SmartphoneTests high-tech

Test realme X50 5G : le petit frère qui en a dans le ventre !

20 minutes de lecture

Après avoir testé le très bon realme X50 Pro, la jeune marque chinoise nous présente son petit frère, la version classique et non « Pro ». Pour un prix inférieur à 400€, on retrouve dans ce smartphone des performances dignes de ce nom, tout ça avec une compatibilité 5G et un écran 120 Hz !

Pour se lancer sur le marché des smartphones, realme a trouvé trois méthodes infaillibles. Premièrement, se faire épauler par un grand groupe, BBK Electronics, dont font déjà partie Oppo, Vivo et OnePlus. realme est d’ailleurs une marque issue d’Oppo, constructeur connu depuis des années en Chine et en Inde, très réputé et dans le top des ventes. Ça aide. Deuxièmement, la méthode utilisée par Samsung est décidément infaillible elle aussi : sortir une flopée de smartphones constamment. Après le X50 Pro est sorti le realme X3 SuperZoom et vient maintenant ce realme X50 5G. Tout ça en même pas 3 mois. Enfin, ces smartphones doivent être performants et surtout abordables, voire moins cher que les autres. C’est là que la marque mise toute sa stratégie pour séduire de nouveaux clients et … la promesse est tenue ! Le smartphone démocratise la 5G, à peine sortie et mise en place par les grands constructeurs (Samsung, Huawei, Xiaomi) sur leurs smartphones haut de gamme, realme la propose dès le milieu de gamme à moins de 400€ !

 

Sur le papier, le smartphone a donc l’air excellent et propose les meilleures caractéristiques que l’on puisse imaginer pour le prix. Mais qu’en est-il dans la réalité des faits ? Le test de ce realme X50 5G nous le dira.

Unboxing et design

Contrairement à la boite du Moto G8 Power de chez Motorola, ici realme mise sur la simplicité et la sobriété. On reconnaît les smartphones aux boites jaunes avec dessus, juste le nom du smartphone et le logo de la marque. Au final, on aime bien cette sobriété et cette continuité dans le packaging des produits. Le smartphone arrive bien emballé avec quelques accessoires, de quoi le recharger, …

Quant au smartphone, on remarque tout de suite une chose, les performances et un tarif attractif se ressentent sur l’esthétique. Nous n’aimions pas le vert du X50 Pro, clairement. Toutefois, sur ce X50 5G, les choses ont un peu changé et il ressemble un peu au vert du Redmi Note 8 Pro, que nous avions apprécié. Cependant, force est de constater que le smartphone est vraiment épais. Là où nous avions été impressionnés par la finesse du Oppo Find X2 Neo, on déchante un peu vite ici. On ne peut toutefois pas tout avoir et on reste sur un smartphone milieu de gamme, pas sur le nouvel iPhone ou tout autre smartphone à 1000€. Le constructeur a fait des efforts pour donner une sensation de finesse au smartphone notamment en incurvant ses bords au dos.

C’est de toute manière le propre des smartphones de la marque à l’heure actuelle, ils restent encore épais pour y loger une grosse batterie et les composants nécessaires. Aussi, realme ne peut pas mettre des masses d’argent en optimisation des dimensions, afin de conserver des modèles à un prix très intéressant. Faisons maintenant un petit tour du smartphone afin de voir comment il est conçu.

A l’avant, on retrouve bien évidemment l’écran, qui recouvre 90,4% de la surface du smartphone. C’est un bon score qui ne laisse pas (trop) de place à un menton super imposant en bas de l’écran. Pour cause, ce dernier reste de taille correcte. Cependant, comme sur le realme 6 Pro, on retrouve un double capteur photo à l’avant. Je reste sceptique sur ce choix pour un smartphone milieu de gamme tant que pour un smartphone haut de gamme. Le Xiaomi Mi 10 par exemple, si haut de gamme soit-il, ne propose pas de double capteur photo frontal, et s’en sort très bien sans. Ce dernier permet de faire de plus jolis effets lors de vos selfies, notamment en mode portrait. Alors laissons-le et disons-nous que ça reste pratique.

