SmartphoneTests high-tech

Test realme C3 : une entrée de gamme juste et sans prétentions

11 minutes de lecture

Lors de l’annonce de lancement sur le marché européen de la marque realme, ont suivi, les sorties d’une multitude de smartphones pour convenir à toutes les bourses. Allant de la tranche haute des milieux de gamme avec le realme X3 SuperZoom jusqu’à ce realme C3 qui est l’entrée de gamme le plus accessible. Mais que vaut donc ce smartphone à bas prix provenant d’un constructeur qui a toute une réputation à se créer sur notre continent ?

Marchand
Stock
Prix
Lien
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

realme est une jeune marque de smartphone qui descend de sa maison-mère Oppo. Il y a quelques temps, realme a pris son indépendance et a lâché Oppo. Cependant, on retrouve de larges similitudes chez les deux constructeurs dans l’interface ou encore le chargeur notamment. La marque s’est lancée en France en début d’année 2020 et n’en finit plus de sortir une multitude de smartphones dans un seul but : inonder le marché pour se faire connaître. C’est la méthode qui a réussi à Samsung depuis des années. Avec ce realme C3, la marque entend bien marquer sa présence dans l’entrée de gamme, après les prouesses réalisées avec le realme 6i.

Unboxing

Comme pour ses confrères, ce realme C3 se retrouve dans une petite boite de couleur jaune qui comporte comme seul marquage le nom du modèle et le logo de la marque. C’est la marque de fabrique de realme, une boite jaune et très simple avec la référence du smartphone, le logo et c’est à peu près tout. C’est cette boite qui permettra tout de suite d’identifier un smartphone realme.

realme C3 - Boite

Design

Comme on peu le remarquer, il s’agit d’un visuel bien connu des smartphones actuel. Avec un grand écran de 6,5 pouces bord à bord aux angles arrondis. C’est la mode en ce moment chez beaucoup de constructeurs car cela permet d’utiliser une grande partie de la surface de l’écran en épousant totalement sa forme.

realme C3 - écran

Mais tout comme le Honor 9A, la bordure inférieure est bien plus imposante. Cette bordure plus imposante est un signe caractéristique que l’on retrouvent sur des smartphones aux prix les plus accessible. Elle s’atténue avec l’augmentation en gamme et donc en prix. Elle est due au fait que ces smartphones utilisent un écran LCD et non pas un écran AMOLED. Il y a donc moins de possibilités en termes de développement de l’écran sur une plus grande surface du smartphone, ainsi, le menton est plus large. Ce n’est pas bien grave cependant.

realme C3 - menton

Le module photo avant se trouve comme sur le OnePlus 7T intégré avec la même encoche goutte d’eau. Encoche bien connue étant donné que bien d’autre smartphones en son munis puisqu’il s’agit de la nouvelle norme actuelle, avec les écrans poinçonnés comme le Xiaomi Mi 10. Il se fait plus discret, mais il est aussi possible de remarquer juste au dessus, le haut-parleur d’appel qui se dissimule à la jonction de l’écran et la coque.

Ce type d’encoche est assez répandu et permet de loger juste la caméra frontale en prenant le moins de place possible. C’est un système alternatif au poinçon dont nous vous parlions, ou aux caméras pop-up, à peine nées et déjà mortes.

realme C3 - encoche appareil photo

Au niveau de l’agencement du téléphone, on pourrait croire à un realme 6i. Effectivement, tout est situé exactement au même endroit. A la seule différence que sur le flan inférieur on y retrouve en plus du haut-parleur principal du micro d’appel et d’un port mini-jack, un port micro-USB et non pas USB-C. Comme on le constate également sur la photo ci-dessous, le smartphone est un peu bancal à cause de ses appareils photo bien ressortis. Sur un bureau donc, comme beaucoup de smartphones, il ne vous facilitera pas l’envoi de messages. Cependant, avec une coque, les choses s’arrangent.

realme C3 - flan inférieur

La deuxième et dernière différence avec le realme 6i, son grand frère se trouve au dos. Plus précisément les modules photos. Situés au même endroit, c’est à dire dans le coin supérieur droit, car ce realme C3 dispose de 3 groupes capteurs / objectif contre 4 groupes pour le 6i.

