Accueil » Test du Thomson CR221I, le radio réveil à induction
High-Tech Objets connectés Tests high-tech

Test du Thomson CR221I, le radio réveil à induction

Marque peu récente (les enfants des années 90 le savent), Thomson revient avec un radio réveil qui sort du lot, le CR221I. Il y a peu, j’ai voulu me remettre au rythme du réveil matin, j’ai investi dans un premier prix chez Boulanger et je le regrette un peu, j’ai donc voulu voir ce qu’il se faisait quand on casse un peu plus sa tirelire.

Ici, Thomson propose un appareil complet aux alentours de 40€, ce qui reste relativement convenable aux vues de ses fonctions.

Le Design

Son design est épuré, il est un peu imposant mais vu qu’il sert de recharge sans fil, rien de choquant. L’appareil est blanc laqué, avec un écran noir, et un affichage digital de couleur bleue, couleur qui agresse moins que le blanc ou le rouge.

Les fonctions

Le CR221I est un radio réveil, muni d’une antenne FM rétractable, d’une bonne puissance sonore, d’une prise USB et d’une entrée Auxiliaire… mais pas que ! Ce réveil possède également sur le haut une recharge à induction de 5W !

La prise USB n’est pas placée en plein milieu de l’appareil, on apprécie avoir un peu de marge de manœuvre quand on est couché au lit. À côté nous retrouvons la prise auxiliaire IN, si vous voulez y brancher votre vieil iPod Nano ou votre téléphone. On retrouve aussi un logement pour 2 piles, en cas de voyage ou de panne d’électricité, on apprécie.

L’antenne rétractable est très longue dépliée, mais permet une recherche des radios simplifiée quand on est comme moi dans une bâtisse ancienne.

Lire aussi  Test de la Razer Raiju Mobile, la manette pour jouer sur portable

Utilisation

Sur le dessus, plusieurs boutons sont présents:

  • On/Off : Pour la radio
  • Clk/Mem : Un appui long pour accéder au réglage de l’heure / Un appui long pour mémoriser une station radio.
  • Vol-/AL 1 : Appui long pour configurer la première alarme, un appui court pour baisser le volume.
  • Vol +/AL 2: Car oui, le CR22I possède deux alarmes ! Pratique pour jongler entre l’alarme de la semaine et celle du week-end. Vol + je pense que cela est évident…
  • Snooze/Dimmer : Le Snooze est tout simplement la fonction pour répéter l’alarme plus tard et ainsi profiter un peu plus de son lit. Un appui long sur Dimmer permet de baisser la luminosité (3 niveaux de luminosité : 0% / 50% / 100%)
  • Skip – : Revenir en arrière pendant un balayage d’ondes
  • Skip +: Avancer dans le balayage (c’est évident oui oui)
  • Pre.: Bouton de pré-réglage, permettant de naviguer parmi les stations et les réglages préalablement mémorisés
  • Sleep: Programme une minuterie pour éteindre l’afficheur (120/110/100/…Off)

La configuration est plutôt simple, malgré quelques galères pour sauvegarder la station pour une alarme, mais on y arrive. La notice est claire mais concise, elle vous permettra d’apprivoiser l’objet.

Mise en pratique

Dans la vie de tous les jours, je reste mitigée sur cet appareil, en soit, ses fonctionnalités me plaisent, mais, je me suis faite surprendre sur plusieurs points, et pas des plus agréables…

J’avais pourtant programmé le volume relativement bas, mais le lendemain, je me suis faite agresser par le volume, au point de le débrancher n’ayant pas réussi à le stopper.

Point négatif également, la luminosité, qui même au plus bas est relativement vive, gênant quand on ouvre un œil dans la nuit.

Lire aussi  Test de la Brinno TLC 130, la caméra pour vos Time Lapse

Il y a quand même des points positifs avec ce réveil. Par exemple, il est appréciable de partir se coucher, poser son téléphone sur son réveil ou le brancher, se réveiller en musique et avec un téléphone chargé, fini l’oubli et la panne de batterie à 11h !

Test du Thomson CR221I
  • Design
  • Fonctions
  • Utilisation
  • Mise en pratique
Note globale
4