SmartphoneTests high-tech

Test realme 7 : une belle évolution qui va faire mal à la concurrence

17 minutes de lecture

Après avoir pu tester son prédécesseur en début d’année, il est venu le temps du renouveau pour realme avec ce realme 7. La jeune marque fraîchement implantée en France nous sort des smartphones en quantité pour tenter de s’imposer sur le marché. Ce qu’on peut dire, c’est que c’est plutôt un succès ! Avec les smartphones sortis depuis le début de l’année, le fabricant a réussi à imposer sa place, du moins dans le monde des geeks fans de tech. Il ne reste plus qu’à convaincre le reste des français mais ça ne devrait pas être trop compliqué.

En effet, après seulement quelques mois en France, quand on parle de realme entre connaisseurs, on voit tout de suite de quelle marque on parle. Cependant, le constructeur n’est pas encore présent chez les opérateurs du moins, jusque là. Si les smartphones sont facilement trouvables sur CDiscount, Amazon et autres boutiques en ligne, certains préfèrent encore acheter leur smartphone avec forfait ou juste chez leur opérateur. C’est un marché que realme devrait normalement percer, comme l’ont fait Oppo et OnePlus.

Revenons-en à notre realme 7. Toujours dans le but de faire mal à la concurrence et de montrer que pour avoir un smartphone performant, il n’y a pas besoin d’un prix exorbitant, le constructeur nous propose ici des caractéristiques très intéressantes. Charge rapide, quadruple capteur photo, jusqu’à 8 Go de RAM et un écran Full HD+, tout cela sur un smartphone dont le tarif débute à 199€. Mais alors, que vaut réellement ce smartphone qui semble si prometteur ? Faisons le test du realme 7 et nous le verrons ensemble !

Design

On commence avec l’esthétique, un point qui n’est pas forcément le fort de la marque. Entre les couleurs parfois mal choisies et des smartphones relativement épais, on pourrait se dire qu’il commence bien ce test tiens … Si nous avions constaté une certaine épaisseur sur le realme X50 5G testé précédemment mais également sur les autres smartphones, comme le X50 Pro ou le X3 SuperZoom, on vous rassure. Le smartphone est toujours assez épais. Cependant, la couleur a changé. Le fabricant a troqué le vert foncé, on va se le dire, pas très joli (du moins à nos yeux) contre un bleu très clair en dégradé avec du blanc, bien plus sympa !

C’est déjà un bon point sur le design. Toutefois en ce qui concerne l’épaisseur du smartphone, nous étions contents que le realme 7 Pro fasse une petite cure de minceur. Cependant, on se satisfera de ce que l’on a ici avec le modèle « de base ». Ce n’est pas non plus gênant, surtout quand on sait que le smartphone est un modèle entrée de gamme. Toutefois, pour le même prix et la même couleur, le Redmi Note 9 est plus mince. Nous garderons une petite tolérance toutefois, realme descend certes d’Oppo, mais n’a pas encore acquis l’expérience des grandes marques dans la conception de ses smartphones.

test Realme 7

Pour ce qui est de la qualité de fabrication générale, on remarque ce que l’on vient de dire au paragraphe précédent. L’écran dépasse pas mal du smartphone et il est vrai que ça ne valorise pas le smartphone de manière qualitative. Mais comme nous sommes sur un modèle entrée de gamme, ça passe tout de suite mieux, on passe rapidement à côté de ce petit détail. Si tout n’est pas parfait, on ne peut pas avoir la qualité d’un iPhone pour 5 fois moins cher. Au final, on s’avère plutôt satisfaits de la qualité de fabrication de ce smartphone.

Comme d’habitude, nous faisons notre petit tour du propriétaire, afin de voir les différents détails présents sur chaque partie du smartphone. Commençons par ce qu’on voit tous les jours en utilisant l’appareil : la face avant. Cette dernière comporte l’élément principal du smartphone, l’écran ! On s’en serait presque doutés. Ce dernier est un format 20:9, comme bien des smartphones de nos jours. Il recouvre 85% de la surface du smartphone avec un menton assez modéré en termes de taille. Il est même un tout petit poil plus mince que sur le 7 Pro.

Realme 7 : camera frontale

Sur la face avant, on retrouve la caméra frontale intégrée dans l’écran pour sa part, comme sur quasiment tous les smartphones qui sortent en 2020. Cette dernière se situe sur la gauche et reste assez discrète.