On retrouve également le contour orange de l’objectif supérieur qui est présent sur tout les modèles de la marque comme le confirme le realme X50 Pro.

realme C3 - module photo arrière

Pour continuer sur ce dos en plastique, nous avons reçus la version rouge, mais il est également disponible en bleu. Dans les deux cas, il est texturé de façons à ce que les reflets simule des rayons de soleil provenant du fameux contour orange de l’objectif. Le rouge est clairement plus agréable que le vert disponible sur d’autres smartphones de la marque. Ici, on a une couleur vive, jolie et même si peu commune, toujours agréable.

realme C3 - dos mofifs

Il ne sera pas passé inaperçu sur la photo précédente, je parle bien du capteur d’empreinte digital qui ce trouve au dos du terminal. Sur un grand nombre de smartphones entrée de gamme, il en va comme tel car c’est le système le plus simple et le plus rapide pour déverrouiller son smartphone. Il est bien souvent plus rapide que les capteurs d’empreintes sous l’écran, bien que ces derniers aient tendance à largement s’améliorer. Le capteur d’empreintes est bien positionné et clairement marqué, pas comme sur le Redmi Note 9.

realme C3 - capteur d'empreinte digitale

Quant aux touches de volume, elles sont situées sur le côté gauche du smartphone et indépendantes l’une de l’autre. C’est la configuration que nous préférons car elle permet de un meilleur contrôle à la fois du volume, mais également du bouton de verrouillage. Plus d’ergonomie pour un meilleur plaisir d’utilisation. Le rack de cartes SIM et Micro-SD accompagne ces boutons en se situant un peu plus haut par rapport à eux, sur le côté gauche également.

realme C3 - touche volume

Le bouton de verrouillage est situé sur le côté droit de ce realme C3, à la même hauteur que celles du volume de l’autre côté, ce qui est très pratique.

Caractéristiques du realme C3

Modèle realme C3
Processeur Mediatek  Helio G70
GPU Mali-G52 2EEMC2
RAM 3 Go, 4 Go
Batterie 5000 mAh
Résolution 1600 x 720 px
Taille d’écran 6,5 pouces
Appareil photo avant 5 Mpx
Appareil photo arrière
  • 12 Mp Caméra principal
  • 2 Mp Objectif portrait
  • 2 Mp Objectif Macro
Stockage 32Go; 64Go
Dimensions 75 x 164.4 x 8,95 mm
Poids 195 grammes

Performances

C’est avec l’association d’un processeur Helio G70 de chez MediaTek et d’un GPU Mali-G52 2EEMC2 ainsi que 3 Go de RAM (pour notre version) que ce realme C3 arrive à proposer des performances lui offrant une navigation plus que convenable.

Comme nous laissent le penser nos différents tests de performances ainsi que les résultats aux différents benchmarks, il ne permettra pas de faire des merveilles, loin de là. Rapidement, il sera débordé lors de l’utilisation d’applications gourmandes. Mais il saura largement supporter une utilisation pour des jeux plus modestes ainsi que de la navigation sur les différents réseaux sociaux.

realme C3 - Benchmark

Benchmark Geekbench 5 single core Geekbench 5 multi core 3DMark Sling Shot Extreme OpenGL 3D Mark Sling Shot 3DMark Sling Shot Extreme Vulkan
Score 384 1301 1180 1591 1177

Il s’en sort même plutôt bien en comparaisons à d’autres smartphones vendu à des prix légèrement plus élevés. Comme peu nous le révèle le tableau ci-dessous, nous montrant qu’il est loin d’être en retrait par rapport à la concurrence notamment face au Honor 20e.

