SmartphoneTests high-tech

Test realme C11 : une entrée de gamme à prix imbattable

16 minutes de lecture

On connait de mieux en mieux realme et ses smartphones. Le petit dernier de la gamme, le realme X50 nous a fait une belle impression d’un smartphone très prometteur. Toutefois, tout le monde ne peut pas se payer un smartphone milieu de gamme. Pour certaines personnes, le budget est limité au strict entrée de gamme. Soit les acheteurs ne souhaitent pas mettre beaucoup d’argent dans un smartphone, soit n’ont pas les moyens de le faire. C’est pourquoi le realme C11 devrait séduire les petits budgets, un smartphone realme pas cher, c’est commun, mais là, c’est le moins cher.

Marchand
Stock
Prix
Offre

C’est avec des caractéristiques d’un vrai smartphone entrée de gamme que ce modèle arrive. Absence de capteur d’empreintes, seulement 2 Go de RAM et 32 Go de stockage mais toutefois, une grosse batterie de 5000 mAh. On découvre l’entrée de gamme façon realme et on doit avouer que pour un prix défiant toute concurrence, on est plutôt agréablement surpris. En effet, le constructeur d’efforce depuis sa naissance, de proposer des smartphones déjà avec un prix intéressant. Ce côté se ressent encore plus quand on prend en main les smartphones les moins onéreux de la marque.

Design

Quand on a ouvert la boite et que nous avons découvert le smartphone, nous avons vraiment adoré son dos ! Là où on doit l’avouer, le realme X50 Pro ne faisait pas rêver avec un vert austère et peu engageant, le realme C11 propose un joli vert avec une bande affichant en gros le nom de la marque. On doit avouer qu’on apprécie. De même pour la face avant, si un menton est présent sous l’écran, ce dernier reste modéré. C’est un smartphone agréable à prendre en mains.

bundle

Si on ressentait sur le X50 Pro, une impression d’épaisseur notable, le realme C11 ne laisse pas du tout cette impression. Les finitions ne sont pas des plus linéaires possibles comme on peut le retrouver sur un iPhone mais n’oublions pas une chose … Le smartphone coûte ici près de 10 fois moins cher ! Pour un smartphone si entrée de gamme, on se félicite de finitions tout à fait correctes. Faisons maintenant un rapide tour du propriétaire afin de voir comment est constitué ce smartphone.

test du realme C11

A l’avant, on retrouve l’écran qui s’impose sur le smartphone avec un menton certes, épais, mais inférieur à ce que peuvent faire certains concurrents parfois plus chers. Au sommet de cet écran, une caméra frontale avec une encoche en forme de goutte d’eau, comme on n’en fait plus maintenant. Toutefois, ce format reste encore moins onéreux car il est déjà bien connu des constructeurs. Enfin, le haut-parleur se positionne tout en haut.

Ce que l’on a du mal à apprécier sur cet écran, c’est le film protecteur qui est posé dessus. Il n’est clairement pas des plus agréables au toucher et c’est dommage. Toutefois, il est très pratique pour protéger l’écran de votre smartphone, qui n’est certainement pas en Gorilla Glass 5.

tiroir sim realme C11

Le tiroir SIM du realme C11 avec 3 places : 2 nano-SIM + 1 micro-SD.

Sur la tranche gauche, on retrouve le tiroir SIM, permettant d’y loger deux cartes SIM et une carte micro-SD, simultanément ! C’est assez rare sur un smartphone entrée de gamme et suffisamment appréciable pour le souligner. Sur la tranche droite, on retrouve le bouton de réglage du volume, pour l’augmenter ou le diminuer. Enfin, se positionne le bouton de verrouillage du smartphone. On aurait apprécié voir les boutons de volume sur la gauche toutefois et en deux boutons différents.