Realme 7 : Bouton verouillage

Sur la tranche droite, se place le bouton de verrouillage / déverrouillage du smartphone. Ce dernier intègre le capteur d’empreintes digitales. Enfin, la marque en a fini avec les capteurs d’empreintes au dos. Il est tellement plus intéressant de les mettre dans le bouton de verrouillage / déverrouillage que de gâcher le dos de nos smartphones, les constructeurs l’ont enfin assimilé.

Realme 7 : bouton volume

Au niveau de la tranche de gauche, elle regroupe les boutons de réglage du volume, séparés en deux boutons individuels. On apprécie d’autant plus le fait qu’ils soient positionnés à gauche. Le tiroir SIM également est présent ici, permettant quant à lui d’accueillir deux cartes nano-SIM et une carte micro-SD.

Concernant la tranche supérieure, on ne retrouve rien sur cette dernière. Cependant, tout se trouve sur la tranche inférieure. Elle regroupe le port jack 3,5 mm, le micro principal ainsi que le port USB-C permettant la recharge du smartphone. Le haut-parleur principal est également de la partie.

Realme 7 : connectivite

Pour ce qui est du dos du smartphone, ce dernier est assez sobre. tout de bleu cyan vêtu, il est assez joli et nous change des verts auxquels on a été habitués sur la série X50. Cessons d’être médisants … Le dos comporte une petite inscription avec le logo de la marque, mais surtout le module photo, comme toujours chez realme avec quatre capteurs. Le smartphone vient au passage avec une coque en silicone afin de le protéger si vous le souhaitez.

Caractéristiques du realme 7

Modèle realme 7
Logiciel Android 10
Processeur MediaTek Helio G95
RAM 4 Go, 6 Go, 8 Go
Processeur graphique (GPU) Mali-G76
Capacité de stockage 64 Go, 128 Go
Taille d’écran 6.5 pouces
Définition 2400 x 1080 pixels
Densité de pixels (DPI) 405 dpi
Appareil photo dorsal
  • 48 MP
  • 8 MP
  • 2 MP
  • 2 MP
Appareil photo frontal 16 MP
Vidéo 4K@30 FPS, 1080@30/60 FPS
Wi-Fi a/b/g/n/ac
Bluetooth 5.0
Compatible 5G Non
NFC Oui
Capteur d’empreintes Oui
Reconnaissance faciale Oui
Connectique USB-C, Jack 3.5 mm
Capacité de la batterie 5000 mAh
Recharge sans fil Non
Recharge rapide Oui : 30W
Poids 196 grammes
DAS 0,990 W/kg

Performances

En termes de performances, si le realme 7 Pro ne diffère pas tellement de son prédécesseur, il n’en va pas de même pour le realme 7. Ah d’ailleurs, si le processeur est moins performant que celui de son grand frère, AntuTu lui donne de meilleures notes pour ce qui est du GPU et de l’UX. Notons que l’écran ici n’est pas un AMOLED mais un LCD, toutefois cadencé à 90 Hz, on ne perd pas les bonnes habitudes !

Concernant les composants, on retrouve un processeur MediaTek Helio G95, un bon processeur et dans les bons modèles de chez MediaTek, fabricant de processeurs pour smartphone à des prix attractifs. MediaTek ne propose pas de processeurs comme le Snapdragon 865, par contre Qualcomm ne propose pas de processeurs ayant un aussi bon rapport qualité / prix sur les smartphones entrée de gamme.

Concernant la RAM, on retrouve tout de même 8 Go de RAM sur notre version, mais le smartphone existe également en version 4 Go et dans une dernière version avec elle, 6 Go de RAM. Si vous souhaitez en profiter au maximum, on vous conseille de prendre la version 6 Go au minimum, sinon 8 Go. Cependant, si vous êtes à 20€ près dans votre budget ou que vous n’utilisez pas votre smartphone pour de multiples tâches simultanées, un smartphone avec 4 Go de RAM pourra vous aller.

Parlons maintenant des performances de l’appareil. Le score Antutu du realme 7 est de 292 429 points. Ce dernier est donc un poil plus élevé que ce que l’on peut trouver sur le realme 7 Pro. Cependant – si vous avez lu le test du realme 7 Pro – on atteint toujours pas les 300 000 points. Le score est au final un poil plus élevé mais on ne retrouve rien d’exceptionnel non plus en gain de performances, disons-le. Le processeur quant à lui est censé être plus puissant mais en fait … Non. Le score Geekbench du realme 7 est de 1623 points. C’est quelques points de moins que ce que faisait la version antérieure.