Smartphone realme C3 realme 6i Xiaomi Redmi Note 9 Honor 20e
GeekBench 5 multi-core 1301 1314 1309 1283

realme C3 - test ram

Pour ce qui est de la RAM, elle est assez rapide avec 1941 Mo/s en lecture sans cache, ce qui est un débit tout à fait appréciable. Avec 1810 Mo/s en écriture, elle affiche un ratio lecture / écriture très équilibré et avec des valeurs tout à fait correctes. Le seul regret reste indéniablement sur la latence, qui atteint tout de même 79,4 ns, ce qui commence à faire pas mal. Toutefois, nous avons testé des smartphones plus chers avec une latence bien plus élevée. Restons dans l’idée que ce smartphone est un modèle entrée de gamme.

Pour ce qui est des graphismes 3D, ils sont plutôt bons avec 38 fps en test simple, 59 fps en test complexe et un peu plus de 19 fps en OpenGL. Ces résultats sont tout simplement bons pour un téléphone que vous paierez aux alentours des 150€.

On note également concernant le support de stockage interne, un débit en lecture de 213 Mo/s, ce qui est satisfaisant. Toutefois, sur le débit en écriture, les 92 Mo/s peinent à convaincre. C’est moins rapide qu’un disque dur mécanique alors que nous sommes ici sur des puces de mémoire flash !

Écran

C’est équipé d’un écran IPS LCD dont la définition est de 1600 x 720 px (264 ppp) que ce realme C3 tente de nous convaincre. Il ne s’agit clairement pas du meilleur des écrans puis qu’il nous est possible de trouver légèrement mieux chez la concurrence et notamment chez Sony. On n’attendait pas d’AMOLED bien évidemment car le prix du smartphone ne le permet pas. Toutefois, une définition un peu supérieure permettant d’atteindre les 326 DPI n’aurait pas été de refus. realme a cependant fait le choix d’une définition standardisée afin d’économiser quelques frais supplémentaires, ce qui se comprend bien.

La luminosité maximale de cet écran LCD est de 496 cd/m², ce qui est correct. On ne s’attendait pas vraiment à plus à vrai dire et nous sommes satisfaits de cette belle luminosité. Cependant, on peut constater sans soucis que l’on voit les pixels, il faudra s’y faire, c’est comme ça. On apprécie également le taux de contraste de l’écran qui est de 1465:1, loin des écrans AMOLED mais ça reste toutefois correct.

Il est possible de régler un mode nuit sur cet écran ou Dark Mode, permettant de soulager vos yeux pendant la nuit ou en faible luminosité. Cependant, il faut savoir que l’écran n’étant pas AMOLED, on ne pourra donc pas profiter de noirs vraiment parfaits.

Appareil photo

Avec un capteur photo principal de « seulement » 12 MP, sa résolution est donc bien inférieure à ce que l’on peut avoir sur les smartphones actuels. Mais il permet tout de même de nous offrir des clichées plus que corrects de 4000 x 3000 px, pour un smartphone vendu à un tarif très attractif.

On peut le voir sur les photos ci-dessous, de jour comme de nuit, le smartphone se débrouille plutôt bien. On apprécie par ailleurs la qualité du mode nuit pour un tel smartphone, qui est bien meilleure que sur certains concurrents dans les mêmes tarifs voire à des prix supérieurs. Certes, la présence du lampadaire juste à côté aide un peu mais globalement, on n’a pas vraiment de quoi se plaindre du résultat qui est vraiment bon. On remarque que de jour cependant, la qualité, même si elle est bonne, est un peu sensible aux fortes lumières ambiantes. La luminosité intense du soleil marseillais ne lui réussit pas toujours et les couleurs restent un peu ternes.

realme C3 - Comparatif photos

Ce realme C3 dispose d’un mode portrait qui utilise un module photo dédié à la mesure de la profondeur pour créer des zones floues. Disons que ce mode à le mérite d’exister sur un tel smartphone, il ne faut pas s’attendre à de grandes prouesses. Il n’aura pas trop de difficultés à détourer des sujets aux contours nets, bien qu’il y aura tout de même quelques ratés dans cette situation.