test du realme x50 5g

Si l’on retourne le smartphone, on remarque un dos vert sur cette version, brillant cette fois. realme a abandonné le côté mat et a un peu revu son vert, pour le rendre plus agréable. Ce n’est pas encore ça clairement, mais le fait de l’avoir rendu brillant est toujours un petit plus. Comme sur la quasi-totalité des smartphones de la marque, on retrouve le logo en bas à la verticale, ainsi que le module photo et ses 4 capteurs, chacun avec un rôle bien précis. Tous les smartphones de la marque adoptent ce module quadruple objectifs, à l’exception du realme C3, trop entrée de gamme pour ça.

test du realme x50 5g

Sur la tranche gauche du smartphone, se placent les deux boutons de réglage du volume. On apprécie le fait qu’ils soient ici déjà, mais également le fait qu’ils soient séparés en deux boutons distincts. Cela évite de se tromper et leur positionnement est bien plus intuitif que sur d’autres modèles.

test du realme x50 5g

Sur la tranche droite, on ne trouve pas grand chose hormis le bouton de verrouillage / déverrouillage. Ce dernier renferme le capteur d’empreintes digitales du smartphone, pour un déverrouillage simple et intuitif. Surtout pour éviter le capteur d’empreintes au dos, pour notre plus grand bonheur.

avis realme x50 5g

Sur la tranche supérieure du smartphone, on retrouve le micro secondaire, servant à capter et annuler les bruits ambiants.

Enfin, en bas du smartphone, c’est la partie la plus chargée. Cette tranché inférieure regroupe le port USB-C pour la recharge, le haut-parleur, le micro principal et le tiroir SIM. Ce dernier permet de loger deux cartes au format nano-SIM, mais pas de carte Micro-SD en revanche.

Globalement, en termes de prise en mains, ce realme X50 5G est agréable. Il adopte de bonnes dimensions qui permettent de ne pas ressentir son épaisseur encore bien présente. On apprécie donc la prise en mains du smartphone.

Caractéristiques

Modèle realme X50 5G
Processeur Qualcomm Snapdragon 765G
RAM 6 Go, 8 Go Go LPDDR4X
GPU Adreno 620
Poids 202 grammes
Type de dalle LCD IPS
Taille de l’écran 6,57 pouces
Fréquence d’écran 120 Hz
Résolution 2400 x 1080 px
Densité de pixels 400 DPI
Ratio 19:9
Système d’exploitation (OS) Realme UI basé sur Android 10
Stockage 128 Go – UFS 2.1
Caméras arrières
  • 48 MP
  • 8 MP
  • 2 MP
  • 2 MP
Caméras frontales
  • 16 MP
  • 2 MP
Son Haut-parleur mono
Déverrouillage Reconnaissance faciale 2D, capteur d’empreintes digitales
Connectivité Bluetooth 5.1, Wi-Fi 802.11 a/b/g/n/ac, NFC
Capacité de la batterie 4200 mAh
Recharge rapide Oui : 30W
Connecteurs USB-C

Performances

Les performances du realme X50 5G sont bonnes. Le processeur est un Snapdragon 765G, soit le même processeur sur sur le Find X2 Neo d’Oppo. Sur ce smartphone, il affiche de belles performances et reste un processeur très adapté. Le processeur est épaulé par 6 ou 8 Go de RAM, avec 128 Go de stockage dans les deux versions. La version que nous préférerons sera évidemment celle avec 8 Go de RAM. C’est une quantité classique de RAM maintenant sur des smartphones dans ces prix là. Cependant, nous n’avons pas réussi à installer nos logiciels de benchmarks habituels à savoir 3DBench, AnTuTu Benchmark et GeekBench … Nous avons donc eu un peu de mal à faire nos tests. Toutefois, nous avons pu faire quelques tests avec une autre application que nous utilisons habituellement.

Pour ce qui est de la RAM, on apprécie la vitesse vraiment rapide, avec les près de 2900 Mo/s en lecture et un peu plus de 1700 Mo/s en écriture. Ces débits sont vraiment bons et on constate que la RAM intégrée à ce realme X50 offre des performances très appréciables. On note en plus de cela, des latences de 32 ns seulement, alors que nous avons eu bien plus sur d’autres smartphones. Pour la partie RAM, c’est donc un sans faute de la part de realme. Elle est en quantité et qui plus est, rapide !