Pour ces qui est des performances graphiques, pas de puce Adreno ici, on retrouve un Mali G76 MC4, une puce graphique entrée de gamme qui fait tout à fait le travail. La preuve en est par ses performances annoncées comme meilleures que celles de l’Adreno 618. Dans les faits, les puces sont vraiment similaires et le type d’écran changera pas mal la donne, selon le nombre de pixels. Cependant, les deux ont la même résolution ! On arrive à atteindre 42 fps en teste simple, 60 fps en test complexe et 31,3 fps en OpenGL, sur le coup il bat largement le 7 Pro à 10 fps de plus !

performances du realme 7

Pour ce qui est de la RAM, on retrouve des débits corrects avec 2163 Mo/s en lecture sans cache et 1355 Mo/s en écriture, c’est bien. Cependant, realme nous avait habitué à bien mieux qu’à 142 ns de latences ! Elles sont bien loin les 34 ns du 7 Pro ici, c’est décevant pour de la LPDDR4X d’avoir de si grandes latences.

performances du realme 7

Heureusement, le smartphone essaie de se rattraper avec sa puce de stockage, en UFS 2.1. Le débit en lecture est de 309 Mo/s, ce qui est satisfaisant. On le divise quasiment par deux pour atteindre un débit en écriture de 160 Mo/s, ce qui n’est certes pas exceptionnel mais qui reste correct. J’en connais toutefois qui ont fait mieux avec de l’UFS 2.1.

C’est donc un smartphone performant que nous avons là, si évidemment il faudra faire des petites concessions, il est tout de même largement meilleur que le Sony Xperia 10 II par exemple.

Écran

realme avait innové et surpris tout le monde l’année dernière en proposant un smartphone avec un écran 90 Hz, le tout pour un tarif très accessible. Si les autres constructeurs s’y sont mis pour certains, avec le Poco X3 NFC de chez Xiaomi qui surenchérit avec un écran 120 Hz, realme a choisi la solution de facilité, celle qui marche. C’est donc une nouvelle fois un écran 90 Hz que nous avons sur ce smartphone et on doit dire que c’est une très bonne chose.

Realme 7 : ecran

On pourra vous parler de 120 Hz, c’est la fréquence de la dalle tactile cependant et non de la dalle. Concernant la fluidité donc, elle est là pour la dalle. Cependant, on peut remarquer parfois quelques petits lags, très légers. Cela vient du fait que le smartphone, bien que performant, n’affiche pas des composants exceptionnels. Cela vient également du fait que l’UX devrait être un peu plus travaillée pour améliorer la fluidité.

C’est Apple qui arrive à faire des smartphones en 60 Hz aussi fluides voire plus que certains smartphones en 90 Hz, comme ce realme 7 par exemple. toutefois, gardons à l’esprit que le tarif demandé n’est pas le même. Vous pourrez profiter de jeux avec une très belle fluidité, ce qui se perçoit vraiment à l’œil nu. Les déplacements et mouvements sont plus fluides, à une seule condition : ne pas jouer à des jeux trop gourmands. Nous l’avons essayé par exemple avec Temple Run 2, un jeu assez léger.

Concernant la résolution de l’écran, nous avons ici du Full HD+, soit une définition de 1080 x 2400 pixels. C’est classique pour ce type de smartphones et pour tout vous dire, même les meilleurs smartphones sont pour le plupart en Full HD+. Il n’y a donc rien de bien choquant ici, tout est très bien et nous avons une densité de pixels de 405 DPI, ce qui est bien suffisant pour ne pas voir les pixels de l’écran du realme 7.

fréquence écran

Pour ce qui est de la luminosité, le realme 7 propose 480 nits, ce qui est correct. Cependant, on est assez loin de l’écran du 7 Pro. Toutefois, les deux sont défendables. D’un côté, un est doté d’un écran 60 Hz AMOLED, pour notre part on retrouve ici un écran LCD 90 Hz. Pour le prix auquel ce smartphone est vendu, on préfère du coup notre bel écran 90 Hz à la luminosité suffisante pour y voir clair dans quasiment toutes les conditions d’utilisation.