Sur la tranche inférieure, il y a le haut-parleur principal du smartphone, le micro, un port jack 3,5mm et un port micro-USB. Alors nous sommes en 2020, on aurait pu passer à l’USB-C. Toutefois, sur un smartphone entrée de gamme comme ce realme C11, un port micro-USB se justifie pour des raisons tarifaires. Ce n’est donc pas tant un problème en soit. Sauf que le smartphone dispose d’une batterie de 5000 mAh sans recharge rapide …

Enfin au dos, on retrouve un joli vert texturé, assez agréable au toucher. Le logo est positionné de manière imposante et on retrouve un module photo façon iPhone 11 Pro ou Google Pixel. Ce dernier comporte deux caméras et un flash LED. Le vert sélectionné est vraiment joli et en termes de dos, c’est le plus joli que nous ayons vu sur un smartphone realme jusqu’à maintenant.

dos du realme C11

Caractéristiques du realme C11

Modèle realme C11
Définition écran 1600 x 720 px
Résolution écran 264 dpi
Taille d’écran 6,5 pouces
Processeur MediaTek Helio G35
RAM 2 Go
Mémoire stockage 32 Go
Capteur photos
  • 13 MP
  • 2 MP
Caméra frontale 5 MP
Capacité vidéos 1080p@30 fps
Connectivités (wifi) Wi-Fi 802.11 b/g/n
Connectivités (bluetooth) 5.0
Version Android Android 10
Processeur graphique IMG PowerVR GE8320
Déverrouillage Reconnaissance faciale
Recharge rapide Non – 10 Watts
Capacité de la batterie 5000 mAh
DAS 1 W/Kg
Connecteur Micro-USB

Performances

Les performances du realme C11 ne sont clairement pas les meilleures que nous avons vu sur un smartphone, même si entrée de gamme soit-il. Si l’on peut comprendre que le prix très bas, impose certaines limitations par conséquent, le smartphone n’est pas au top de nos attentes dans ce domaine, loin de là. Le processeur est un MediaTek Helio G35, un modèle entrée de gamme de chez MediaTek, fabricant de processeurs et concurrent de Qualcomm. Les processeurs MediaTek ont toutefois l’avantage d’être moins chers que les Qualcomm mais leur puissance n’est pas exceptionnelle même pour les meilleurs. Le MediaTek Helio G35 a tendance à pas mal chauffer, un rien le fait monter à 65°C assez rapidement.

Avec ceci, le smartphone embarque 2 Go de RAM LPDDR4X, il ne permet pas d’effectuer des tâches très gourmandes en performances. Toutefois, on n’attend pas de jouer avec un tel appareil. Une utilisation réseaux sociaux, mails, messages et appels sera suffisante.

Pour ce qui est des performances brutes du smartphone, nous n’avons pas mesurer celles du processeur avec GeekBench. Toutefois, nos autres applications de benchmark nous ont donné quelques indications. Le score AnTuTu du realme C11 est de 105 771 points. C’est un score vraiment léger mais pour le tarif encore une fois, on ne peut pas être trop exigeant.

Toutefois, le point qui nous gène vraiment le plus, c’est le manque de réactivité de l’appareil. Sur certaines tâches, le smartphone mettra parfois plusieurs secondes à réagir, ce qui est désagréable quand on est doté d’un appareil qui réagit rapidement et ouvre tout instantanément. Qu’une application charge, pourquoi pas. Mais qu’une application mette 3 secondes avant de s’ouvrir, ça n’est pas des plus rassurants.

Pour ce qui est du reste des performances, la RAM est assez correcte en termes de débits, avec 1022 Mo/s en lecture et 1193 Mo/s en écriture, ce qui est loin d’être mauvais comme débits, surtout en écriture. La vitesse en lecture reste toutefois un peu light. Malgré ces débits corrects, la latence de la RAM est de 232 ns, soit la plus élevée jamais enregistrée par nos tests. C’est dommage car cela ralentit le smartphone.