Pour ce qui est du stockage, nous avons également eu une belle surprise. C’est certes de l’UFS 2.1, toutefois nous avons des débits tout à fait corrects pour cette norme de stockage. On retrouve donc 468 Mo/s en lecture et 286 Mo/s en écriture. la différence entre lecture et écriture est assez importante, certes, toutefois les débits obtenus restent corrects pour les 128 Go de stockage que nous avons en ce smartphone.

Concernant la puce graphique, c’est un Adreno 620, une très bonne chose. C’est avec 47,6 fps en test simple qu’il honore de belles performances. Ses 59,7 fps en test complexe révèlent également de belles performances. Il n’y a que les 28 fps en OpenGL qui peuvent décevoir mais rien de bien alarmant ici. Attention cependant, vous ne pourrez pas profiter du 120 Hz dans tous les jeux. Pas du fait de l’écran mais bien du fait des performances graphiques qui ne pourrons pas suivre dans les plus gros volumes.

Écran

Ce realme X50 5G nous propose un bel écran LCD 120 Hz. Si nous n’avions clairement pas aimé l’écran du realme X3 SuperZoom avec une fréquence annoncée à 120 Hz mais dont la fluidité ne se ressentait pas. Ici, nous avons une fréquence également de 120 Hz mais on peut dire qu’on ressent la fluidité de ce dernier. C’est la nouvelle mode des constructeurs, après avoir mis de l’AMOLED partout, les smartphones ne pouvant pas en disposer car ça serait trop cher, ont droit à une petite compensation. Cette petite compensation, c’est l’écran avec un taux de rafraîchissement plus élevé. On apprécie le fait d’avoir des animations plus fluides.

Toutefois, avec les composants dont est doté le realme X50 5G, on ne peut pas non plus jouer à 120 fps constamment dans tous les jeux. Quoi qu’il en soit, l’écran est beau et ses angles de vision sont très larges, ce que l’on apprécie forcément. En termes de résolution, nous sommes sur du 2400 x 1080 pixels, soit une définition Full HD+ standard. C’est la nouvelle norme sur les smartphones qui ont tendance à lâcher dans certains cas les hautes résolutions proches de la 4K, pour se concentrer sur du Full HD+. Le dernier né de chez realme reste dans du classique, pour notre plus grand bonheur. Sur cet écran de 6,57 pouces, nous avons au final une densité de pixels de 400 DPI tout rond, ce qui est tout à fait appréciable, on ne demandait pas mieux.

test du realme x50 5g

En termes de colorimétrie, l’écran est beau et tout à fait correct, bien qu’il n’atteigne pas le niveau du Oppo Find X2 Neo qui excelle en la matière. Toutefois, les couleurs sont équilibrées, parfois un peu trop claires, mais la luminosité pour un écran LCD, de 480 nits, est tout à fait honnête. On dispose d’un mode sombre si on le souhaite, basculant vraiment le smartphone en mode sombre, avec du noir profond en arrière-plan, pas comme pourrait le faire le Sony Xperia 10 II. Il existe également un mode confort des yeux, permettant de jaunir un peu l’écran afin de ne pas se faire agresser par la lumière bleue surtout le soir.

Vous pouvez choisir la température de couleur de l’écran en la laissant soit par défaut, ou bien en la rendant plus froide ou plus chaude. Des couleurs froides tireront plus vers le bleu, là où des couleurs chaudes tireront plus vers le jaune. Pour notre part, nous avons trouvé l’écran bien calibré de base, donc nous avons laissé le mode par défaut qui convient très bien. Ensuite, on peut choisir le mode de couleurs de l’écran, soit des couleurs vives avec la norme P3, soit des couleurs plus douces avec un affichage sRGB. Nous avons laissé bien évidemment le P3 activé, sans compter que le sRGB, en plus de rendre les couleurs un poil plus ternes, jaunit l’écran.

performances du realme x50

Venons-en à la partie tactile. Cet écran est recouvert d’un verre en Gorilla Glass 5, c’est ce qu’on trouve de mieux sur le marché actuellement. Toutefois, il est également recouvert d’un verre trempé déjà posé ! De quoi donner encore un peu d’épaisseur au smartphone mais surtout, de quoi protéger son écran. De ce fait, le tactile est bon mais manque parfois de précision et de réactivité. Nous n’avons tout de même rencontré aucun souci lors de la détection des zones, force est de constater que toutes les zones tactiles sont réactives, ce qui est un bon point. Généralement, les smartphones font quasiment tous 100% à ce test.

performances du realme x50

Appareil photo

L’appareil photo, l’argument de poids de tous les smartphones. Ici, realme nous offre un capteur de 48 MP, bien suffisant un peu en dessous des autres capteurs 64 MP auxquels nous avons été habitués avec les autres smartphones. Toutefois, on se suffit bien de 48 mégapixels, qui sont suffisants. Cela permet de prendre des photos d’une belle qualité, sans compter que le realme X50 5G dispose d’un zoom jusqu’à x10.