Comme bien des smartphones sous Android, il arrive avec un protège-écran déjà posé, ce qui permet de protéger ce dernier. En termes de colorimétrie, cela n’affecte en rien les couleurs de ce bel écran qui sont somme toute assez riches, bien que le smartphone soit un entrée de gamme. Il recouvre 82% de l’espace colorimétrique NTSC, ce qui est déjà bien. Pour rappel, cet espace colorimétrique est encore meilleur que l’espace P3 et bien meilleur que l’espace sRGB. Cependant, très peu d’appareils aujourd’hui ne peuvent le remplir à 100% et certainement pas un entrée de gamme.

Le tactile est réactif, ce qui est une bonne chose. Concernant les zones, le smartphone n’a pas de zone morte, tout l’écran est bien réceptif aux doigts que vous poserez dessus, quelle qu’en soit la zone.

Appareil photo du realme 7

Comme tous les smartphones de la marque ou presque, le realme 7 dispose de 4 capteurs photo sur son module dorsal. Cependant, ici nous n’avons pas de 64 MP comme sur les versions plus élevées mais un capteur 48 MP comme capteur principal. Ce qui en soit, fait déjà très bien le travail. Nonobstant un appareil photo qui dépasse du smartphone de quasiment 2 mm, ce dernier est élégant. Cela ne va cependant pas sans altérer la stabilité du realme 7, qui se voit bancal quand on le pose sur une table sans coque.

Realme 7 : appareil photo

Le capteur principal est un Sony d’une résolution de 48 MP comme nous le disions et les autres capteurs qui l’accompagnent sont :

  • Un capteur grand angle 119°
  • Un objectif macro
  • Un objectif pour le mode portrait

Tous les capteurs sont répartis comme suit en termes de caractéristiques :

Capteur Capteur principal Objectif grand angle Objectif macro Capteur de profondeur
Résolution 48 MP 8 MP 2 MP 2 MP
Ouverture f/1.8 f/2.3 f/2.4 f/2.4
Taille de pixel 0.8 µm 1.12 µm 1.75 µm 1.75 µm

Différents modes permettant de capturer tout ce que vous souhaitez sont disponibles, à savoir :

  • Nuit
  • Vidéo
  • Photo
  • Portrait
  • 48M
  • Time-lapse
  • Ultra macro
  • Ralenti
  • Pro
  • Panoramique

Si les photos prises avec le realme 7 sont belles, il faut toutefois faire attention aux conditions de luminosité dans lesquelles vous les prenez. Il suffit de peu pour que le smartphone passe d’un bon photophone à un appareil pas vraiment exceptionnel. Cependant, pour tous les tests que nous avons réalisé en pleine journée et ce, malgré la pluie omniprésente ces derniers temps, nous n’avons pas rencontré de soucis. Les couleurs sont belles et justes, même sans utiliser le mode AI, vous trouverez de quoi faire des photos instagrammables.

Zoom

C’est l’option avec la photo de nuit qui a fait sa grande apparition dans les smartphones ces dernières années. Avoir un téléphone c’est bien, mais avoir un bon zoom permettant de rapprocher un sujet un peu loin, c’est mieux. Pour cela, le realme 7 propose un zoom jusqu’à x10. Ce que l’on peut d’ores et déjà dire, c’est que ça fait beaucoup et que le smartphone n’est pas vraiment très performant une fois rendu à x10. De plus, il vous faudra le maintenir assez stable. Ce n’est donc pas réjouissant déjà à x5, vous imaginez en doublant encore ce zoom.

Si l’on passe en mode grand angle, c’est un peu pareil, les couleurs sont un peu altérées par le capteur 8 MP qui n’est pas le même que le CMOS de 48 MP de chez Sony. C’est dommage mais le résultat n’en est pas catastrophique au final. Il suffit juste d’une bonne lumière du jour pour faire de beaux clichés. Histoire de changer un peu de la prairie et des nuages, vous avez vu ici mon appareil photo, un Sony, comme le capteur de ce realme 7.

