proposer une stabilité très correcte.

Interface realme UI

realme UI est l’interface des smartphones realme. C’est une sur-couche basée sur Android 10 et beaucoup basée également sur ColorOS, qui équipe les smartphones de chez Oppo. Car en effet, si vous ne le saviez pas, realme était à la base une sous-marque d’Oppo. Puis la marque a pris son envol et représente désormais une marque à part entière au sein du groupe chinois BBK Electronics. Il est donc normal de retrouver un nombre important de fonctionnalités similaires sur les smartphones des deux marques et ça n’est pas très gênant.

realme ui

Comme d’habitude, le fond d’écran proposé de base n’est pas vraiment joli, bien que le fabricant ai fait des effort sur cette gamme. Cependant, nous avons eu vite fait d’aller en trouver un autre sur Backdrops. Concernant l’écran justement, il est possible de changer la taille et la forme de vos icônes. Vous pouvez soit garder les icônes par défaut, soit les mettre en material design, soit en Pedbble, soit utiliser le mode Art+. Ce dernier permet de configurer absolument tout comme vous le souhaitez. Que ça soit la forme, la taille et même la taille de ce qui remplit l’icône. Oui oui, vous pouvez mettre un tout petit F pour Facebook ou un oisillon pour Twitter.

Il est également possible d’activer le « Geste de déroulement des icônes », ce qui vous permet si vous n’utilisez pas le tiroir (même si vous l’utilisez), d’avoir vos icônes très facilement accessibles à une main. Il vous suffira de vous placer dans un coin et de slider de bas en haut, tout se rapprochera et vous garderez votre doigt sur l’écran en le lâchant sur l’icône de l’app que vous souhaitez ouvrir. Cette fonctionnalité est un peu compliquée à prendre en mains au début toutefois.

realme ui

realme UI embarque également une barre latérale permettant d’ajouter quelques raccourcis. Dans ces derniers, on retrouve par défaut, une capture d’écran photo et une capture d’écran vidéo. Il y a également un accès au gestionnaire de fichiers et à la calculatrice. Profitez-en pour ajouter ici des accès vers les apps que vous utilisez souvent mais que vous ne savez jamais où mettre.

Pour ce qui est du reste des fonctionnalités, nous vous laissons les découvrir par vous-même. Sachez que realme UI est une interface agréable et fluide,

Qualité sonore

Comme sur la plupart des smartphones Android de nos jours, on retrouve une compatibilité avec Dolby Atmos. Une fois n’est pas coutume, on le rappelle, c’est un simple égaliseur programmé avec quatre modes différents. En aucun cas votre smartphone ne profitera d’un véritable son Dolby Atmos comme au cinéma. Si vous vous en doutiez encore, cette petite approche marketing peut être trompeuse pour certains.

Le realme 7 Pro dispose de deux haut-parleurs qu’il peut exploiter pour vous faire profiter d’une écoute musicale agréable. Cependant, ça c’est à la seule et unique condition de ne pas monter le volume trop fort. Au maximum, le son est assez désagréable, les basses ne sont quasiment pas là et ça fait plutôt criard. Cependant, on profite de haut-parleurs stéréo et c’est une chose encore assez rare sur des smartphones de cette gamme ! Les haut-parleurs cependant ne sont pas d’une qualité exceptionnelle.

Le smartphone manque de basses, les aiguës et les médiums sont bien présentes mais pas tellement équilibrées et le son vient en majeure partie du haut-parleur de la tranche inférieure. Le son émanant du haut-parleur qui sert habituellement pour les appels n’est que peu présent au final. Le son stéréo est bien là en effet, mais pas totalement équilibré entre les deux haut-parleurs. Cependant, on ne peut que saluer le fait que realme ait pensé à ce petit détail.

Verrouillage et sécurité

Pour ce qui est du verrouillage du smartphone, c’est du classique que nous avons ici. Le capteur d’empreintes digitales est bien présent contrairement au relame C11 qui n’en comporte pas. Cependant, le fait d’avoir un écran AMOLED ici permet de glisser le capteur d’empreintes sous l’écran et ainsi, d’offrir un déverrouillage rapide et un smartphone esthétiquement agréable. Hormis le menton en bas.

