ClaviersPériphériquesTests high-tech

Test Roccat Vulcan Pro : Un très bon clavier gamer extra-fin

7 minutes de lecture

Roccat, fabricant de périphériques gamer depuis quelques années, nous présente ici la version ultime des claviers que produit la marque. C’est avec ce Roccat Vulcan Pro que le fabricant compte se démarquer. Le clavier aborde un design original qui change totalement de ce que l’on peut trouver ailleurs, comme souvent avec Roccat. Il adopte également un design vraiment fin avec des touches on ne peut plus flottantes ! Ici, nous pourrons opposer le clavier au Logitech G915, malgré le fait que ce Roccat Vulcan Pro soit filaire, le soin esthétique apporté s’y rapproche.

Marchand
Stock
Prix
Offre
shopping street
Stock
199€
shopping street
Stock
199€
shopping street
Stock
266€
shopping street
Stock
270€

Design

Le Roccat Vulcan Pro arrive dans sa boite avec un emballage bien soigné, entouré de plastique de protection avec son repose-poignets. Tout est très bien fini et on voit vraiment que Roccat a apporté un grand soin à ce clavier, ce qui n’est pas pour nous déplaire.

Quand on sort le Roccat Vulcan Pro de sa boite, la première chose que l’on constate est la finesse du clavier absolument incroyable. On reste sur un clavier gamer bien sûr mais celui-ci est vraiment fin surtout au niveau de son armature. Ses touches cependant sont flottantes et cela se remarque vraiment avec le petit aspect « machine à écrire » que cela apporte au clavier. C’est en effet sa marque de fabrique.

Une chose que l’on peut également remarquer, c’est le côté imposant du clavier sur un bureau. Même si j’utilisais au quotidien un SteelSeries Apex 5 avec repose-poignets, le Roccat Vulcan Pro semble prendre un peu plus de place sur le bureau, déjà par son aspect plus large, ce qui est clairement visible quand j’ai pu comparer les deux. Le repose-poignets quant à lui est un peu plus court sur le Vulcan Pro que chez SteelSeries.

Le côté qualitatif est bien là toutefois on a deux petites choses à reprocher à ce clavier. Si l’on trouve une surface en aluminium, très élégante, on retrouve toutefois une coque en plastique, un peu moins élégants mais pas dérangeante, le souci n’est pas là. Le souci est sur les deux vis qui sont posées respectivement au dessus des touches F1 et F4, de manière limite ostentatoire. Elles sont indispensables certes, mais peut-être auraient-elles pu être mieux cachées.

test roccat vulcan pro

Le plastique en bas du Roccat Vulcan Pro.

L’autre point qui ne fait pas très qualitatif, c’est le plastique utilisé tout en bas du clavier, ce dernier assez épais dans son esthétique, souhaite donner un aspect changeant par rapport à l’aluminium, ce qui en soit n’est pas mauvais. Mais le plastique utilisé aurait pu être le même que sur le repose-poignets par exemple.

Venons-en au repose-poignets justement, ce dernier est magnétique, ce qui permet d’éviter les clips dans le clavier et lui conserve son esthétique réussie. Le Vulcan Pro peut aussi bien être présenté avec que sans repose-poignets, cela ne changera rien au design. Ce dernier est donc tout aussi fin que le clavier en lui-même, dans la totale continuité. On aurait peut-être apprécié qu’il soit un peu plus haut toutefois.

On peut également noter un point important pour sa tenue, il dispose de 6 grands patins recouvrant toute sa longueur, afin de tenir parfaitement sur votre bureau et ne pas glisser. De son côté, le clavier en est également fourni avec trois grands patins sur la partie la plus proche de vous et également de quoi tenir de l’autre côté, que ça soit sur le clavier ou les pieds ajustables.

test vulcan pro

Si l’on revient sur la face du clavier, on retrouve des LEDs d’activité des touches Ver Num, Ver Maj, Arrêt Défil et Game Mode en bas à droite, ce qui n’est au début pas toujours pratique. Toutefois, on s’y fait assez rapidement et je dois avouer que c’est plutôt une bonne idée étant donné que la partie supérieure droite est déjà occupée. On dispose sur cette dernière de boutons permettant de régler le son, les effets, de couper le son ou une molette permettant de régler le volume. Des touches multimédia sont également disposées sur les touches F9 à F12 avec la touche Fonction à activer en plus de cela. Des raccourcis sont disponibles sur les touches F5 à F8.

