SmartphoneTests high-tech

Test Xiaomi Mi 10 : le smartphone qu’on veut tous avoir

22 minutes de lecture

Le monde de la téléphonie mobile a bien évolué ces dernières années. On veut toujours des smartphones à l’aspect plus haut de gamme mais pas que. En effet, certains constructeurs ont fait le choix de proposer des smartphones pas chers. Les marques chinoises montent au fil des jours dans le cœur des consommateurs français qui se laissent de plus tenter par des smartphones venant de Chine. Quand on parle de Xiaomi maintenant, on parle du cinquième vendeur de smartphones en France. La marque a su se faire son territoire dans notre pays et a également su marquer son ancrage mondial, en prenant la quatrième place du plus gros vendeur de smartphones au monde. Ainsi, le fabricant chinois vient talonner les géants Apple et Samsung, mais également son concurrent de taille chinois lui aussi, Huawei. Ainsi vient le Xiaomi Mi 10.

Marchand
Stock
Prix
Lien
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Malgré les différentes actualités auxquelles la marque a dû faire face suite à des suspicions d’espionnage, comment ne pas craquer devant un si beau smartphone et si bien fini ? Si le Xiaomi Mi 10 marque une évolution majeure dans la gamme des smartphones Xiaomi, il réussit à séduire grâce à sa fiche technique quasiment parfaite. Là où le Mi 9 avait un rôle de simili-flagship killer avec un prix très intéressant pour des performances d’un smartphone haut de gamme, le Mi 10 s’assume clairement comme un modèle haut de gamme et abandonne tout côté « low-cost ».

Design

Comme Xiaomi nous y avait habitué lors du test du Xiaomi Mi Note 10, le smartphone dégage tout de suite une claire impression de qualité. En effet, loin de là les smartphones relativement bien finis et assez classiques dont on avait l’habitude avec la série Mi 9 précédente. Ici, place à un bel écran incurvé et à un dos qui l’est tout autant, ayant pour objectif de rendre le smartphone plus fin en apparence et lors de sa prise en mains.

test Xiaoomi Mi 10

Sur la face avant, on retrouve la caméra frontale située en haut à gauche de l’appareil, dans l’écran. Honor ayant proposé ce système il y a maintenant quelques temps sur son Honor View 20, il a peu à peu été repris par un grand nombre de constructeurs, ayant fait le choix de retirer soit la caméra pop-up, soit l’encoche au milieu de l’écran, pour y loger la caméra frontale. Cette dernière a pour avantage de rester assez petite et discrète, ce qui ne vous fera pas une grosse tache au milieu de l’écran. On note également qu’elle est seule et qu’il n’y a pas de double caméra frontale comme sur le Realme X50 Pro par exemple.

encoche xiaomi mi 10

Au dos du smartphone, on retrouve quatre caméras et un flash LED. Ce dernier reste dans le smartphone et ne dépasse pas contrairement aux caméras. Ces dernières dépassent quant à elles pas mal du smartphone, comme nous avions pu le constater sur le Mi Note 10. Trois caméras sont liées dans un seul module et une autre, qui dépasse un tout petit peu moins, reste seule et isolée. Encore une fois, c’est dommage de ressortir autant les modules photo car à cause de ça, le smartphone est bancal. La seule solution reste de mettre une coque mais tout le monde n’aime pas ça, et bien qu’une en silicone soit fournie par Xiaomi, je ne l’utilise personnellement pas.

test Xiaoomi Mi 10 photo

Sur la tranche gauche du smartphone, on ne retrouve aucun bouton. Nous aurions pourtant aimé y retrouver les boutons de réglage du volume, mais non, ils ont été disposés à droite. Sur la tranche droite donc on retrouve les boutons de réglage du volume ainsi que le bouton de verrouillage. Ce dernier est comme les boutons de verrouillage, assez facilement accessibles mais doivent être bien appuyés à cause de la finesse du smartphone à cet endroit.

boutons xiaomi mi 10

La tranche droite du Xiaomi Mi 10.

Sur la tranche du bas, on retrouve le tiroir pour carte SIM, qui ne prend d’ailleurs qu’une seule carte, à notre grande surprise. Se placent également sur la bas du smartphone, le micro ainsi que le haut-parleur. Enfin, au centre se situe le port USB-C qui sert entre autres à recharger le Mi 10 avec son chargeur rapide fourni.

Sur la partie haute du smartphone se trouvent un second micro pour capter les bruits ambiants et les annuler, ainsi qu’un émetteur infrarouge, toujours pratique pour allumer et éteindre votre TV ou tout autre appareil disposant d’une télécommande. Enfin, un second haut-parleur se situe sur la partie haute afin d’apporter une meilleure qualité sonore et plus de puissance au smartphone.