Enfin, concernant la partie stockage du realme C11, nous avons 32 Go ici mais pas d’UFS 3.0. On retrouve donc un débit de 163 Mo/s en lecture et 82,7 Mo/s en écriture, ce qui est un peu léger. Cela combiné à de la RAM à très haute latence ne contribue pas à rendre le smartphone très vif.

Écran

L’écran du realme C11 n’est clairement pas le plus bel écran que nous ayons vu sur un smartphone. Cela vient principalement du fait qu’il s’agisse d’un écran HD+ d’une résolution de 1600 x 720 pixels. Le souci est sur le prix, la marque n’a pas d’autre choix que de mettre un écran à la résolution assez faible afin de proposer un smartphone à un prix très intéressant.

Si les couleurs ne sont pas mauvaises, la résolution quant à elle n’est pas la meilleure et la définition en pâtit. La preuve, on voit assez bien les pixels sur cet écran d’une définition de 1600 x 720 pixels.

écran du realme C11

Quant aux couleurs, venons-en à ces dernières de manière plus poussée. Elles ne sont pas mauvaises mais à fortiori, elles ne sont pas les plus belles que nous avons vu même sur un écran entrée de gamme. C’est normal après tout, on ne peut pas tout avoir pour le prix auquel est commercialisé ce smartphone. Toutefois, elles restent vraiment correctes et agréables à l’œil et sont loin d’être mauvaises.

La mode est aux écrans 90 Hz voire 120 Hz sur certains modèles les plus haut de gamme. Si le realme 6 s’est imposé avec son écran 90 Hz sur un smartphone très abordable, ça n’est pas le as de tous. Après-tout, pour 100€ de moins, on se contentera bien d’un écran 60 Hz qui suffit amplement pour une utilisation raisonnable. Surtout sur l’écran ne délivre pas toujours 60 fps au vu des performances légères de l’appareil.

Il est possible de régler la température de couleurs de l’écran, si vous souhaitez des couleurs plus froides qui tirent plus vers le bleu, ou des couleurs plus chaudes qui tirent plus vers le jaune. On retrouve également un mode sombre, permettant de laisser vos yeux se reposer un peu en cas de faible luminosité ou tout simplement de nuit.

Pour ce qui est du tactile, ce dernier est très bon, fiable et réactif, comme on ne s’y serait pas attendus. C’est ici une belle surprise que nous ne pouvons qu’apprécier.

test tactile realme C11

On note toutefois un ratio écran / corps de 88,7%, ce qui est très bon pour un smartphone de cette gamme tarifaire. Le menton en bas de l’écran du smartphone n’est pas trop prononcé, d’autres modèles plus chers en ont également un plus large. De même pour l’encoche sur le sommet de l’écran, elle est en forme de goutte d’eau et de taille certes, plus importante qu’un poinçon, mais elle reste tout à fait correcte en termes de taille. De plus, la caméra frontale qui s’y trouve permet la reconnaissance faciale.

Appareil photo

Depuis quelques années, l’appareil photo sur un smartphone est devenu l’élément numéro 1 à mettre en avant. Si tous les constructeurs s’y mettent, c’est également le cas de realme avec son X3 SuperZoom, qui mettait le paquet sur la photo. Quoi de mieux que de se balader avec son smartphone et de ramener des souvenirs inoubliables de vos vacances après-tout ? Toutefois, ce modèle n’est pas dédié à la photo, on le comprend bien. Si vous souhaitez un vrai photophone, il vous faudra débourser quelques dizaines d’euros de plus, voire quelques centaines pour un excellent produit.

apn ralme C11

Avec ses deux capteurs dorsaux répartis façon Google Pixel – sur l’apparence – le smartphone s’affiche soigné et bien fini. Un premier capteur de 13 MP, le capteur principal, viendra prendre toutes vos photos et vos vidéos. Puis un second capteur, le plus petit lui, de 2 MP, servira à l’effet bokeh du mode portrait, comme sur bien des smartphones.

