High-TechPériphériquesSourisTests high-tech

Test de la SteelSeries Sensei 310, la petite souris gamer

A la recherche d’une souris gamer à moindre coût et de qualité, nous avons trouvé la SteelSeries Sensei 310. Cette petite souris gamer vendue une soixantaine d’euros et riche en fonctionnalités sait séduire par son design ainsi que la qualité de ses prestations.

Design

Nous disions qu’il est séduisant. En effet, la Sensei 310 reste sobre et élégante. Sans extravagance comme à son habitude, SteelSeries signe ici une souris avec un maître mot, la simplicité. Cette simplicité n’est cependant pas gage de simplisme. On remarque deux boutons sur chaque côté permettant de nouvelles fonctions via le logiciel SteelSeries Engine.

test-steelseries-sensei-310-charlestech_1

La souris est rétro-éclairée sur deux zones, à savoir le logo sur la partie arrière ainsi que l’intérieur de la molette, comme pas mal de souris de la marque. Sur les côtés on a également un plastique un peu différent au niveau des boutons latéraux, évitant aux doigts de glisser.

[content-egg-block template=offers_list]

Prise en main et confort de glisse

Cette Sensei 310 est adaptée pour les mains de moyenne taille. Elle convient donc sans soucis aux petites mains mais n’est pas non plus contraignante pour les grandes mains. Cela tombe bien, j’e fait partie de la famille des grandes mains.

La souris est agréable à utiliser et le matériau qui la recouvre est exactement le même que sur sa grande sœur la Rival 500. Il n’y a pas grand chose à reprocher à cette Sensei 310 qui est un bon produit au moins dans sa prise en main.

test-steelseries-sensei-310-charlestech_2

Oui,

Sur la version de test que l’on m’a envoyé, les patins sont pas mal usés. La souris a été pas mal utilisée et ça n’est pas révélateur de son état normal en bonnes conditions d’utilisation. Sur un vrai tapis de souris et non pas directement sur le bois de votre bureau, la souris glisse très bien.

En plus de ça, on note qu’elle est assez légère et n’a aucun souci à suivre le mouvement de votre main. Le seul petit reproche qu’on peut lui faire justement est d’être trop légère, ce qui peut être gênant parfois, bien que ça ne soit pas flagrant.

Qualité de fabrication

Comme à son habitude, SteelSeries fait du matériel de qualité. La Sensei 310 ne déroge pas à la règle et comme on peut le voir, la qualité de fabrication est bien là. Ceci se ressent également au niveau du câble tressé qui est synonyme de qualité et de durabilité. Les finitions sont nickel, c’est appréciable.

test-steelseries-sensei-310-charlestech_5

Boutons macros et rétro-éclairage

test-steelseries-sensei-310-charlestech_6

A l’aide du software SteelSeries Engine, vous pouvez configurer des actions personnalisées. Elles sont utiles en jeu par exemple mais pas que. En effet j’ai pu les configurer pour d’autres logiciels afin qu’ils me soient utiles au quotidien.

test-steelseries-sensei-310-charlestech_4

Ces deux boutons sur la gauche et ces deux boutons sur la droite sont bien pratiques. Cependant leur position en particulier pour ceux qui sont situés à droite n’est pas forcément très adaptée. Ils sont moyennement accessibles, c’est dommage.

test-steelseries-sensei-310-charlestech_7

Niveau rétro-éclairage, il y en a sur deux zones à savoir le logo sur la partie arrière de la souris, et la molette. Le rétro-éclairage est d’ailleurs d’une qualité remarquable on peut noter ! Tout se contrôle via le logiciel SteelSeries Engine comme d’habitude, pour toute la configuration de la souris.

Test de la SteelSeries Sensei 310
  • Confort d'utilisation
  • Glisse
  • Rétro-éclairage
  • Prise en main
Note globale
4.5

Le mot de la fin

Cette SteelSeries Sensei 310 est une excellente souris gamer milieu de gamme. Du haut de sa soixantaine d’euros, elle a toutes les qualités requises pour plaire à tous les utilisateurs.

On aime

  • Confort d’utilisation
  • Rétro-éclairage
  • Taille adaptée
  • Qualité de fabrication

On aime moins

  • Boutons de droite pas idéalement placés
Avatar
Qui a pondu ça ?

Geek à mi-temps et boss final de ce site, je suis aussi étudiant en marketing numérique et communication. Passionné d'informatique depuis mon plus jeune âge, mon premier fichier était un document Word d'environ 1600 pages contenant la lettre h. J'ai pas mal évolué depuis.
    Articles connexes
    AudioHigh-TechTests high-tech

    Test du Blue Yeti X : une mise à jour du célèbre micro

    Actu High-TechHigh-TechSmartphone

    OPPO Studio : Annonce des Reno2 et Reno2 Z

    AudioCasquesHigh-TechTests high-tech

    Test du Tritton Kama+ : un bon casque gamer entrée de gamme

    BraceletsHigh-TechObjets connectésTests high-tech

    Test du Honor Band 5 : le bracelet connecté pas cher

    Sign up for our Newsletter and
    stay informed
    [mc4wp_form id="14"]