Caractéristiques du Xiaomi Mi 10

Modèle Xiaomi Mi 10
Processeur Qualcomm Snapdragon 865
RAM 8 Go
Puce graphique Adreno 650
Stockage 256 Go
Définition d’écran 2340 x 1080 px
Fréquence de l’écran 90 Hz
Taille d’écran 6,67 pouces
Type de dalle AMOLED
Batterie 4780 mAh
Connectique USB-C
Puissance du chargeur 30 W
Normes Wi-Fi Wi-Fi a/b/g/n/ac/ax
DAS 0,69 W/Kg

Performances

De nos jours, les smartphones sont tous de plus en plus performants. Auparavant, quelques constructeurs avaient pris une habitude : rendre les versions Pro plus puissantes et les versions classiques moins performantes. Maintenant, le processeur est le même dans les deux appareils et la version « Pro » sert juste à être plus grande et à prendre parfois de meilleures photos. C’est le cas chez Apple, l’iPhone 11 Pro Max est juste plus grand. Cependant, chez OnePlus, le OnePlus 8 Pro a de meilleures fonctionnalités en termes de qualité photo que le OnePlus 8.

Avec le tout dernier processeur Qualcomm, le Snapdragon 865, le Xiaomi Mi 10 n’a pas à rougir devant la concurrence. En effet, de nombreux modèles chinois ou non en sont dotés. C’est le cas des derniers smartphones OnePlus, Oppo ou encore Realme. Quant à Samsung, les versions avec des Snapdragon ne sont pas destinées à la France. Ce processeur est très performant et marque un score difficilement contestable sur GeekBench, bien qu’il s’avère un peu dépassé par la puce A13 de chez Apple. C’est le cas tous les ans à chaque sortie d’un nouveau smartphone, la puce d’Apple le dépasse de loin sur GeekBench. Cependant, ça n’est pas le cas sur toutes les autres applications de benchmark.

Ses 8 Go de RAM sont peut-être la partie qui sans nous décevoir, nous laisse un peu sur notre faim. Avec la flopée de smartphones disposant de 12 Go de RAM, on se dit que Xiaomi aurait pu faire un petit effort. Cependant, 8 Go sont aujourd’hui suffisants sur Android et sont même recommandés. Ne comptez pas opter pour une version avec 12 Go de RAM, elle n’existe pas. Le Mi 10 n’est disponible qu’en 8 Go de RAM / 256 Go de stockage.

Au niveau de la puce graphique, nous sommes ici sur un Adreno 650, comme sur la plupart des smartphones haut de gamme disposant du Snapdragon 865. Ce processeur graphique sera assez puissant pour supporter l’écran de 90 Hz et les multiples jeux que vous pourrez faire avec votre smartphone. De GTA à PUBG, il n’y aura pas vraiment de soucis pour faire tourner tout ce que vous souhaitez.

Enfin, le stockage est évidemment en UFS 3.0 et d’une capacité totale de 256 Go sur ce modèle. Si l’on ne retrouve pas de modèle 128 Go qui aurait coûté moins cher, cette version est totalement honnête et vous permet de stocker une grande quantité de données, photos, vidéos, applications, … Ici cependant, pas d’emplacement pour carte micro-SD pour étendre le stockage. Déjà, réussissez à remplir let 256 Go et on en reparlera.

Sur la partie théorique, le smartphone est bien fourni et a clairement de quoi séduire, mais en pratique, qu’est-ce que ça donne vraiment ?

Le processeur marque un score excellent sur nos applications de benchmark, GeekBench et AnTuTu Benchmark. Il arrive d’ailleurs dans le top 3 des smartphones au classement AnTuTu.

xiaomi mi 10 benchmarks

Pour ce qui est des performances du Xiaomi Mi 10, le processeur marque un des meilleurs scores de la catégorie. En effet, le tout dernier Snapdragon est une valeur sûre déjà éprouvée par d’autres concurrents et affichant les meilleures performances que l’on peut trouver à l’heure actuelle sur les smartphones Android. La RAM quant à elle est en LPDDR5, ce qui permet d’offrir de très bonnes performances au smartphone même si elle n’est pas en quantité importante par rapport aux standards actuels. Avec des vitesses en lecture de près de 3700 Mo/s et en écriture de 1864 Mo/s, elle est sans aucun doute dans les plus rapides. Les latences sont de 28,2 ns, ce qui est tout de même notable mais qui reste faible.