C’est avec deux capteurs qu’il faudra composer, là où certains modèles en ont déjà 4 et commencent à en avoir 5. Mais on peut faire de belles choses avec 2 capteurs, comme ne le prouve pas totalement ce C11 en fait. Si les photos sont correctes, elles sont toutefois dignes de l’appareil et à son image. Ce n’est pas dérangeant vu que cet appareil est plus destiné à un usage limité qu’à prendre des photos tout le temps. Tel en témoigne le stockage de seulement 32 Go. Il est toutefois possible de le pousser de 256 Go via une carte Micro-SD. Les capteurs sont répartis comme suit :

Capteur Capteur principal Capteur mode portrait
Définition 13 MP 2 MP
Ouverture f/2.2 f/2.4
Taille de pixels 1.12 µm 1.75 µm

Différents modes de photo et de vidéo sont disponibles, avec toutefois certaines limites. Pas de vidéo 4K ni de stabilisation très poussée, ça n’est pas une caméra de cinéma. Les modes disponibles sont :

  • Nuit
  • Vidéo
  • Photo
  • Portrait
  • Time-lapse
  • Ralenti
  • Pro
  • Panorama

Les photos prises sont correctes. Elles ne font pas rêver en termes de colorimétrie mais pour un tel smartphone, elles sont d’une qualité honnête et tout à fait acceptables.

Zoom

Le realme C11 ne dispose pas de mode grand angle. Le zoom se fera donc dans le sens agrandissement de l’image et non pas de l’angle de vue. On peut zoomer à x2 ou à x4, pas plus. Le fabricant préfère éviter de proposer des images de trop mauvaise qualité au vu du capteur de seulement 13 MP. C’est un bon choix qu’ont déjà fait d’autres marques avant realme. Rien ne sert de faire la course au plus gros zoom quand on ne peut pas se le permettre sans dégrader trop fortement la qualité.

Les photos en x1 sont correctes. Quand on zoom en x2, la qualité se dégrade indéniablement mais reste tout à fait correcte on constate. Les détails sont là et les couleurs sont assez fidèles. Assez étonnamment, en x4, les couleurs sont d’ailleurs tout aussi belles, les détails sont encore là et bien présents et la qualité de la photo est encore meilleure que ce que nous avions imaginé. On peut donc dire que niveau photo, c’est une réussite, même si la colorimétrie a tendance à varier, ça n’est pas catastrophique, loin de là.

Photo de nuit

Malgré la présence d’un mode nuit sur ce smartphone, les photos restent très sombres. Le mode nuit ici ne sert qu’à afficher les différents points de lumière mais pas à éclaircir la photo pour en faire quelque chose de clair et de visible. C’est dommage mais on ne peut pas tout avoir pour un prix aussi intéressant. Malgré une exposition de 5 secondes permettant de capter pas mal de lumière et une ouverture de f/2.2, le capteur ne semble pas être très réactif à toute la lumière qui lui est offerte.

Caméra frontale

Pour vous prendre en photo vous-même, la caméra frontale est ici d’une résolution de 5 MP. C’est correct et on n’en attendait pas tellement mieux sur un tel smartphone. On se contentera donc de cette petite résolution, qui ne fait pas de miracles. La caméra frontale dispose également d’un mode portait que l’on peut activer si on le souhaite.

Déjà en qualité photo classique, hormis la fatigue qui se ressent sur le sujet en question, la qualité n’est pas exceptionnelle. Toutefois, en mode portrait, on regrette le fait que le fou prenne quelques parties de la chevelure. Même si le sujet en question a du décaler son rendez-vous chez le coiffeur, c’est pas une raison ! Plus sérieusement, quelques cheveux sont pris dans le mode portrait et sont floutés. Rien de bien choquant toutefois, rassurez-vous.