Photo de nuit

La photo de nuit est la seconde option qui a fait son grand boom sur tous les smartphones. Il faut dire que Samsung avait déjà fait de gros travaux dessus avec son Galaxy S9, qui était excellent pour l’époque. Et là, realme nous sort un realme 7 capable de prendre des photos de nuit. Voilà. Le smartphone le peut ! On n’a jamais dit qu’il le faisait bien non plus …

photo de nuit avec le realme 7

Les photos de nuit ne sont en effet pas les meilleures qui soient, clairement (enfin non du coup … promis on arrête là !). Plus sérieusement, si le résultat n’est pas non plus catastrophique loin de là, les photos ne sont pas très claires et lumineuses. C’est cependant un smartphone entrée de gamme que nous avons entre les mains. On ne peut donc pas lui demander les performances d’un haut de gamme, ni même du realme 7 Pro tout simplement. C’est dommage mais c’est comme ça et l’herbe n’est guerre plus verte ailleurs.

Caméra frontale

La caméra frontale sur ce smartphone est assez étrange dans son fonctionnement. Là où toutes les caméras, de 16 MP ou non, prennent exactement ou presque, avec le même angle en mode portrait ou non. Cependant, pas sur le realme 7. Ici, si vous prenez un selfie classique, vous êtes limite collés à l’appareil photo et si vous prenez un selfie en mode portrait, vous semblez lointain … Pourquoi donc ? Sans compter qu’en mode classique au moins, la qualité n’est clairement pas terrible.

En me prenant en photo avec de bonnes conditions de luminosité, je ressent comme du grain sur mon visage rien qu’en zoomant un tout petit peu. De même pour les yeux qui sont bien trop rougis pour ce qu’ils sont. Je passe certes pas mal de temps devant des écrans mais quand même … Quant au mode portrait, ce dernier n’est pas mauvais. Si la qualité des photos n’est pas exceptionnelle, il différencie bien le sujet de l’arrière-plan, c’est ce qu’on lui demande.

Vidéo

pour ce qui est de la partie vidéo, c’est avec plaisir que nous constatons que le realme 7 filme en 4K ! Si ça n’est que de la 4K à 30 images par seconde, c’est tout de même très bien, peu de smartphones de cette gamme le permettent. On peut également filmer des vidéos en 1080 P 30 ou 60 fps, ainsi qu’en 720p, dans les mêmes cadences d’images par seconde.

Pour ce qui est e la stabilisation, l’appareil dispose d’un mode « ultra stabilité » et d’un autre mode encore plus poussé « ultra stabilité max ». Cependant, ces deux modes ont pour inconvénient de dégrader la qualité de l’image. C’est dommage car on y gagne pourtant beaucoup en stabilité sur les vidéos que l’on peut tourner avec.

Interface realme UI

L’interface realme UI est le logiciel de tous les smartphones realme. Cette interface est tirée de ColosOS, la surcouche Android des smartphones Oppo. Car oui, realme descend d’Oppo, leader sur le marché chinois si l’on sépare Honor et Huawei en Chine. Il est donc tout à fait normal de trouver de très larges similitudes entre les deux interfaces, ce qui en soit, ne pose pas tellement de problème.

Comme toujours, on peut choisir si l’on souhaite afficher le blanc de l’écran sur la partie où repose la caméra frontale ou si l’on ne veut tout simplement pas exploiter cette partie. Il est possible de choisir si l’on souhaite utiliser le tiroir d’applications ou non, mais aussi de changer la forme des icônes. Vous avez en effet la possibilité de changer la forme de ces dernières, mais pas que. En effet, tout est personnalisable, que ça soit la taille, les arrondis et même la taille du logo à l’intérieur. Vous pourrez ainsi agrandit ou diminuer le F de Facebook ou le P de Pinterest.

realme ui

Une autre fonctionnalité, pas spécifique au smartphone ni à ColorOS non plus d’ailleurs, et encore moins à realme UI du coup, la barre latérale. Cette dernière permet d’accéder à des raccourcis et des fonctionnalités comme prendre une capture d’écran photo ou vidéo. Vous pouvez également ajouter vos propres raccourcis, si cela vous intéresse. Ainsi, vous pourrez avoir de nouvelles fonctionnalités très facilement accessibles.

Concernant les fonds d’écran cependant, realme s’est amélioré mais ça n’est pas encore ça. Les packs de fonds d’écrans fournis dans realme UI ne sont pas vraiment exceptionnels. C’est dommage mais ça n’est pas très grave, vous pourrez en trouver des dizaines sur des applications dédiées.