Il est toujours très plaisant de faire de belles photos avec son smartphone. S’ils sont tous de plus en plus performants de nos jours, même les plus entrées de gamme, chaque appareil a tout de même ses limites.

Capteur Capteur principal Ultra grand angle Macro Mode portrait
Définition 48 MP 8 MP 2 MP 2 MP
Angle N/C 119° N/C N/C
Ouverture f/1.8 f/2.3 f/2.4 f/2.4

Dans l’appareil photo du smartphone, on retrouve les modes suivants :

  • Nuit
  • Vidéo
  • Photo
  • Portrait
  • 48M
  • Time-lapse
  • Scanner de texte
  • Ultra-macro
  • Ralenti
  • Expert
  • Panorama

Les photos sont nettes, les couleurs vives et agréables. Les couleurs sont embellies avec une IA (Intelligence Artificielle) mais ne sont pas criardes et gardent un aspect tout à fait naturel. C’est essentiel pour de belles photos, les IA trop violentes qui dénaturent les photos ne sont pas vraiment des plus agréables.

appareil photo realme x50

Concernant le mode macro, on regrette toutefois de n’avoir que 2 MP, on aurait préféré avoir un capteur 4 MP par exemple, voire ne pas avoir de capteur macro tout simplement, ce qui n’aurait pas été d’une gêne si intense.

On dispose également d’un mode grand angle à x0,6. On aurait préféré x0,5 mais on se content d’un peu plus du coup. Le capteur 8 MP fait bien le travail mais les photos ne sont pas super détaillées. Prendre d’aussi grandes zones avec seulement 8 mégapixels n’apporte pas forcément une netteté optimale quand on veut chercher les petits détails.

Pour ce qui est du mode 48M, les photos sont prises en 48 mégapixels. Elles sont assez lourdes et comme je le dis souvent, au lieu d’augmenter le nombre de pixels sur une photo, autant augmenter le nombre de pixels par pouce (DPI). Les photos seront plus concentrées en pixels et plus nettes. Ici, on retrouve certes 48 MP mais à seulement 72 DPI. On pourrait opter pour du 96 DPI voire même du 144, en proposant un capteur un peu moins axé sur les mégapixels, afin de ne pas proposer des photos de 150 Mo. De plus, le mode 48M ne permet par conséquent pas de zoomer. Les effets IA ne sont pas non plus disponibles ici.

Mode nuit

Le realme X50 5G dispose d’un mode nuit, comme bien des smartphones de nos jours. Ce dernier est assez performant et permet de prendre des photos tout à fait correctes. On note toutefois pas mal de grain sur les photos, car le smartphone doit monter en ISO en plus de capter un maximum de lumière en pose longue. Les photos donnent un résultat satisfaisant, même si elles ne sont pas parfaites, nous sommes sur un smartphone à moins de 400€ ici.

test photo realme X50 5g

Zoom

Le realme X50 est doté d’un zoom allant jusqu’à x10. On retrouve également un mode grand angle à x0,6. En grand angle aussi bien qu’en prise de vues normales, les photos sont de bonne qualité. Quand on commence à zoomer, on remarque peu à peu des photos de moins en moins bonne qualité. C’est normal, le zoom x10 est un zoom numérique et non optique. Cela veut dire que l’image est grossie avec le logiciel et non pas par le capteur qui serait aussi performant que celui d’un caméscope. Toutefois, les photos même en zoom x10, si elles sont loin d’être parfaites, sont loin d’être mauvaises comme nous pouvons le voir ci-dessous.