Vidéo

En termes de vidéo, le smartphone dispose de capacités limitées. La 4K Ultra HD est absente mais on s’en doutait un peu. Toutefois, on ne retrouve pas de 1080p 60 fps, même si on s’y attendait en toute honnêteté. Cependant, si on a de la 1080p 30 fps, le smartphone ne peut pas filmer en 720p 60 fps. C’est dommage car ça aurait été un petit plus permettant d’améliorer la qualité vidéo et surtout la fluidité.

La vidéo avec ce smartphone n’est pas du coup au top de nos attentes. On constate forcément une stabilisation assez hasardeuse, bien que pas catastrophique mais un stabilisateur pour smartphone sera de toute aide si vous souhaitez filmer avec le realme C11.

Interface realme UI

Comme tous les smartphones de la marque, le realme C11 est équipé de l’interface realme UI. Cette dernière est un dérivé de ColorOS, interface notamment du Oppo Find X2 Neo et de tous les autres smartphones Oppo. Si vous ne le saviez pas, realme est en fait une marque appartenant initialement à Oppo. Depuis deux ans, la marque vole de ses propres ailes et conçoit ses propres smartphones. Toutefois, la surcouche logicielle à Android reste très similaire à ce que l’on trouve chez Oppo.

Et on va vous dire, on apprécie ! En effet, ColorOS est une surcouche vraiment très agréable et realme UI essaie d’en reproduire le meilleur, tout en tentant de se démarquer pour prendre un peu plus d’indépendance. On retrouve les icônes sur le springboard dont la forme est personnalisable comme sur tous les smartphones de la marque. On peut choisir leur forme, la taille du logo à l’intérieur et même l’arrondi des angles.

L’interface en elle-même est fluide et agréable à utiliser, c’est plus le smartphone qui bride certaines fonctionnalités et ajoute certains ralentissements par moments. On retrouve une fonctionnalité que j’avais sur mon OnePlus 6T à l’époque et que j’appréciais beaucoup, le double tap pour verrouiller le smartphone, sur une zone inactive de l’écran sur le bureau. Toutefois, on ne peut pas faire de double tap pour verrouiller l’appareil. La fonctionnalité « soulever pour activer » est également disponible et on dispose également de formes sur l’écran éteint, ce qui n’est pas une nouveauté mais qui est toujours intéressant pour les aficionados de ces fonctionnalités.

Nous avons également pu noter des petites erreurs de traduction dans les dernières versions, qui seront sans aucun doute corrigées lors de mises à jour. Toutefois, une nouvelle a fait son apparition, que nous n’avions pas encore remarquée.

Là je ne sais pas quoi choisir … Ne sachant pas à quoi correspond le premier choix. Toutefois, la ROM est assez récente et peut avoir encore quelques petites erreurs de traduction. Restons indulgents et espérons que tout cela soit corrigé lors de la prochaine mise à jour.

Autonomie du realme C11

Avec sa grosse batterie de 5000 mAh, le realme C11 a au moins pour principal avantage de proposer une très bonne autonomie. Toutefois, le petit souci qui vient immédiatement est le fait que le smartphone se recharge en micro-USB. Recharger une si grande batterie avec une recharge lente de 10 Watts n’est pas forcément aisé. Realme aurait pu proposer de l’USB-C sur son smartphone mais afin de ne pas augmenter les coûts, la marque a fait le choix de ne pas le faire. Cela permet de vendre le smartphone à peine au dessus des 100€.

autonomie du realme C11

Il faudra donc compter bien plus d’une heur, voire même deux pour recharger votre C11 de 0 à 100%. Toutefois, ça reste moins qu’un smartphone d’il y a encore 5 ans, qu’on se l’accorde.

En termes d’autonomie, vous pourrez facilement tenir la journée sans trop de soucis. La batterie est vraiment performante et cela fait un gros avantage sur la fiche technique aussi bien qu’en utilisation. A vrai dire, cela vient du fait que l’on ne peut pas avoir une utilisation très gourmande du smartphone. En effet, ce dernier est vraiment fait pour du basique, prendre quelques photos, consulter ses mails, réseaux sociaux, appeler et envoyer quelques messages. Il est donc logique que l’autonomie soit bonne, au détriment des performances.