Pour certaines fonctionnalités, realme utilise les applications de Google et n’a pas implémenté ses propres apps. C’est le cas des applications SMS et téléphone, où l’on constate bel et bien que les applications de chez Google sont présentes. Cela permet de profiter de leurs fonctionnalités, comme la possibilité d’envoyer des messages avec votre ordinateur par exemple.

Connectivité

En termes de connectivité, on retrouve de la 4G sur ce smartphone et non pas de 5G. Si realme l’a intégrée dans des smartphones tout à fait abordables, le realme 7 n’en a toutefois pas, il reste encore trop entrée de gamme. Cependant, la 4G fonctionne bien et on dispose de toutes les bandes dont on a besoin en France.

Type de connectivité Bandes compatibles
2G 2, 3, 5, 8
3G 1, 2, 4, 5, 8
4G 1, 2, 3, 4, 5, 7, 8, 20, 28, 38, 40, 41

Le smartphone est également compatible avec la Wi-Fi ac et avec les bandes 2,4 et 5 GHz. C’est un standard pour tous les appareils de nos jours et il est tout à fait normal qu’un smartphone soit compatible avec toutes ces technologies, rien d’exceptionnel. Concernant le Bluetooth, nous avons du Bluetooth 5.0. Cela permet une consommation d’énergie maîtrisée tout en conservant de très bonnes performances, tant en termes de débit que par conséquent, de qualité audio. Il dispose également du NFC.

Pour ce qui est de la connectique, si le smartphone dispose d’un port USB-C permettant de le recharger rapidement, il est également équipé d’un port jack. Ce dernier fait de la résistance et s’impose durablement sur les smartphones entrée / milieu de gamme où il a du mal à disparaître. Sur les modèles haut de gamme toutefois, il est déjà parti depuis un moment.

Qualité sonore

En termes de qualité sonore, on ne peut pas dire que ce realme 7 soit mauvais ! Certes, le son n’est pas optimal mais pour un smartphone à un tel prix, on peut dire que c’est tout à fait correct. Les aiguës et les médiums sont là mais ne se font pas trop présentes, les basses sont également bien présentes pour un tout qui semble équilibré, on ne peut qu’apprécier. Cependant, pas de son stéréo ici, on s’en doutait un peu à vrai dire et ça n’est pas très grave.

Ici la technologie Dolby Atmos ou disons plutôt, l’égaliseur, n’est pas présent. Cependant on retrouve l’égaliseur Real Sound, qui vous permet d’optimiser le son quand vous connectez un casque à l’appareil. C’est pratique et ça vous permet d’adapter le son de manière plus personnalisée à votre goût.

Autonomie

Le smartphone dispose de la recharge rapide à 30 watts ! C’est bien ce qu’il faut pour recharger la grosse batterie de 5000 mAh dont il dispose. De nos jours, les batteries de 5000 mAh sont d’ailleurs monnaie courante sur les smartphones entrée et milieu de gamme. S’ils ne proposent pas des performances exceptionnelles, ils ont au moins le mérite de proposer une batterie digne de ce nom.

Realme 7 : arriere

Avec sa batterie grande autonomie, le smartphone peut sans aucun soucis tenir pendant toute une journée, en utilisation dite classique et en utilisant la fréquence de 90 Hz de l’écran, qui vous confère jusqu’à 90 images par seconde. C’est un réel plaisir, surtout quand on voit que cela ne pompe pas trop sur la batterie au long de la journée. Cependant, il faut avoir une utilisation normale de son smartphone pour ça. Pour les utilisateurs gourmands en performances, surtout si vous utilisez du partage de connexion, il vous aura lâché avant que vous ne dormiez.

Toutefois, c’est surtout pour les personnes qui utilisent leur smartphone de manière relativement modérée qu’il sera un vrai atout. Pour vous, le realme 7 pourra tenir jusqu’à deux jours. Sachez également que vous pourrez faire quelques économies de batterie si vous repasser l’écran en 60 Hz par exemple. Cependant, vous y perdrez en confort d’utilisation.

Verrouillage et sécurité

Pour garder vos données sécurisées et que personne n’y accède sans votre autorisation, le smartphone est doté des deux systèmes de déverrouillage en vogue actuellement. C’est ce qui fonctionne le mieux et qui vous permet d’utiliser votre smartphone en toute sécurité. Il faut dire aussi que ces deux technologies se sont bien améliorées au fil des années. De parfois assez lentes et pas toujours fiables, elles sont devenues, même sur les smartphone entrée de gamme, parfaitement fiables et très rapides.