Caméra frontale

La caméra frontale est dotée en réalité de deux capteur. Lesquels permettent d’offrir un mode portrait assez bien optimisé. On constate toutefois que même avec deux capteurs, quelques mèches à peine rebelles se voient placées en arrière-plan par rapport au reste des cheveux et du visage. Ce n’est rien de bien grave mais c’est un petit détail que nous avons tout de même noté. Sinon, vous pouvez prendre des photos classiques ou des vidéos en 720p 30 fps … Seulement …

Vidéo

En termes de qualité vidéo, le realme X50 filme en plusieurs résolutions à savoir :

  • 720p 30 / 60 fps
  • 1080p 30 / 60 fps
  • 4K UHD 30 fps

Si le constructeur a fait la mise à jour sur ses smartphones plus haut de gamme afin de leur permettre de filmer en 4K 60 fps, ce n’est pas le cas ici. Pourtant, les capteurs sont très semblables à ce que l’on trouve ailleurs, bien évidemment avec des performances moindres. Le résultat est satisfaisant et plutôt fluide mais surtout, assez bien stabilisé. C’est l’argument majeur aujourd’hui pour les smartphones, la stabilisation. On en dispose en Full HD et en HD, cependant celle en 4K Ultra HD n’est pas au top.

Il existe également le mode stabilité optimale qui permet de soigner encore plus la stabilisation de l’appareil. Enfin, le dernier mode est encore meilleur, c’est le mode ultra stabilité max, qui offre des vidéos quasi parfaitement stables. Cependant, vous êtes assez restreint avec de mode, il est par exemple totalement impossible de filmer en 4K UHD. Cependant, ce mode Ultra stabilité Max produit des vidéos vraiment de mauvaise qualité en faible luminosité, bien que la vidéo soit en Full HD.

Le smartphone permet également de tourner des vidéos au ralenti à 120 ou à 240 fps, ce qui produit des résultats tout à fait corrects. Enfin, le realme X50 permet de faire des timelapse, fonctionnalité que nous utilisons peu mais toujours appréciée.

Interface realme UI

L’interface du smartphone est realme UI, toujours aussi agréable à utiliser, descend directement de ColorOS, l’interface logicielle des smartphones Oppo. C’est donc sans surprise que l’on retrouve quelques similitudes, qui ne sont pas vraiment dérangeantes. Comme vous le savez certainement, realme descend d’Oppo et a trouvé son indépendance il y a peu de temps.

realme ui

La première chose qu’on fait est obligatoirement changer le fond d’écran. Il y en a des très beaux dans les paramètres du smartphone, on comprend mal pourquoi tous les smartphones realme viennent par défaut avec le même, si austère. Vous avez la possibilité de mettre un fond d’écran animé si vous le souhaitez. Toutefois, gardez conscience que ça va pas mal tirer sur la batterie et que vous devrez aller plus souvent à la prise pour recharger votre smartphone.

Les icônes sur le springboard sont toujours personnalisables et peuvent être changées, c’est agréable de voir la personnalisation quasi-totale à laquelle on a droit avec realme UI. On apprécie le fait de pouvoir choisir la forme de ses icônes avec la fonctionnalité Art+.

realme x50 5g test

On peut toujours allumer et éteindre l’écran à l’aide d’un double tap, ce qui est vraiment pratique. Un double tap sur l’écran l’allume et un double tap sur une zone non exploitée de l’écran, verrouille le smartphone. Cela évite de toujours devoir appuyer sur le bouton. C’est pratique notamment si le realme X50 5G est posé sur une table.

test realme X50 5G

On remarque également une petite barrette sur la droite de l’écran. Cette dernière peut être déplacée si vous le souhaitez. Elle donne accès – comme sur certains smartphones Samsung – à quelques raccourcis et quelques fonctionnalités rapides, ainsi qu’à des applications que vous aurez choisi d’y placer. Des apps que vous ne souhaitez pas afficher sur votre springboard par exemple, mais que vous souhaitez pas aller chercher dans le tiroir d’applications. On retrouve notamment la possibilité de faire une capture d’écran photo ainsi qu’une capture d’écran vidéo.

Sont également présentes, les fonctions de recharge, comme la recherche Spotlight sur iPhone ou HiSearch chez Huawei, permettant de chercher des informations dans le smartphone (un contact, une appli, …). Il est très appréciable de voir que – contrairement au X3 SuperZoom – ici, realme a mis ses propres applications de messagerie et de téléphone, non celles de Google. Il est tout de même plus agréable d’avoir des applications dédiées et mieux intégrées.