test du roccat vulcan pro

Caractéristiques du Roccat Vulcan Pro

Modèle Roccat Vulcan Pro
Type de clavier Gamer
Type de switchs Opto-mécaniques
Switchs Roccat Titan Switch
Course d’activation 1,4 mm
Durée de vie 100 millions d’activations
RGB 16,8 millions de couleurs
Repose-poignets Oui
Processeur ARM Cortex-M0 32 bits
Polling rate 1000 Hz
Logiciel Roccat Swarm
Poids 1150 grammes

Confort de frappe

Quand on vient d’un clavier méca-membrane à switchs bleus assez bruyants on va se l’avouer, passer sur un clavier opto-mécanique relativement silencieux est un vrai plaisir. Cependant ici, nous avons des switchs rouges donc sans retour tactile, ce qui permet de ne pas faire trop de bruit déjà, tout en offrant un feeling tout à fait agréable. Nous avons ici des Roccat Titan Switch, avec une course de 1,4 mm.

keycaps vulcan pro

Les keycaps du Roccat Vulcan Pro.

La frappe est agréable et assez silencieuse et la force d’activation de 45 grammes, ce qui est la norme sur tous les switchs rouges. Ce sont les plus pratiques pour jouer, surtout que ces derniers sont assez spécifiques. En effet, ce sont des switchs opto-mécaniques, ce qui veut dire que la touche n’a pas besoin d’être pressée sur toute sa course pour être activée. C’est un faisceau lumineux ici qui créé l’activation, quand il est traversé par le switch. Cela permet permet au clavier d’être assez silencieux.

roccat vulcan pro avis

De plus, on peut constater sur la course d’activation est de 1,4 mm, ce qui est assez peu contrairement à ce que l’on voit sur les touches du clavier, on se rapproche plus des 2 à 2,3 mm que des 1,4. Cependant, il ne faut que presser la touche sur 1,4 mm pour l’activer grâce à la technologie opto-mécanique. Cela permet au clavier au passage de proposer un clavier qui est en mesure d’offrir 100 millions d’activations. Cependant, cela ne permet pas de s’affranchir du toucher mécanique des touches.

avis vulcan pro

Il est possible de ne pas activer les touches sur toute leur course mais c’est assez complexe à manier et pas toujours utile. Le risque est surtout de ne pas toutes les activer si votre pression est trop faible. Certes, ce risque reste modéré comme nous avons pu le remarquer lors du test, mais le Vulcan Pro n’est pas fait pour cela. On note toutefois que le clavier devient encore moins bruyant en utilisant cette technique, que nous avons utilisée pour écrire quelques lignes de ce test.

En jeu

Comme un clavier mécanique est aussi un clavier destiné au gamers, ce Roccat Vulcan Pro ne déroge pas à la règle. Il est très pratique de jouer avec et il s’avère très réactif grâce à l’utilisation des switchs rouges.

On dispose d’un mode jeu « Game Mode » activable à l’aide de la touche Fonction (FN) et de la touche Arrêt Défil, c’est la fonction secondaire de cette touche. Comme sur bien des claviers, cette fonctionnalité bloque la touche Windows notamment, afin d’éviter de mauvaises surprises alors que vous êtes premier de la partie. Après l’avoir essayé sur plusieurs jeux comme GTA 5, CS:GO ou encore Red Dead Redemption II.

game mode

Globalement, le clavier est moins bruyant que le précédent que j’utilisais, ce qui est pratique mais ce qui permet également de rester discret vis-à-vis des autres joueurs. Cela donne moins envie de rager dessus aussi. Je suis toutefois toujours aussi mauvais à CS:GO, le clavier n’a pas changé grand chose à cela, mais on apprécie la force d’activation assez faible.

Rétro-éclairage

Pour ce qui est du rétro-éclairage, quand j’ai branché le Roccat Vulcan Pro pour la première fois, mon impression a été « waow ! ». Avec ces touches flottantes et les logements de switchs transparents, on s’assure un rétro-éclairage parfait. Attention toutefois si vous disposez d’une lampe d’écran comme la BenQ ScreenBar Plus que j’ai, le résultat risque d’être un peu entaché si vous la poussez au maximum de sa luminosité.

Sinon, une fois la ScreenBar éteinte, le clavier est vraiment lumineux et cette lumière est harmonieuse sur l’ensemble des touches. Toutefois, on a toujours certaines fonctions de quelques touches qui ne sont pas super bien rétro-éclairées, c’est le cas des touches F1 à F12 et de toutes les touches avec 2 ou 3 fonctions, cependant ça reste très correct comparé à ce que nous pouvons trouver ailleurs.

Le rétro-éclairage est personnalisable via le logiciel Roccat Swarm, tout comme de nombreuses autres fonctionnalités de ce Roccat Vulcan Pro.