Vient maintenant le stockage en UFS 3.0. La vitesse en lecture est de 460 Mo/s et étonnamment, celle en écriture de 472 Mo/s, autrement dit plus rapide. C’est assez rare de voire une vitesse d’écriture plus rapide que la vitesse de lecture sur tout type de support de stockage mais c’est une bonne surprise. Il n’est pas aussi rapide que le Realme X50 Pro mais reste tout de même dans le haut du panier sans soucis.

xiaomi mi 10 performances

De son côté, la puce graphique Adreno 650 fait bien le travail en proposant environ 70 images par seconde et en ne descendant pas en dessous de 63 images par seconde en OpenGL. Elle assure donc de très bonnes performances au smartphone. A titre de comparaison, l’Adreno 640 propose 10 images par seconde de moins en OpenGL. C’est donc un gain important et agréable que nous avons là.

performances mi 10

Nous avons testé le smartphone sur un jeu assez gourmand en termes de performances, GTA San Andreas. Quel plaisir de rejouer à ce jeu datant d’il y a quelques années et enfin porté par Rockstar Games il y a quelques temps, sur smartphone. Mais ça n’était pas assez pour faire chauffer le smartphone et le jeu est très fluide sur ce Mi 10. Nous avons donc installé un autre jeu : PUBG Mobile. Avec tous les graphismes au maximum, l’outil GameTurbo de Xiaomi, l’optimiseur de performances pour les jeux, nous indiquait une utilisation du processeur assez modérée, aux alentours des 30% mais une utilisation de la puce graphique très faible. En effet, les développeurs de jeux-vidéo sur smartphones ne font plus de jeux qui prennent la totalité des performances de l’appareil comme ça se faisait avant et on peut sans soucis jouer à tous les jeux existants dans tous les cas avec cet appareil.

performances jeu xiaomi mi 10

performances jeu xiaomi mi 10

Écran du Mi 10

Quand nous avions eu le Mi 9 entre les mains, nous avions trouvé l’écran joli mais un peu fade. S’il était très bon, on s’attendait à encore mieux. Ici, Xiaomi a clairement remis les choses à leur place en proposant un des meilleurs écrans du marché. Avec sa résolution Full HD+, il peut sembler un peu léger. Nous avions eu l’habitude de smartphones avec de meilleures résolution en test. Cependant, du 2340 x 1080 px suffit totalement pour ce smartphone. L’écran est beau et on ne voit pas les pixels, les couleurs sont fidèles et bien respectées.

Avec sa couverture totale de la gamme de couleurs DCI-P3, il affiche un contraste excellent de 5000000:1. L’avantage d’ailleurs de l’AMOLED est entre autres, qu’il est plus lumineux que le LCD IPS. Avec une luminosité pouvant ici monter jusqu’à 800 nits, le Xiaomi Mi 10 s’affirme comme l’un des meilleurs smartphones de sa catégorie. Les couleurs sont vives et lumineuses et clairement, un Galaxy Note 10 n’est pas aussi exceptionnel que ça à côté, malgré le temps qui sépare ces deux smartphones.

Comme un bon nombre » de smartphones haut de gamme, il est équipé d’un verre Corning Gorilla Glass 5, se protégeant ainsi des rayures éventuelles pouvant arriver. Il ne sera pas totalement exempt de ces dernières cependant et ça n’est pas une raison pour le mettre dans votre poche au même endroit que vos clés ! On note également une caractéristique importante de l’écran du Mi 10, c’est qu’il dispose d’une fréquence de 90 Hz. Cela lui permettra donc d’afficher jusqu’à 90 images par seconde en utilisation classique, au lieu de 60 sur les autres smartphones. OnePlus est un des premiers à avoir proposé ce système sur son OnePlus 7 Pro. C’est vrai que c’est très plaisant d’avoir 90 images par seconde, comme Apple le proposait initialement sur l’iPad Pro à 120 Hz.

xiaomi mi 10 test

Ici, 90 Hz suffisent à rendre l’expérience encore plus agréable et permet d’économiser un peu de batterie par rapport aux appareils avec un plus haut taux de rafraîchissement. Ces 90 Hz restent modérés mais présentent une amélioration significative en améliorant votre confort d’utilisation tout en essayant de préserver la batterie.

Comme un grand nombre de smartphones, le Xiaomi Mi 10 dispose d’un mode nuit. Ce dernier peut être activé si vous le souhaitez manuellement mais peut être planifié. Par défaut, c’est de 19h à 7h du matin soit pendant 12 heures, mais vous avez toujours la possibilité de changer ces horaires. Dans la même veine, il existe également un mode lecture qui va réduire la lumière bleue en jaunissant un peu l’écran pour vous permettre de reposer un peu vos yeux. Ce n’est cependant pas une liseuse électronique et vous resterez toujours soumis à la lumière d’un écran. Quoi qu’il en soit, il s’agit ici d’un des plus beaux écrans que nous ayons vu sur un smartphone.

xiaomi mi 10 test écran

Le mode nuit du Xiaomi Mi 10.