Mais cela n’est rien comparé au résultat très approximatif obtenu au niveau des cheveux, donnant un effet que très peu naturel avec un détourage trop franc laissant les extrémité dans le flou. Evidemment, meilleure est la luminosité, meilleur sera le résultat. Il se révélera donc tout de même appréciable dans de bonnes conditions, où la lumière et suffisante pour détacher le sujet de son environnement.

Caméra frontale

La caméra frontale est quant à elle plus ou moins aussi performante que la caméra arrière, les images restent d’une bonne qualité bien que la plage dynamique du capteur et vite débordée. Il est là aussi possible de retrouver un mode portrait qui à les même défauts et qualités que son partenaire au dos. Mais en légèrement plus prononcé dû à l’absence d’un capteur dédié à la mesure de la profondeur. Ne comptez donc pas vraiment prendre des photos en mode portrait avec la caméra frontale de ce realme C3.

Vidéo

La partie vidéo est certainement l’une des caractéristiques où il faudra faire le plus de concessions. Effectivement, avec la possibilité d’enregistrer uniquement en 1080p 30 fps ou 720p 30 fps, on ne peut pas réellement dire que l’on a de quoi contenter tout le monde. D’autant plus que la 1080p fait juste son travail, sans plus. La stabilisation est légère et compensera les mouvements les plus doux, mais si vous avez tendance à marcher d’un pas lourd, cela se fera vite ressentir. On note également l’absence de 60 fps, même en 720p, ce qui aurait apporté une fluidité en plus aux vidéos prises avec le smartphone pourtant.

Verrouillage et sécurité

Comme ce que l’on peut retrouver habituellement sur les smartphones actuels, il est possible de déverrouiller ce realme C3 par le biais d’un capteur d’empreinte digitales ainsi que grâce à un système de reconnaissance faciale. Le capteur d’empreintes digitales utilise une technologie physique déjà éprouvée des dizaines de fois sur un lot de smartphones non négligeable. Tous sont passés par ce type de technologie, peu importe sa localisation. Apple avec les iPhone de 5s à 8, Samsung, Huawei, Xiaomi ou encore Oppo. Si les smartphones milieu de gamme et haut de gamme l’abandonnent pour passer au capteur d’empreintes sous l’écran, les entrées de gamme le conservent car ils n’ont pas d’écrans AMOLED. Le système de reconnaissance faciale a été démocratisé par Apple et Samsung, avec deux technologies différentes.

La première est la technologie de reconnaissance grâce à des capteurs 3D comme sur les Huawei Mate 30 Pro ou l’iPhone. Le second est une reconnaissance faciale 2D disponible sur l’ensemble des autres smartphones. Moins fiable et moins performant surtout en situation de faible luminosité, ce système suffit toutefois bien souvent.

Capteur d’empreintes digitales

Le capteur d’empreinte nous offre une détection rapide et sans trop d’échecs de déverrouillages ce qui rend son utilisation agréable. D’autant plus que son positionnement au dos de ce dernier lui offre un accès facile peu importe la main avec la quel on l’utilise, ce qui était moins vrais avec le Xiaomi Redme Note 9 Pro et son capteur situer sur le coté.

realme C3 - utilisation capteur d'empreintes

Reconnaissance faciale

La reconnaissance faciale de son coté est elle aussi rapide, avec l’activation du mode « lever d’écran » le déverrouillage est d’autant plus simple. La manipulation parait même invisible. Il n’est ici pas possible de déverrouiller le smartphone à l’aide d’une simple photo comme nous avions pu le voir dans d’autres cas. Heureusement, car cela apporte une fiabilité plus certaine.

Qualité audio

Evidemment, pour ce budget pas étonnant de ne retrouver qu’un son mono. Avec son positionnement en bas du téléphone il à pour défaut, comme tout haut-parleur situé ici, d’être facilement obstrué. Réduisant ainsi le son à, un rien. A part cela, il ne faut pas s’attendre à grand chose niveau performances. Le volume maximal est correct mais il aura tendance à facilement saturer dans les aigus et les graves manquent cruellement. Mais cela reste tout de même largement acceptable pour un ce realme C3 tant le prix est attractif pour une qualité raisonnable.