Connectivité

Le smartphone comme nous le disions, dispose d’une connexion micro-USB. Cette connectique se fait vieillissante et reste non réversible, mais contribue à proposer un smartphone à un prix tout à fait intéressant pour les budgets réduits. Le smartphone dispose également d’une prise jack, comme bien d’autres modèles à un prix accessible, notamment le Honor 9X Lite.

Concernant le connectivité sans fil, on retrouve un support Wi-Fi 2,4 GHz seulement avec une compatibilité Wi-Fi b/g/n et pas de Wi-Fi ac. Cela se comprend une nouvelle fois par le processeur bridé et entrée de gamme, afin de garder un smartphone accessible. Le Bluetooth 5.0 est toutefois supporté, ce qui permettra d’économiser de la batterie grâce à ses fonctionnalités économes en énergie, c’est une agréable surprise.

connectique c11 realme

Concernant la connectivité sans fil au réseau mobile du smartphone, il est compatible 4G mais pas 5G bien évidemment. Si realme fait partie des constructeurs à implémenter la 5G dans des smartphones accessibles financièrement, à l’instar du realme X50 5G, ça n’est pas encore le cas pour les modèles entrée de gamme. Ce realme C11 se retrouve toutefois bien servi avec pas mal de bandes compatibles, à l’exception de la B4 notamment, mais on retrouve les autres comme la B1, B3, B5, B7, B8 et les performantes B20 et B28 (notamment pour les abonnés Free Mobile). Voici la liste de toutes les bandes compatibles

4G LTE B1 (2100), B3 (1800), B5 (850), B7 (2600), B8 (900), B20 (800), B28 (700), B38 (TDD 2600), B40 (TDD 2300), B41 (TDD 2500)
3G B1 (2100), B5 (850), B8 (900)
2G B2 (1900), B3 (1800), B5 (850), B8 (900)

Qualité sonore

Avec un smartphone premier prix, on ne s’attend bien évidemment pas à une qualité sonore exceptionnelle. Et cela tombe bien, car ça n’est en effet pas ce qu’on a. Le son manque de puissance par rapport à ce que l’on peut trouver sur d’autres smartphones mais c’est un souci inhérent aux modèles entrée de gamme. Le Honor 9A souffrait du même problème. Toutefois, on ne peut pas dire que le son soit mauvais sur ce C11 ! Le fabricant a très certainement bridé le haut-parleur afin d’éviter les saturations et les grésillements.

Les basses ne sont pas des plus marquantes mais elles sont bien présentes. Les aiguës ne sont pas trop agressives et restent agréables. Quant aux médiums, c’est également un équilibre réussi. Au final, ce smartphone envoie un son tout à fait correct qui n’agresse pas les oreilles. Malgré un manque de puissance et l’impression d’un petit confinement, rien ne gène vraiment et on se satisfait sans soucis de la qualité sonore sur un tel appareil !

Verrouillage et sécurité

Le realme C11 a un point commun avec l’iPhone depuis l’iPhone X. Si ce n’est certainement pas le prix, car ce dernier est aux antipodes de l’iPhone sur ce point, c’est bel et bien le capteur d’empreintes digitales. Enfin, son absence plutôt. En effet, le smartphone n’en dispose tout simplement pas. Le constructeur a fait le choix judicieux de ne pas le mettre à l’arrière, ce que nous ne pouvons que saluer comme choix. En effet, chez Charles Tech, on n’est pas des grands fans du capteur d’empreintes dorsal.

Mais realme aurait pu faire comme d’autres notamment le Honor 20 qui propose un capteur d’empreintes dans le bouton de verrouillage. Toutefois, pour proposer un smartphone abordable, c’est non. C’est donc sans capteur d’empreintes digitales que l’on retrouve ce smartphone. Toutefois, il dispose d’un système de reconnaissance faciale, avec un mode « soulever pour allumer l’écran ».