Le realme X50 propose également un tiroir d’applications si vous le souhaitez, mais ce dernier peut être désactivé au profit d’un mode standard, n’affichant tout simplement pas le tiroir d’applications. Moi-même étant habitué à avoir un iPhone, je n’utilise pas le tiroir d’application sur Android bien que cela ait l’avantage de permettre de trouver une appli rapidement en les rangeant par ordre alphabétique. On dispose également d’un mode dit « simple », affichant peu d’apps par bureau et pas de tiroir d’applications. Ce mode peut être plus adapté aux personnes âgées ou aux utilisateurs ayant une vue réduite.

realme X50 5G avis

Mais par défaut, le tiroir n’est pas tant exploité ni utile que ça. Car les applications s’ajoutent à l’écran d’accueil même avec le tiroir d’apps activé, il est toutefois possible de désactiver cette fonctionnalité. Vous pourrez également changer le nombre d’icônes sur la grille. Par défaut, le smartphone est configuré avec 5 colonnes de 6 lignes. Cependant on peut opter pour 4 colonnes de 6 lignes aussi, afin de gagner un peu en place et d’avoir des icônes un peu plus grosses. Cependant, ce gain n’est pas énorme et nous sommes restés en 5 x 6. Une fonctionnalité que je n’avais pas compris au début, c’est le remplissage automatique des icônes. Si vous utilisez un smartphone Android, vous n’êtes pas sans savoir que vous pouvez organiser vos icônes d’applications comme vous le souhaitez et laisser des trous entre les icônes. Sur iPhone, tout est parfaitement aligné et se déplace automatiquement pour rester aligné et sans trous à chaque fois que vous déplacez une appli. Il y a donc la possibilité de faire ça aussi sur Android. Nous ne l’avons pas fait car on aime justement cette liberté d’avoir la première page de l’écran principal libre en haut.

En pinçant l’écran d’accueil, il est possible de faire apparaître les réglages de l’écran d’accueil en lui-même avec les widgets, les effets lorsque l’on slide entre les pages, les fonds d’écran et les réglages avancés dans les paramètres du smartphone. Dans les effets, on retrouve les plus classique, qui nous permettent de faire tourner, de slider en mode carte qui se met l’une sur l’autre, … Au total, 5 effets sont disponibles en plus du mode classique.

Au niveau des widgets, on retrouve soit les widgets classiques de chez realme, donnant l’heure sous différentes manières, soit ceux de Google, un peu moins sexy et plus intrusifs. Pour notre part, nous avons juste affiché l’heure, ce qui est suffisant avec la date juste en dessous.

Le smartphone dispose également de fonctionnalités de contrôle parental ou de données de bien-être numérique, affichant votre temps d’écran sur le smartphone, le nombre de déverrouillages, de notifications, ainsi qu’un mode vous permettant de déconnecter un peu et d’avoir la paix. On retrouve le tableau de bord, le mode Coucher ainsi que le mode Sans distractions. Il est également possible de gérer les notifications d’activer le mode « ne pas déranger » si vous souhaitez être tranquille pendant une soirée sympa ou tout autre moment.

avis realme X50 5g

Le mode coucher vous permet de programmer une heure à laquelle vous irez vous coucher et vous notifiera un rappel à cette heure là. Les couleurs de l’écran passeront en gris et vous n’aurez plus de couleurs à proprement dit. Le mode « ne pas déranger » sera automatiquement activé afin d’éviter qu’un appel ou une notification ne vous réveille. Enfin, l’heure du réveil se remarque avec le retour de toutes les fonctionnalités du smartphone, la couleur, les notifications, … Vous pouvez également activer ce mode d’une certains heure à une certaine autre, quand il est en charge entre ces mêmes horaires ou encore de ne pas l’activer … par conséquent … On peut toutefois configurer ce mode, par exemple si l’absence totale de couleurs et la présence de gris uniquement vous gène, il est possible de le désactiver. Il en va de même pour le mode « ne pas déranger ». Cependant on en conviendra, ne pas activer ce dernier en Mode Coucher, n’est pas super utile.