Il est également important de noter que l’écran est incurvé, ce qui va poser quelques petits soucis à certains au début lors de votre utilisation si vous n’avez pas l’habitude. Cependant, la prise en mains se fait rapidement et on s’habitue assez vite à un écran incurvé. Cela permet d’affiner le smartphone tout en gardant un écran assez grand et surtout, assez large. Enfin, on note que ce dernier est orné d’un poinçon pour y loger la caméra frontale. Cette technique honorée par Honor sur son View 20 a été reprise par pas mal de marques de smartphones. Cela peut sembler gênant mais c’est moins perturbant qu’une grosse encoche d’iPhone ou de Pixel. Vous gardez toujours la possibilité de vous débarrasser de cette « encoche » de manière logicielle. Dans les réglages, vous pouvez la noircir afin de masques un peu mieux la caméra, ou tout simplement vous passer de cette partie de l’écran. Ce qui franchement, serait assez dommage. L’intégration est ici bien faite par Xiaomi et la caméra frontale n’est pas du tout gênante.

Interface MIUI

MIUI est l’interface de tous les smartphones Xiaomi. Le smartphone arrive ici avec la version MIUI 11 basée sur Android 10. La version de MIUI 12 arrive très prochainement et les smartphones de la marque proposeront des mises à jour vers cette nouvelle version logicielle. Ce que l’on apprécie chez MIUI, c’est que comme ColorOS, l’interface ressemble un peu à iOS. Elle s’adapte donc parfaitement aux propriétaires d’iPhone souhaitant se convertir à Android.

Une première chose cependant que l’on remarque quand on est sur l’écran d’accueil du smartphone, c’est le fait que le constructeur ne s’est pas cassé la tête à proposer une application pour les messages et pour le téléphone. Xiaomi a en réalité repris les applications de Google et les a installé dans son smartphone. C’est une des seules marques à faire ça avec Honor. Cependant, si certains pourraient ne pas apprécier, avoir Google Messages est assez pratique si vous souhaitez consulter vos SMS depuis votre PC également ou tout ordinateur disposant d’internet.

xiaomi mi 10 avis

L’interface MIUI est réputée pour être très agréable, fluide et le sera encore plus grâce à l’écran 90 Hz dont dispose le smartphone. On retrouve en slidant de haut en bas de l’écran, n’importe où, le centre de contrôle et de notifications. Sur Android, les deux sont toujours en une seule partie contrairement à iOS qui distinct les deux centres. Si on slide du bas vers le haut, on ouvre une recherche Google. Ici, pas de HiSearch ou Spotlight et encore moins de tiroir d’applications, c’est ce que l’on apprécie particulièrement, la recherche de la simplicité. Le smartphone dispose, comme un grand nombre de smartphones à écran AMOLED, d’un mode « toujours afficher » nommé « Always On » chez Samsung. Ce dernier permet de garder l’heure et certaines informations affichées à l’écran même lorsque ce dernier doit être éteint. Ce mode consomme un peu d’énergie forcément mais l’AMOLED permet de n’allumer que les pixels utilisés, ce qui réduit la consommation d’énergie.

xiaomi mi 10 mode nuit

Vous avez la possibilité d’afficher l’heure ou alors un message particulier, que vous pouvez ensuite mettre en page correctement en choisissant son alignement ou encore la couleur. Par défaut, un lot de dégradés est proposé. Vous pouvez cependant choisir une couleur unie à l’allure un peu pastel. Vous pouvez choisir une horloge digitale, analogique ou encore des arrières-plans très sympa mais qui consommeront plus de batterie.

Sur l’écran, un appui simple permet d’afficher le capteur d’empreintes digitales sans réveiller pour autant le smartphone. Un appui double permet quant à lui d’allumer l’écran du smartphone et d’afficher au besoin, vos notifications par exemple. L’heure aussi peut être affichée si elle ne l’est pas sur votre écran verrouillé. En revanche, le smartphone ne dispose pas de double tap pour verrouiller l’écran.

Ce que l’on apprécie particulièrement chez Xiaomi dans son interface MIUI, c’est le flat design, les icônes sobre et jolies et la simplicité du design, qui ne reste pas simpliste pour autant. On remarque également une petite animation des icônes des applications propriétaires lorsque l’on quitte chacune d’entre elle. Bien sûr, ça n’est valable que pour les applications propriétaires pré-installées dans le smartphone et pas pour les autres applications de développeurs tiers.

Sonneries

Pour ce qui est des sonneries du smartphone, nous avons trois sonneries qui sont mises en avant à savoir :

  • Mi Jazz
  • Mi Electronique
  • Mi Remiix

Nous avons fait le choix de laisser Mi Remiix qui est ici sympa comme sonnerie et pas trop agressive pour les oreilles, contrairement à ce que l’on peut trouver sur d’autres smartphones. Côté notifications, les sonneries font très électroniques et pas très naturelles et se ressemblent toutes plus ou moins. La sonnerie par défaut « Nature – Gouttelette » ne s’entend pas très bien si l’on est pas un minimum attentif.