Commençons par le capteur d’empreintes digitales. Ce dernier se situe dans le bouton de verrouillage du smartphone. C’est là qu’on le place maintenant en général sur les smartphones entrée / milieu de gamme. Le capteur au dos a été abandonné par la majorité des fabricants. C’est donc avec une grande vivacité que le capteur d’empreintes digitales affiche de belles performances en termes de vitesse mais également de fiabilité.

Realme 7 : arriere

Côté reconnaissance faciale, ça se fait toujours avec la seule caméra frontale du smartphone. Ici, pas de déverrouillage avec un genre de Face ID comme sur iPhone ou Mate 30 Pro. C’est comme sur la très large majorité des smartphones au final et cela fonctionne très bien. De nuit, le système aura du mal et vos yeux aussi par ailleurs. Le système va chercher à voir votre visage et pour cela, augmentera la luminosité de l’écran. Cependant, de jour il reste bon et réactif. Nous n’avons pas réussi à le tromper avec une photo cette fois-ci.

Sachez aussi, qu’il est tout à fait possible d’utiliser la reconnaissance faciale combinée au capteur d’empreintes digitales. Cela permet d’ajouter encore plus de sécurité sur le smartphone.

Test realme 7 : Avis

Le realme 7 marque une petite évolution par rapport à son prédécesseur le realme 6. Avec la recharge rapide toujours présente, l’écran toujours 90 Hz et le processeur un poil plus performant, realme ne change pas une recette qui marche. C’est ce qu’on pourrait lui reprocher d’ailleurs, de ne pas apporter de véritable grand changement. Cependant, pourquoi changer radicalement quelque chose qui plaît ? Sans compter que le prix est un peu bloquant pour apporter de réelles innovations. On note toutefois une batterie bien plus importante, un DAS en baisse et de nouvelles couleurs qui raviront vos yeux.

Il n’en fallait pas plus pour une nouvelle fois, proposer un smartphone qui sort du lot et qui propose un très bon rapport qualité / prix.

Test realme 7
  • Performances
    9
    9/10
  • Écran
    8
    8/10
  • Appareil photo
    7
    7/10
  • Logiciel
    7
    7/10
  • Autonomie
    10
    10/10
  • Prise en mains
    7
    7/10
Note globale
8/10
8
8/10

realme 7 : Avis

Le realme 7 est incontestablement une très bonne affaire si vous cherchez un smartphone abordable ! Avec son écran 90 Hz, sa recharge rapide et sa batterie imposante de 5000 mAh, il a de quoi séduire les utilisateurs. Certains regretteront la qualité photo qui n’est pas la meilleure que l’on ait vue mais reste correcte. Si vous avez déjà le realme 6 Pro, les changements restent mineurs et il ne vaut peut-être pas la peine de changer. Cependant, si vous souhaitez un nouveau smartphone performant et accessible, foncez !

On aime

  • Recharge rapide
  • Écran 90 Hz
  • Performances graphiques efficaces
  • « Menton » de taille correcte
  • Qualité sonore

On aime moins

  • Latences de la RAM
  • Qualité photo de nuit
  • Caméra frontale
608 articles

À propos de l'auteur
Geek à mi-temps et boss final de ce site, je suis aussi étudiant en marketing numérique et communication. Passionné d'informatique depuis mon plus jeune âge, mon premier fichier était un document Word d'environ 1600 pages contenant la lettre h. J'ai pas mal évolué depuis.
Articles
Articles similaires
AudioCasques / écouteursTests high-tech

Test Jabra Elite 45h : grosse autonomie et petit prix

4 minutes de lecture
La gamme Elite de Jabra propose des produits de qualité, tels que le casque…
SmartphoneTests high-tech

Test Oppo Reno4 5G : le petit qui se veut grand

12 minutes de lecture
Il y a un peu près un an, Oppo annonçait l’avènement sur le marché…
SmartphoneTests high-tech

Test Sony Xperia 1 II : performant et élégant mais imparfait

11 minutes de lecture
Aujourd’hui nous testons le dernier téléphone haut de gamme de chez SONY : Le Xperia 1…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

×
SmartphoneTests high-tech

Test realme 6 : Entrée de gamme mais déjà comme un grand