Autonomie

Concernant l’autonomie, ce sera très certainement l’un des points forts de ce realme C3. Tout comme son concurrent direct le Honor 9A, il dispose d’une batterie de 5000 mAh. Ce qui lui permet aisément de tenir 2 jours en utilisation classique, alliant un peu de multimédias et de conversations téléphonique. Il est même possible d’atteindre 3 jours pour une utilisation très restreinte. Evidemment, lorsqu’on l’utilise de façon plus intensive, avec plus de jeux et de multimédias, son autonomie descendra autour d’une journée. Mais cela est plus que correct.

Pour ce qui est de sa recharge, on ne retrouve pas de recharge rapide en tant que telle. Il faudra se contenter d’un bloc d’alimentation de 10W ce qui est déjà rare sur des smartphones d’entrée de gamme et celui-ci. Il faudra donc attendre environ 3h pour une recharge totale de 0 à 100%. C’est long, mais ça en vaut la peine.

Test realme C3 : Avis

Le realme C3 est un smartphone entrée de gamme qui propose des fonctionnalités et des performances dignes d’un entrée de gamme. On ne peut pas tout lui demander non plus mais ce qu’on lui demande, il le fait plutôt correctement. Il n’y a que l’écran que nous avons trouvé un peu léger et qui aurait mérité d’être meilleur, cependant, ça n’est pas chose facile de concilier bonne définition et prix très intéressant. En termes de qualité photo, le smartphone se débrouille, avec une qualité photo de nuit qui nous a plutôt séduit on doit le dire. En plus de ça, il arrive dans un joli rouge, qui nous change des verts que nous avons eu sur d’autres modèles. La couleur est belle, le smartphone est assez bien fini et pas trop épais, on ne peut que le féliciter pour cela.

[all4affiliates id= »31944″ title= »realme c3″]

Test realme C3
  • Performances
    7
    7/10
  • Écran
    8
    8/10
  • Appareil photo
    7
    7/10
  • Prise en mains
    9
    9/10
  • Autonomie
    10
    10/10
Note globale
8.2/10
8.2
8.2/10

Test : reame C3

La vrais force de ce realme C3, c’est certainement son prix. Proposé à 160€ sur le site officiel, il offre un rapport qualité prix honnête et accessible. Ce n’est clairement pas le smartphone de l’année et c’est normal, ce n’est pas son but. Si vous êtes à la recherche d’un téléphone pour de la navigation et quelques jeux sans trop de prétention, qui pourras aussi ce passer de son chargeur un week-end, il saura répondre à cette attente.

On aime

  • Autonomie excellente
  • Rapport qualité/prix honnête
  • Bon appareil photo avant

On aime moins

  • Qualité photo arrière restreinte
  • Option vidéo très limité
40 articles

À propos de l'auteur
Photographe de 22 ans. Passionné et acheteur compulsif d'objets high-tech, le père Noël s'en souvient encore. Mon compte bancaire aussi.
Articles
Articles similaires
PériphériquesSourisTests high-tech

Test Xtrfy M4 : une souris gamer ultra légère avec des trous

7 minutes de lecture
Une souris gamer, certain apprécient quand c’est assez lourd, comme une Roccat Kone AIMO…
SSD externeStockage externeTests high-tech

Test SanDisk Extreme Portable SSD 1 To : une nouvelle version boostée

3 minutes de lecture
Dans le domaine des disques durs / SSD et autres supports de stockage portables,…
PériphériquesSourisTests high-tech

Test Klim Blaze : une souris gamer un sans-faute au meilleur prix ?

5 minutes de lecture
Dur dur ce confinement non ?  On sait tous qu’en temps de confinement c’est…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

×
SmartphoneTests high-tech

Test Honor 9A : il faut faire avec les moyens du bord