Verrouillage et sécurité

Comme d’habitude chez realme, comme chez bien d’autres constructeurs de smartphones, on retrouve un capteur d’empreintes digitales ainsi qu’un système de reconnaissance faciale. Ces deux peuvent être indépendants mais peuvent également devenir complémentaires, si vous activez cette fonctionnalité dans les réglages du smartphone. Ce qui fait que vous pourrez utiliser votre visage et votre doigt pour déverrouiller votre smartphone. Cela permet d’apporter une sécurité supplémentaire, si bien que si quelqu’un souhaite l’utiliser sans votre accord, il aura beaucoup de mal.

Commençons par le système de reconnaissance faciale. Ce dernier est réactif et rapide, je dois même avoue être un peu impressionné par la rapidité de ce système sur le realme X50 5G. Le déverrouillage se fait sans accrocs, on arrive toujours à déverrouiller le smartphone avec et quiconque tenterait de le faire avec une photo, ça ne fonctionnera pas. J’ai essayé bien évidemment comme à chaque test, d’accéder au springboard avec une photo de moi pour tromper le système de reconnaissance faciale, impossible. C’est donc le reflet d’un système fiable, on apprécie. Toutefois, ce mode de reconnaissance faciale ne fonctionne pas de nuit. En effet, le smartphone vous enverra la luminosité maximale de l’écran en pleine face, ce qui est charmant au passage, mais aura beaucoup de mal à identifier votre visage.

C’est pourquoi, le capteur d’empreintes digitales est toujours là, physique et toujours aussi performant en toute situation.

Qualité sonore

Comme pas mal de smartphones de sa gamme, soit les modèles entrée de gamme jusqu’à environ 450-500€, le realme X50 5G ne dispose que d’un haut-parleur mono et pas de son stéréo. Un seul haut-parleur, ça n’est pas si gênant que ça s’il est performant et offre un son de qualité après tout. Le haut-parleur de ce X50 n’est pas des meilleurs qui soient. Il produit un son clair et limpide, ça n’est pas ça le souci. Par contre, le son tire un peu trop vers les aiguës. Les médiums sont assez équilibrés et les basses bel et bien présentes, mais il faut aller les chercher. Nous n’avons pas un haut-parleur de mauvaise qualité loin de là. Toutefois, on aurait apprécié un peu moins d’aiguës afin de préserver nos oreilles.

performances du realme x50

Les fonctionnalités Dolby Atmos sont intégrées au smartphone. Toutefois, ne rêvez pas non plus, ça n’est rien de plus qu’un égaliseur avec un nom qui fait rêver et différents modes pré-configurés. Toutefois, il reste intéressant de voir qu’un égaliseur est disponible nativement dans le smartphone, comme le font beaucoup de modèles de nos jours. Nous n’avons cependant pas perçu de différence flagrante en termes de qualité sonore hormis le fait qu’écouter une musique en mode théâtre tape un peu plus que le mode musique, c’est assez léger certes, mais on entend une petite différence. Sinon le haut-parleur est suffisant pour passer des appels ou écouter un peu de musique.

Autonomie du realme X50 5G

Le realme X50 se recharge rapidement grâce à sa charge rapide 30 Watts. C’est un bel avantage sur un smartphone que d’avoir la recharge rapide, surtout un smartphone aussi accessible. La politique de realme est de proposer au grand public un smartphone avec des caractéristiques élevées, pour un tarif très intéressant. C’est donc une nouvelle satisfaction que la présence de la recharge rapide, permettant de charger son X50 le matin avant d’aller au travail par exemple.

Toutefois, comme bien d’autres smartphones, même les haut de gamme de la marque, ce modèle propose une batterie de 4200 mAh. Ce n’est pas l’autonomie excellente du realme 6i que nous avons ici mais une bonne autonomie, qui lui permettra de tenir toute la journée sans trop de problèmes. Bien évidemment, certaines options comme l’écran 120 Hz pomperont pas mal sur l’autonomie globale du smartphone. Vous pourrez toujours désactiver cette option, mais forcément, on voit que le résultat est moins attrayant. Quoi qu’il en soit, en utilisation normale, vous tiendrez la journée sans trop de soucis.