Concernant la reconnaissance faciale, elle est également présente sur ce smartphone Cette dernière exploite la caméra frontale pour une reconnaissance faciale de base, à contrario d’un iPhone ou d’un Huawei Mate 30 Pro, mais comme la majorité des smartphones Android. Ce que l’on peut dire, c’est que les deux technologies fonctionnent très bien. Le système de reconnaissance faciale est fiable et n’arrive pas à détecter un visage à travers une simple photo, ce qui est déjà rassurant. Ce dernier est rapide et peut être utilisé en mode combiné avec le capteur d’empreintes digitales pour une meilleure sécurité. Cette fonctionnalité est beaucoup proposée par les smartphones realme et Oppo.

Enfin, en ce qui concerne le capteur d’empreintes digitales, le système sous l’écran a presque fait ses preuves. Présent depuis le Oppo RX17 Neo, il est de plus en plus rapide et se trompe de moins en moins. Nous faisons toujours notre série de 20 essais de déverrouillage

Connectivité

En termes de connectivité, realme n’a pas trop forcé sur les nouveautés pour le prix. En effet, on ne peut pas avoir autant que sur un X50 Pro pour plus de deux fois moins cher. On se retrouve donc dépourvus de 5G et j’ai bien envie de vous dire, rien de bien grave là dedans. Si vous souhaitez un smartphone 5G abordable après tout, il faut vous diriger vers un smartphone compatible à savoir le X50 5G précédemment testé. Cependant, le smartphone dispose des bandes 4G utilisées en France. Le realme 7 Pro est compatible en France avec les bandes suivantes :

Type de connectivité Bandes compatibles
2G 2, 3, 5, 8
3G 1, 2, 4, 5, 8
4G 1, 2, 3, 4, 5, 7, 8, 20, 28, 38, 40, 41

On ne retrouve pas non plus de Wi-Fi 6 mais on retrouve la Wi-Fi ac, déjà très bien et qui plus est, en 2,4 GHz et 5 GHz. cette technologie a un peu d’âge mais permet de très bons débits, on s’en satisfera donc sans soucis. Concernant le Bluetooth, nous avons du Bluetooth 5.0 compatibles avec les codecs audio SBC, AAC, aptX et LDAC. Le NFC est bel et bien présent pour payer sans contact ou encore connecter un appareil rapidement (casque, appareil photo, …).

Pour ce qui est de la connectique du smartphone, on retrouve un port USB-C comme d’habitude, c’est maintenant la norme sur 95% des smartphones qui sortent. Certains très entrée de gamme sont encore en micro-USB mais ils sont assez rares maintenant. Cette connectique permet de recharger le smartphone très rapidement, c’est dans le chapitre juste en dessous ça vient. Mais ça n’est pas tout, on retrouve aussi un port jack 3,5 mm permettant de brancher des écouteurs jack ou un casque. C’est très pratique et ça permet d’éviter de vous débarrasser de matériel qui ne serait pas obsolète.

Autonomie

C’est l’argument de vente principal du realme 7 Pro, sa recharge ultra rapide 65 Watts. Oppo l’avait présenté il y a quelques mois et l’a renouvelée sur la série Find X2. Cependant, ce n’est que le Find X2 Pro qui en profitait, les autres n’y ont pas droit. Ce cador dans le monde des smartphones excelle certes mais reste vendu plus de 1000€. Une chose qui n’est pas concevable lorsque l’on s’appelle realme. Pour rappel, le smartphone le plus cher de la marque est le X50 Pro, qui coûte à peine plus de 700€ dans sa version la plus haut de gamme.

Alors apporter la recharge 65W sur un smartphone milieu de gamme comme ce realme 7 Pro est une chose exceptionnelle que personne n’avait encore fait. C’est en cela que l’argument marketing fonctionne bien et au final, à juste titre. Qui n’a jamais oublié de recharger son smartphone le soir et n’est jamais parti en cours ou au travail avec 30% de batterie ? Vous savez alors à quel point c’est agaçant. Surtout quand vous utilisez votre smartphone pour travailler.

C’est alors que la recharge 65 Watts permet de recharger la batterie de 4500 mAh du realme 7 Pro en seulement 34 minutes. Nous avons alors essayé, nous avons mis le smartphone totalement à plat et l’avons branché à son chargeur SuperDart. C’est en un peu plus de 32 minutes que l’appareil nous affichait fièrement 100% de batterie. Le temps est une nouvelle fois plus que respecté pour realme, on ne peut que tirer son chapeau !

realme 7 pro : arrière bas

Pour ce qui est de l’autonomie du smartphone, dépourvu d’écran à haute fréquence, il affiche obligatoirement une bonne autonomie. Pas de 120 Hz ici ni même de 90 Hz mais un écran AMOLED permettant de faire quelques économies. C’est donc sans trop de soucis que vous tiendrez toute la journée en utilisation dite « normale » de votre smartphone. Pour les utilisateurs exigeants, vous pourrez tenir la journée si vos tâches ne sont pas aussi exigeantes que vous. On entend pas là, du partage de connexion ou de la prise de vidéos par exemple.