Appareil photo

Si les smartphones de nos jours du moins les haut de gamme, proposent une qualité photo toujours meilleure, le Xiaomi Mi 10 ne déroge pas à la règle en proposant un capteur 108 MP. De plus, loin de proposer un zoom x20, x30 ou x50, ce Mi 10 se limite à un zoom … x10 ! C’est bien suffisant et on peut apprécier le fait qu’il fasse au final, ce qu’il sait faire. On ne trouve ici pas d’extra avec des zooms disproportionnés mais cela a un avantage, le constructeur ne propose pas à l’utilisateur, une qualité qui serait trop mauvaise.

appareil photo xiaomi mi 10

L’appareil photo se compose au total de 4 capteurs à l’arrière du smartphone. 3 sont dans un module unique et un dernier vient se positionner juste en dessous et dépasse un petit peu moins. Ce n’est d’ailleurs pas un mal au vu de l’épaisseur du module photo principal, qui rend le téléphone bancal sur support plat sans coque.

Les capteurs sont répartis comme suit :

Capteur Définition Ouverture
Capteur principal 108 MP f/1.7
Ultra grand angle 13 MP f/2.4
Profondeur 2 MP f/2.4
Objectif macro 2 MP f/2.4

Plusieurs modes sont disponibles à savoir :

  • Ralenti
  • Vidéo courte
  • Vidéo
  • Photo
  • 108 M
  • Portrait
  • Nuit
  • Panorama
  • Pro

Le capteur de 108 MP est utilisé par défaut mais ne rend pas des images avec cette définition tout le temps. En effet, il ne le fera que lorsque vous prendrez des photos en utilisant le mode 108 M. En appuyant en haut à droite, on peut régler le minuteur, le cadre de le caméra, afficher ou non la grille, redresser les photos utiliser Google Lens ou encore scanner des documents.On retrouve également le mode Tilt-Shift, permettant de faire un flou autour du sujet … Peu convaincant.

appareil photo xiaomi mi 10

Pour passer en mode macro, c’est très simple, il suffit d’appuyer sur la petite fleur présente en haut de l’appareil photo. Vous pouvez également activer l’intelligence artificielle qui vous permettra d’embellir vos photos, le mode HDR mais aussi choisir différents modes pour vos photos avec des filtres qui s’y appliqueront automatiquement.

Xiaomi Mi 10

Vous avez également la possibilité de revoir le physique d’une personne en modifiant sa peau, son corps, ses jambes, sa tête, son tour de taille ou la largeur de ses épaules dans le mode beauté. Il en va de même avec la caméra frontale avec laquelle vous pouvez parfaire votre visage comme bon vous semble. Plus besoin de filtres Snapchat ou Instagram, ici tout est directement inclus dans le smartphone.

Zoom x10

On apprécie la présence du mode grand angle qui prend des photos avec un angle de 123°, ce qui est encore mieux que certains autres smartphones que nous avons testé et leurs 119°. Ce grand angle est à 0,6x mais dispose cependant d’un petit inconvénient, avec ses 13 MP, il n’affichera pas beaucoup de détails quand on commence à zoomer un peu sur une photo.

Mode portrait

Le mode portrait est présent aussi bien sur la caméra frontale que sur le module arrière bien évidemment. Pour ce qui est de la caméra frontale, nous en reparlerons dans quelques lignes. Pour ce qui est du module à l’arrière du smartphone, les photos sont belles et l’effet bokeh est très bien réalisé. Nous avons cependant une petite interrogation sur le fait que les photos sont très blanchies et l’intelligence artificielle en fait un peu trop. Pourquoi autant blanchir les sujets pris en photo ?

Xiaomi Mi 10

Je ne suis pas si blanc que ça normalement et pourtant sur la photo, je le suis bien trop. Ce n’est pas naturel et ça nous force à retravailler la photo pour ré-ajuster les couleurs manuellement, c’est dommage. Sinon, pur ce qui est du reste des fonctionnalités, tout fonctionne très bien et le mode portrait reste parfaitement réussi.

Caméra frontale

La caméra frontale est seule sur ce smartphone et ne vient pas accompagnée d’un seconde caméra. Ce qui ne l’empêche pas de réaliser de belles photos portraits à elle seule. Elle est d’une définition de 20 MP, ce qui est plus faible que certains concurrents qui proposent jusqu’à 32 MP. Cependant, c’est largement suffisant. Les photos sont tout à fait satisfaisantes et elle peut également filmer, là par contre en HD 30 ou 120 fps et en Full HD 30 fps uniquement. Cela reste une petite déception quand je vois sur mon iPhone 11 Pro Max films en 4K 60 fps stabilisé via cette même caméra frontale à la résolution inférieure.