Connectivité

Le realme X50 5G a une particularité, il est compatible 5G ! On s’en serait pas douté par son nom. Oppo, realme Xiaomi et OnePlus se sont mis pour idée de démocratiser la 5G, à contre courant des marques « historiques » comme Samsung, Apple ou même Huawei. Pour ce faire, les constructeurs proposent des smartphones 5G de moins en moins chers. Là où elle était auparavant réservée aux modèles haut de gamme, on retrouve de la 5G sur des smartphones à moins de 400€. C’est plutôt une bonne nouvelle et ça permet de conserver son smartphone au lieu de le vendre quand la 5G sera effective en France. Sauf que la 5G, ça n’est pas pour tout de suite. Mais au moins, le smartphone est compatible. C’est un petit pas contre l’obsolescence programmée.

realme x50 5g test

Outra le 5G, le realme X50 dispose de la 4G+, d’une connectivité Wi-Fi a/b/g/n/ac, du Bluetooth 5.1 et du NFC, oui tout ça. Toutefois, avec la 5G, on aurait apprécié un support Wi-Fi 6 qui n’aurait pas été de refus. Mais pour cela, il faut se diriger vers le realme X50 Pro, le grand frère de ce jeune X50 fraîchement dévoilé. Les caractéristiques sont assez similaires déjà entre les deux, hormis le processeur et l’écran, on ne peut pas tout mettre pour un tarif aussi attractif. C’est donc avec humilité que l’on se satisfera de la Wi-Fi ac, déjà très performante et intéressante !

Pour ce qui est du Bluetooth, il vous permet d’écouter de la musique sur vos écouteurs, votre voiture, votre casque ou enceinte audio. Il vous permet également de transférer des données avec d’autres smartphones Android ou en utilisant realme Share, l’option de partage simplifiée par realme. C’est un peu le AirDrop de la marque, qui fonctionne entre smartphones realme.

Test realme X50 5G : Avis

Le realme X50 5G est un bon smartphone milieu de gamme de chez realme. Après le X50 Pro, la jeune marque nous propose ici un smartphone 5G à un tarif vraiment abordable, défiant la concurrence des grandes marques déjà leader dans le marché des smartphones. Toutefois, realme s’impose et s’affirme en développant des smartphones performants et aux caractéristiques bien au delà de nos espérances. Ce realme X50 5G est un plaisir au quotidien !

Test realme X50 5G
  • Performances
    9
    9/10
  • Écran
    10
    10/10
  • Autonomie
    8
    8/10
  • Appareil photo
    8
    8/10
  • Prise en mains
    7
    7/10
Note globale
8.4/10
8.4
8.4/10

realme X50 5G : Avis

Le realme X50 5G a définitivement tout pour plaire. S’il n’excelle pas partout, il reste bon dans une majeure partie de ses domaines et pour une fois, on apprécie vraiment l’écran. Certes, il n’est pas AMOLED, mais il reste agréable, assez lumineux et la fréquence de 120 Hz fait son petit effet de manière non négligeable.

On aime

  • Bel écran
  • Performances honorables
  • Compatible 5G
  • Appareil photo performant
  • Bonne qualité de fabrication
  • Excellent rapport qualité / prix

On aime moins

  • Toujours un peu épais
  • 2 capteurs photo avant : utile ?

591 articles

À propos de l'auteur
Geek à mi-temps et boss final de ce site, je suis aussi étudiant en marketing numérique et communication. Passionné d'informatique depuis mon plus jeune âge, mon premier fichier était un document Word d'environ 1600 pages contenant la lettre h. J'ai pas mal évolué depuis.
Articles
Articles similaires
Objets connectésTests high-tech

Test Honor Watch ES : Une excellente smartwatch à votre poignet

8 minutes de lecture
Honor a lancé sa toute nouvelle gamme de produits connectés. Parmi ces derniers, la Honor Watch GS au format montre mais étalement…
AudioEnceintesTests high-tech

Test Sharp DR i470 : une bonne enceinte réveil multifonctions

5 minutes de lecture
Dans le monde des radios-réveils et enceintes, les choses ont pas mal évolué. Des petites enceintes / chaînes Hi-Fi avec lecteur CD,…
AudioCasques / écouteursTests high-tech

Test Cambridge Audio Melomania 1 : Des écouteurs anglais originaux

6 minutes de lecture
Cambridge Audio est une marque qui existe depuis pas mal d’années au Royaume-Uni, venant de la ville de …? Londres, bien joué…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

×
SmartphoneTests high-tech

Test realme X50 Pro : 5G et performances à pas cher