De même, si vous jouez beaucoup, votre batterie aura tendance à fondre plus vite que si vous utilisez Messenger Lite par exemple. Si vous utilisez peu votre smartphone ou de manière assez modérée, vous pouvez espérer tenir deux jours, ce qui est très bien. Et puis dans le pire des cas, votre batterie sera chargée tellement rapidement que le matin, le temps de prendre votre douche et de vous habiller, il sera prêt avant vous !

Test realme 7 Pro : Avis

Avec ce nouveau smartphone, realme s’offre une nouvelle petite notoriété : le fait de recharger ultra-rapidement un smartphone milieu de gamme dans les 300€. C’est une première. Cependant, sur certains points comme les performances notamment, le realme 7 Pro ressemble vraiment au 6 Pro, son prédécesseur. C’est dommage car nous aurions aimé un peu plus de nouveautés. LA RAM est la même, le processeur est le même, le GPU est le même … On sent comme un air de déjà-vu quant aux performances qui ne sont qu’en très légère hausse.

La partie photo a également été un peu revue avec un passage d’un objectif Samsung à un Sony pour le capteur principal et la perte du téléobjectif de 12 MP, au profit d’un modèle de 8 MP. La caméra frontale cependant a bien changé, à commencer par la résolution qui double. Enfin, l’autonomie et la recharge ultra-rapide, ainsi que l’écran AMOLED, font de belles nouveautés sur ce smartphone qui n’aura aucun mal à séduire son public, à condition de savoir s’imposer comme il se doit. Vous pourrez l’acheter en toute confiance, avec une remise de 30€.

Test realme 7 Pro
  • Performances
    7
    7/10
  • Écran
    8
    8/10
  • Appareil photo
    6
    6/10
  • Logiciel
    8
    8/10
  • Autonomie
    10
    10/10
  • Prise en mains
    9
    9/10
Note globale
8/10
8
8/10

realme 7 Pro : Avis

Le realme 7 Pro est un bon smartphone, qui lâche le 90 Hz au profit de l’AMOLED, qui lâche la double caméra frontale, au profit d’une seule et qui va vous faire lâcher votre smartphone actuel avec sa recharge 65 watts et son form-factor agréable ! C’est encore un sacré coup que nous fait realme avec ce smartphone qui est bon dans quasiment tous les domaines. Avec une petite faiblesse en photo cependant mais qui n’entachera pas tant l’avis que nous avons dessus.

On aime

  • Écran AMOLED
  • Capteur d’empreintes sous l’écran
  • Charge ultra-rapide
  • Très bonne autonomie
  • Form-factor pratique
  • Prise jack 3,5mm présente

On aime moins

  • Qualité photo moyenne
  • Processeur / GPU / RAM / Stockage inchangés par rapport au 6 Pro
  • (Abandon du 90 Hz)
608 articles

À propos de l'auteur
Geek à mi-temps et boss final de ce site, je suis aussi étudiant en marketing numérique et communication. Passionné d'informatique depuis mon plus jeune âge, mon premier fichier était un document Word d'environ 1600 pages contenant la lettre h. J'ai pas mal évolué depuis.
Articles
Articles similaires
AudioCasques / écouteursTests high-tech

Test Jabra Elite 45h : grosse autonomie et petit prix

4 minutes de lecture
La gamme Elite de Jabra propose des produits de qualité, tels que le casque…
SmartphoneTests high-tech

Test Oppo Reno4 5G : le petit qui se veut grand

12 minutes de lecture
Il y a un peu près un an, Oppo annonçait l’avènement sur le marché…
SmartphoneTests high-tech

Test Sony Xperia 1 II : performant et élégant mais imparfait

11 minutes de lecture
Aujourd’hui nous testons le dernier téléphone haut de gamme de chez SONY : Le Xperia 1…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

×
SmartphoneTests high-tech

Test realme 6 Pro : un milieu de gamme dans la cour des grands