Xiaomi Mi 10

()Photo post-dé-confinement)

Mode 108 M

Le mode 108 Méga Pixels est disponible sur ce smartphone. C’est très pratique pour quiconque souhaite prendre des photos en très haute qualité par contre attention, les clichés arrivent souvent à faire aux alentours des 30 Mo du fait de leur définition très impressionnante.

Xiaomi Mi 10

Ce mode ne vous permet que de faire un zoom x2 ou de rester à x1, c’est tout. Tout se fera ensuite de manière logicielle dans votre smartphone et vous n’avez pas besoin de zoomer avec le téléphone avant. Si vous voulez zoomer sur un sujet précis, vous pourrez le faire une fois la photo prise. Globalement, le résultat est bon, nous avons mis les photos sur Flickr pour vous laisser profiter d’une parfaite qualité.

Vidéo

En vidéo, on peut clairement dire que le Xiaomi Mi 10 est bien armé. Enfin presque totalement. Il propose des vidéos HD, Full HD, 4K UHD et même 8K ! Si toutes sont très bien stabilisées et disponibles en 60 fps, le mode 8K n’est ni l’un ni l’autre.

Les vidéos en 4K avec ce smartphones sont très bien stabilisées et on dispose même d’un mode stabilisation pro, offrant une moins bonne qualité mais une stabilisation encore meilleure du smartphone. Globalement, tout est bon, on apprécie de voir des vidéos en Ultra HD à 60 images par seconde parfaitement stables. La marque comme toutes les autres, a fait beaucoup de progrès là dessus et même s’il n’est pas le meilleur smartphone dans le monde de la vidéo, il assure parfaitement bien.

En vidéo 8K, c’est autre chose cependant. On peut utiliser ce mode mais outre le fait de peser très lourd dans votre stockage et de ne pas offrir de stabilisation, il n’est disponible qu’en 30 fps. C’est donc un mode à utiliser certes, si vous en avez besoin, mais obligatoirement avec un trépied. Il permet de faire des vidéos vraiment ultra détaillées et sur lesquelles vous pouvez zoomer autant que vous voudrez, cependant, il a besoin d’une bonne stabilisation et ne peut pas être très efficient avec un smartphone en mains. Vous pourrez quand même agrandir votre image jusqu’à 16 fois pour un rendu en Full HD.

Un petit regret cependant que nous avons, qui nous fait dire que le Mi 10 est presque totalement armé, c’est les vidéos au ralenti. Elles ne montent qu’à 120 images par seconde au maximum, soit ce qu’il se faisait il y a maintenant quelques années. Nous aurions apprécié de voir au moins un mode 240 images par seconde sinon plus. Certains smartphones proposent de monter à 960 fps en mode ralenti. Cependant, celui du Mi 10 est beau il faut l’avouer.

Connectivité

Comme de nombreux smartphones de sa génération, le Xiaomi Mi 10 dispose des dernières technologies sans fil. Il ne lui reste plus qu’une connectique filaire : l’USB-C. Comme bien des smartphones, la prise jack n’est plus d’actualité chez Xiaomi du moins sur ses smartphones haut de gamme. C’est assez amusant de voir que cette connectique est devenue une connectique de smartphones entrée de gamme, souvent accompagnée d’une prise micro-USB par ailleurs. L’USB-C suffit en réalité et permet de connecter aussi bien un câble de recharge qu’uns clé USB ou encore des écouteurs. Ces derniers ne sont d’ailleurs pas fournis dans le pack ici, certainement car nous avons reçu un modèle de test. En France, il est obligatoire pour les constructeurs de fournir un kit d’écouteurs avec tout smartphone.

avis Xiaoomi Mi 10

Le connecteur USB-C du Xiaomi Mi 10.

Pour ce qui est de la connectivité sans fil, le Mi 10 est également bien équipé. Avec une compatibilité Wi-Fi 6 ou Wi-Fi ax, il est compatible par conséquent avec des routeurs Wi-Fi comme le Linksys MR8300, ce qui est un point très positif si vous avez ce type de routeur à la maison. Si vous n’en avez pas, vous allez devoir attendre la prochaine génération de box car celles sorties actuellement ne disposent pas de cette norme Wi-Fi.

La Wi-Fi 6 permet d’excellents débits, nous l’avons testé avec un routeur Netgear, également en test, nous avons quasiment atteint 1 Gbit/s en débit descendant ! C’est un record pour un smartphone, qui serait habituellement limité aux alentours des 600 Mbit/s au mieux, comme c’est le cas sur mon iPhone 11 Pro Max. Le smartphone est évidemment compatible Wi-Fi 2,4 GHz et 5 GHz.