Ce système de reconnaissance faciale fonctionne correctement bien qu’il ne soit pas des plus réactifs. Veillez à bien avoir assez de lumière autour de vous afin de ne pas le perturber et faire échouer les déverrouillage. Sur une trentaine d’essais consécutifs en luminosité correcte, nous avons certes, eu quelques ralentissements, mais pas de vrai bug où le smartphone ne pouvait pas être déverrouillé. De plus, pour ce qui est des angles de détection, ils sont assez larges.

Test realme C11 : Avis

Le realme C11 est un bon smartphone et peut-être même un des meilleurs dans cette gamme de prix. Une batterie imposante, un écran assez grand et toutefois honnête, un son de qualité mais des performances vraiment légères. Si tout fonctionne bien, la fluidité n’est pas au top de nos attentes surtout quand on demande quelque chose au smartphone. En utilisation sur le bureau tout se passe bien. Toutefois, dès qu’on ouvre une application, c’est un peu plus lent et on doit attendre parfois avant de bien vouloir continuer. C’est dommage et peut-être aurait-il mieux fallu équilibrer ce smartphone.

Marchand
Stock
Prix
Offre

Quoi qu’il en soit, sa fiche technique reste intéressante, la qualité photo est étonnamment bonne et l’écran, bien que 720p seulement, tout à fait correct. Le realme C11 est donc un bon investissement pour les petits budgets qui n’ont pas des centaines d’euros voire des milliers parfois à investir dans un smartphone. Il fera le travail, rien de plus, mais après-tout, c’est ce qu’on lui demande non ?

Test realme C11
  • Performances
    5
    5/10
  • Autonomie
    10
    10/10
  • Appareil photo
    8
    8/10
  • Écran
    7
    7/10
  • Prise en mains
    8
    8/10
  • Logiciel
    7
    7/10
Note globale
7.5/10
7.5
7.5/10

realme C11 : Avis

S’il ne se montre pas véloce par son processeur et sa RAM en quantité limitée, le realme C11 arrive à nous convaincre avec un écran correct en termes de couleurs, une très grosse batterie et un appareil photo plutôt bon. Si vous cherchez un smartphone entrée de gamme, n’hésitez plus !

On aime

  • L’appareil photo convaincant
  • La qualité sonore
  • L’écran 720p mais agréable
  • L’autonomie XXL
  • La prise jack 3,5 mm

On aime moins

  • Les performances vraiment légères
  • La luminosité maximale de l’écran
  • La vitesse de recharge

591 articles

À propos de l'auteur
Geek à mi-temps et boss final de ce site, je suis aussi étudiant en marketing numérique et communication. Passionné d'informatique depuis mon plus jeune âge, mon premier fichier était un document Word d'environ 1600 pages contenant la lettre h. J'ai pas mal évolué depuis.
Articles
Articles similaires
Objets connectésTests high-tech

Test Honor Watch ES : Une excellente smartwatch à votre poignet

8 minutes de lecture
Honor a lancé sa toute nouvelle gamme de produits connectés. Parmi ces derniers, la Honor Watch GS au format montre mais étalement…
AudioEnceintesTests high-tech

Test Sharp DR i470 : une bonne enceinte réveil multifonctions

5 minutes de lecture
Dans le monde des radios-réveils et enceintes, les choses ont pas mal évolué. Des petites enceintes / chaînes Hi-Fi avec lecteur CD,…
AudioCasques / écouteursTests high-tech

Test Cambridge Audio Melomania 1 : Des écouteurs anglais originaux

6 minutes de lecture
Cambridge Audio est une marque qui existe depuis pas mal d’années au Royaume-Uni, venant de la ville de …? Londres, bien joué…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

×
SmartphoneTests high-tech

Test realme X50 5G : le petit frère qui en a dans le ventre !