Logiciel Roccat Swarm

Roccat Swarm est le logiciel de contrôle des périphériques Roccat USB. Ce dernier permet de paramétrer et de régler tout ce que vous souhaitez sur vos accessoires et de les configurer comme bon vous semble. S’il nécessiterait une petite restauration esthétique, il nécessiterait également de fonctionner correctement quand on lui demande car parfois, il a tendance à ne pas vouloir s’ouvrir par moments. Fermer le processus dans le gestionnaire des tâches et le ré-ouvrir suffit à corriger le problème.

roccat swarm test

On peut retrouver sur le logiciel quelques paramètres généraux comme le son des touches qui peut être changé. En effet, il est possible d’ajouter un son sur l’ordinateur quand on tape sur le clavier. Cette option somme toute un peu gadget est assez originale. Il est possible de changer le bruit mais nous ne l’utilisons pas au quotidien. On peut également paramétrer délais de répétition des caractères, le vitesse de répétition et encore le taux de clignotement du curseur.

roccat swarm avis

Dans l’attribution des touches, on peut changer les fonctionnalités des touches ou encore ajouter des fonctionnalités macro aux touches comme sur tout bon clavier gamer mécanique.

avis roccat swarm

Il est aussi possible de changer l’éclairage du clavier. Par défaut, on retrouve l’éclairage harmonieux AIMO mais on a plusieurs modes d’éclairage activables comme :

  • Vague
  • Serpent
  • Battement 2.0
  • Respiration 2.0
  • Plein éclairage
  • Extinction
  • Effet onde
  • Personnalisé

roccat swarm test

Enfin, comme sur bien des périphériques Roccat, il est possible d’ajouter jusqu’à 5 profils personnalisés. Vous pourrez par exemple ajouter un profil pour les jeux, un pour votre montage de vidéo et bien d’autres utilisations.

Test Roccat Vulcan Pro : Avis

Le Roccat Vulcan Pro est un excellent clavier gamer mécanique très bien fini. On doit saluer le travail qui a été fait sur le design tant que sur les performances, avec les switchs qui sont garantis anti ghosting mais qui permettent de ne pas louper une seule touche. C’est parfois le souci, il peut arriver de louper des touches avec les clavier mécaniques classiques, pas ici.

Marchand
Stock
Prix
Offre
shopping street
Stock
199€
shopping street
Stock
199€
shopping street
Stock
266€
shopping street
Stock
270€

Le repose-poignets toutefois n’est peut-être pas le plus confortable que nous avons vu, d’autres font plus d’efforts notamment le Razer Ornata V2, mais ça n’est pas très gênant non plus. Enfin, le rétro-éclairage est excellent, la somme demandée pour acquérir ce clavier est certes assez élevée mais il en vaut la peine.

Test Roccat Vulcan Pro
9
9.5
9.5/10

Roccat Vulcan Pro : Avis

Le Roccat Vulcan Pro est un très bon clavier gamer opto-mécanique. Si les switchs sont très bien optimisés pour une frappe discrète, ils offrent également une très bonne durabilité. On note de plus un rétro-éclairage vraiment agréable et performant pour cet excellent clavier gamer.

  • Confort de frappe
    10
    10/10
  • Qualité de fabrication
    9
    9/10
  • Rétro-éclairage
    10
    10/10
  • Qualité des keycaps
    9
    9/10
On aime
  • Rétro-éclairage excellent
  • Switchs silencieux
  • Durabilité des switchs (100 millions d’activation)
  • Fonctionnalités riches via Swarm
  • Repose-poignets fourni
On aime moins
  • Plastique en bas du clavier pas très qualitatif
698 articles

À propos de l'auteur
Geek à mi-temps et boss final de ce site, je suis aussi étudiant en marketing numérique et communication. Passionné d'informatique depuis mon plus jeune âge, mon premier fichier était un document Word d'environ 1600 pages contenant la lettre h. J'ai pas mal évolué depuis.
Articles
Articles similaires
Tests high-tech

Test Belkin BoostCharge Pro MagSafe 3 en 1 : une petite revolution

4 minutes de lecture
Avec les derniers iPhone, Apple nous a présenté la recharge MagSafe. Ironie du sort,…
Tests high-tech

Test Arlo Essential Wire-Free Video Doorbell : la sonnette connectée

4 minutes de lecture
Les sonnettes connectées ou encore interphones intelligents seront de plus en plus présent dans…
AudioTests high-tech

Test Shure MV7 : Un excellent microphone dynamique USB

6 minutes de lecture
Toute personne qui s’y connaît en audio connaît Shure. C’est la marque derrière les…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

×
PériphériquesSourisTests high-tech

Test Roccat Burst Pro : une souris ultra-légère de qualité !