On retrouve également du Bluetooth 5.1, une des dernières normes de connectivité Bluetooth, permettant des transferts plus rapides et potentiellement, une meilleure qualité audio, sous réserve que l’appareil auquel vous connectez le smartphone dispose également de cette technologie. Enfin, pour ce qui est des bandes de fréquences, on retrouve en 4G les bandes 1/2/3/4/5/7/8/20/28/32/38/40.

Xiaomi Mi 10 5G

Les bandes B1/B2/B3/B4/B5/B8 sont prises en charges en 3G WCDAMA et les bandes GDM/B3/B5/B8 sont prises en charges en 2G, pour ceux qui habiteraient sous une grotte. Le smartphone est également compatible 5G, ce qui est appréciable. Même si c’est encore inutile à l’heure actuelle, dans quelques mois la 5G commencera à tracer son chemin dans les grandes villes. Les bandes compatibles sont les n1/n3/n7/n28/n77/n78. Il dispose également d’une connexion NFC.

Qualité sonore

Un élément souvent négligé lors de l’achat d’un smartphone est la qualité sonore. En écoutant de la musique en Bluetooth ou avec des écouteurs, vous n’en aurez pas besoin vous pourrez vous dire, et c’est totalement faux. C’est un élément important surtout quand cette dernière est agréable et performante comme sur ce Xiaomi Mi 10. Avec ses deux vrais hauts-parleurs Stéréo, le flagship de la marque chinoise arrive parfaitement à nous convaincre sans aucun soucis. En effet, le son est très bon et les deux hauts-parleurs sont équilibrés. Ici, le fabricant n’a pas fait le choix simpliste d’utiliser le haut-parleur des appels pour le son stéréo du smartphone. Il a tout simplement disposé un autre haut-parleur sur la partie supérieure, au même endroit que celui de la partie inférieure.

son xiaomi mi 10

Tout cela nous rappelle un peu l’iPad Pro et ses 4 hauts-parleurs. Cependant, si le son est bon et équilibré, que les medium sont là, les basses aussi et que les aigus n’agressent pas trop les oreilles, le son n’est pas très puissant. Il est juste correct mais il semble bridé par une volonté de l’empêcher de saturer. Cette dernière est peut-être intelligente de la part du fabricant, afin de ne pas lasser une mauvaise image du téléphone lorsqu’on le pousse à fond.

Tout cela aurait été parfait si les appareils photos étaient plus rentrés … Quand je prend mon smartphone pour jouer, je laisse les boutons de retour à droite et l’encoche ou la caméra frontale à gauche quand je l’utilise à l’horizontale. Cependant, ici, les appareils photos ne gênent par conséquent aucunement. Mais le souci vient des enceintes du smartphone, qui se retrouvent au plus proche de nos mains. De ce fait, elles sont facilement obstruées si vous ne poussez pas un peu vos mains. Impossible de retourner le téléphone dans l’autre sens, à cause des modules photos qui sont gênants. Il faut donc soit faire attention, soit prendre le smartphone dans l’autre sens au risque d’être gêné et de salir le module photos, ou utiliser un casque Bluetooth.

Autonomie du Xiaomi Mi 10

Pour ce qui est de l’autonomie de l’appareil, avec une énorme batterie de 4780 mAh, vous n’aurez absolument aucun mal à tenir la journée entière. Au bout de deux jours d’utilisation, la batterie commence à devenir un peu faible et on se demande si on va tenir la journée. Pour mon utilisation personnelle, la réponse est clairement non. Mais ça, c’est parce que je suis un grand utilisateur de mon smartphone. Pas mal d’appels, quelques messages, Facebook, Messenger, Instagram … Un peu de jeux et parfois un peu de musique en voiture, trouvant Apple Music plus intéressant qu’Alouette pour ma part.

Si le Mi 10 honore une très bonne autonomie, il profite enfin de la recharge sans fil, la grande absente de chez Xiaomi il y a encore quelques temps. Si le fabricant chinois avait dévoilé une recharge 100W il y a quelques temps, elle n’est pas encore à l’ordre du jour sur ce modèle. Oppo Find X2 Pro et Realme X50 Pro se rechargeront donc bien plus rapidement que le dernier né de Xiaomi. Cependant, on retrouve une charge 30W rapide et également une compatibilité avec la recharge 30W sans fil, ce qui est un gros plus. Le gros moins par contre c’est le prix du chargeur sans fil 30W contre le chargeur 30W fourni dans la boite.

Verrouillage et sécurité

Comme un bon nombre de smartphones Android depuis pas mal d’années, la reconnaissance faciale s’est forgé une importance capitale et a su s’imposer dans la quasi totalité des appareils sur le marché, entrée, milieu ou haut de gamme. Cependant, elle n’est pas seule. Si certaines références proposent encore un capteur d’empreintes au dos voire parfois dans le bouton de verrouillage, ce sont souvent des références assez entrée de gamme, ou ne disposant pas d’écran AMOLED. Ici, le Mi 10 a la change d’avoir un capteur d’empreintes sous l’écran. Initié par le groupe BBK Electronics, réunissant Vivo, Oppo, OnePlus et Realme, ce nouveau mode de fonctionnement s’est vite installé comme la référence chez les smartphones d’abord haut de gamme, puis milieu de gamme chez tous les constructeurs.

mi 10 qualité audio

Un des premiers smartphones à en avoir un était le OnePlus 6T et si ça marchait bien, c’était tout de même un peu lent comme technologie face à la vivacité des capteurs physiques. Depuis, les choses ont bien évolué et le dernier né de chez Xiaomi dispose d’un capteur d’empreintes digitales sous l’écran, très rapide et précis. En effet, ce dernier ne se trompe quasiment jamais quand nous avons déverrouillé le smartphone avec. Il est un peu plus rapide quand on ne prend pas l’appareil au dépourvu, c’est à dire qu’on ne déverrouille pas le smartphone juste en posant son doigt dessus mais que l’on allume l’écran avant. Sur 20 essais de suite, nous n’avons enregistré qu’un semi-raté et parfois quelques lenteurs quand on prend l’appareil « par surprise ».

Pour ce qui est de la reconnaissance faciale, au premier abord elle fonctionne très bien. Cependant, elle ne s’effectue qu’avec la caméra frontale et ne permet pas de vous reconnaître dans la nuit comme un iPhone 11 Pro Max ou d’autres smartphones Android disposant de capteurs plus performants.

Test Xiaomi Mi 10 : Avis

Le Xiaomi Mi 10 marque une nette évolution chez Xiaomi dans sa volonté de proposer des produits vraiment haut de gamme. LA marque nous montre qu’elle sait le faire sans soucis avec ce modèle qui excelle en quasiment tout point. Ses performances ne sont plus à prouver, son écran est tout simplement excellent avec en plus d’avoir de belles couleurs et un contraste parfait, une luminosité au rendez-vous et une fréquence de 90 Hz qui est vraiment agréable.

Au niveau de l’appareil photo, il reste également très bon, même si l’on apprécie pas vraiment le fait que les appareils photos dépassent énormément, rendant le smartphone peu stable une fois posé sur une surface plane, vous pourrez toujours utiliser la coque fournie pour remédier à ce problème. Enfin, l’autonomie est vraiment bonne, nous avons essayé de décharger le smartphone totalement mais avec son imposante batterie, c’était un peu long. On note d’ailleurs que cette batterie se recharge sans fil, ce qui est particulièrement appréciable. Si vous cherchez un très bon smartphone haut de gamme, vous l’avez ici.

[all4affiliates id= »29506″ title= »Xiaomi Mi 10″]

Toutes les photos prises avec le Mi 10 disponibles sur Flickr.

Test Xiaomi Mi 10
9
9.6
9.6/10

Avis Xiaomi Mi 10

Le Xiaomi Mi 10 est un excellent compromis entre tout ce que l’on aime sur un smartphone. De belles photos, un très bel écran et des performances dignes de ce nom, avec en plus de ça, un téléphone prêt pour la 5G !

  • Performances
    10
    10/10
  • Écran
    10
    10/10
  • Prise en mains
    9
    9/10
  • Autonomie
    10
    10/10
  • Appareil photo
    9
    9/10
On aime
  • Superbe écran
  • Performances excellentes
  • Compatible 5G
  • Écran 90 Hz
  • Son stéréo
On aime moins
  • Hauts-parleurs facilement obstruables en jeu
  • Appareil photo qui rend le smartphone bancal
720 articles

À propos de l'auteur
Geek à mi-temps et boss final de ce site, je suis aussi étudiant en marketing numérique et communication. Passionné d'informatique depuis mon plus jeune âge, mon premier fichier était un document Word d'environ 1600 pages contenant la lettre h. J'ai pas mal évolué depuis.
Articles
Articles similaires
PériphériquesSourisTests high-tech

Test QPad DX-900 : une souris sans fil ambidextre adaptable

4 minutes de lecture
Pendant de longues années, aucun constructeur de périphérique dédié au jeu vidéo n’avait conçu…
Tests high-tech

Test Einova Power Bar : en attendant l'AirPower d'Apple ?

4 minutes de lecture
Apple a annoncé il y a quelques années son chargeur AirPower. Toutefois, rien n’est…
Carte SD / Micro-SDStockage externeTests high-tech

Test Lexar 1066x SDXC UHS-I : une carte SD rapide et performante

3 minutes de lecture
Avoir une bonne carte SD pour enregistrer ses vidéos 4K Ultra HD ou prendre…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *